Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Madjid Ait Mohamed

 
Assirem u(*) Seggaws 2970 (Amazigh) amaynu (Espoir du Nouvel An 2970 Amazigh correspondant à l’année Grégorien 2020)
Le sentiment d’espérance à répétition pour une Algérie guérie de la négation chronique de son identité, de ses souffrances et de ses blessures se moque bien de l'éloignement, de la distance du temps, de l'absence ; on peut espérer qui est au loin,.....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2020-01-15
 

 
Interdiction d’accès à la Ville d’Alger
La situation politique en Algérie étant délétère en raison de la répression qu’exercent, sous de multiples facettes, les forces de sécurité sur instruction des tenants du pouvoir bicéphale, pour faire aboutir sa décision délections présidentielles que rejette massivement la population.....   [Madjid Ait Mohamed ] Date : 2019-10-01
 

 
POUVOIR ET BADISSIA
Depuis le 22 Février 2019, la population algérienne bat le pavé chaque mardi et chaque vendredi pour : - exprimer son ras le bol du système politique et le départ de tous ses acteurs et actrices avec leurs affidés et leurs attenants « Yat nehaw Gaa – Adh ts waksen Yaok – Tous sont à enlever », .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2019-10-01
 

 
REFLEXION SUR LA PLURALITE ALGERIENNE
Le concept d’algérianité suppose la pluralité et la diversité de sa composante pleine et entière sans distinction et prédominance aucune ainsi que le rejet de toute forme d’unicité d’où qu’elle vienne et sous toutes ses formes, identitaires, linguistiques, religieuses, culturelles et autres. Il est le point cardinal de toute ligne organisationnelle.....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2017-06-27
 

 
Assirem u Seggaws 2967 (Amazigh) Amaynut (Espoir du Nouvel An 2967 Amazigh)
Le sentiment d’espérance à répétition pour une Algérie guérie de la négation chronique de son identité, de ses souffrances et de ses blessures se moque bien de l'éloignement, de la distance du temps, de l'absence ; on peut espérer qui est au loin, on peut espérer qui n'est pas à portée de bras. C'est une autre forme d'espérance, qui fait la part belle à l'imaginaire, .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2017-01-16
 

 
Mise au Point à Monsieur Yassine Temlal au sujet de ses Déclarations sur l’officialisation de Tamazight
Je ne pense pas être sur la même longueur d'onde que Mr Yassine Temlal au sujet de l'interview qu'il a donné au Journal FFS, "Libre Algérie", que j'ai lu au début des années 1980, au sujet de la reconnaissance nationale et officielle de Tamazight car au sens juridique du terme elle n'est ni l’un ni l’autre, formellement, du fait que la supposée constitutionnalité manque de clarté à partir du moment où elle est suivie du terme « également » et du préambule qui précise aussi bien dans la version arabe que française l’appartenance de l'Algérie à la terre et au pays arabe......   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2016-07-19
 

 
France : Mise au Point à Mme la Ministre française de l’éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Dans un média, la ministre française, Najat Baloud Belkacem, de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche a, en plus d’être que l'arabe soit enseigné à l'école, rappelé que cette langue, qui d'après elle, est la langue commune de 26 pays de la planète (?). En outre dans son projet sur l'éducation nationale où figure le Turc, le croate, le serbe, etc. on relève une absence de taile qui passe pour être la 1ere langue étrangère (Tamazight) parlée en France de part sa représentativité citoyenne composée de 11 pays dont l’un est celui de ses parents « Rif – Maroc- » . .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2016-06-25
 

 
Que reste - t-il à vendre ou à détruire qui ne l’est déjà ?
Il est des personnes qui confondent les idéaux de novembre 1954 et l’Algérie d’aujourd’hui, dominée par une oligarchie et un diadoque depuis 1962, qui n’ont rien à voir avec ceux pour lesquels est tombé au champs d’honneur le père de M’henni Ferhat qui, lui même, a reprit politiquement le flambeau de son aïeul pour parachever son œuvre d’une Algérie réellement libre et.....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2015-10-28
 

 
Non jeuneurs : descente policière par effraction dans un lieu prive et ferme ou inquisition de l’état ?
On pensait  que la chasse aux non jeuneurs ne récidivera pas en ce mois de ramadhan de l’année 2015. Tel n’est pas le cas malheureusement à Akbou , wilaya (département) de Bejaïa, où il y eut récidive apparentée à de l’inquisition. En effet, selon le oui dire et certains journaux de la presse nationale, au cours de la journée du 23 la police a fait irruption en fracassant la porte d’un local où étaient enfermées des personnes qui  ne faisaient pas le jeune. Une fois à l’intérieur, ces policiers ont demandé aux non jeuneurs  leurs cartes d’identité que ces derniers ont refusé de remettre, arguant que rien ne justifie cette injonction, car ils sont dans un lieu privé et fermé. Cela a faillit dégénérer  et les policiers inquisiteurs ou les zélés n’avaient d’autre choix que de partir sans aller plus loin dans leurs intervention qu’on peut taxer d’ouverture aux milices informelles  versions iranienne ou afghane et pourquoi pas Daech . Ayant apprit cette descente hors la loi de la police, des citoyens se sont rendus, en nombre,  au commissariat de police de cette ville pour demander  des explications sur ce comportement inqualifiable et susceptible, en cette période, d’alimenter l’imprévu très perceptible. .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2015-06-30
 

 
Algérie : la révision constitutionnelle 2014, Entre Méthode Machiavélique du Pouvoir et Réelle Méthode Démocratique
Depuis l’avènement de l’indépendance territoriale (celle du peuple reste à réaliser), il nous est sorti un thème appelé juridique, politique et administratif non pas pour le devenir de l’Algérie, mais pour justifier la main mise sur ce dernier par des prédateurs. A chaque fois, il est fait appel à un texte de lois qu’ils appellent « constitution ou loi fondamentale ». Par son nombre, nous avons battu le record mondial. .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2014-08-12
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
DECLARATION du Collectif des amis du manifeste de l’Algérie nouvelle (CAMAN) :
Ce 20 février 2020, le peuple algérien s’apprête à commémorer le premier anniversaire du soulèvement civique et politique contre le système autoritaire en place. La semaine dernière, les manifestations populaires et pacifiques de Kherata, toujours dans le même cadre, confirment la détermination sans faille    [Collectif des amis du manifeste de l’Algérie nouve]

Le pays Touaregue : Rapport annuel de l’organisation IMOUHAGH international pour la justice et la transparence pour l’année 2019:
L’organisation Imouhagh international est une organisation militante en faveurs des droits de l’Homme et particulièrement ceux du peuple Imuhagh. Elle porte la lourde responsabilité morale et humanitaire de dénoncer toute forme d’atteinte aux droits des Imouhagh dans leurs pays respectifs. Cette organisation de défense de droits de l’Homme a pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir ou à faire cesser les violations graves des droits humains. Elle dénonce les abus, l’injustice et la discrimination.   [Organisation Imouhagh]

Pas à ce point M. Ouihmane - Pas au Nom de Hemmou et Mamma!:
Tu as droit à ton opinion, mais pas à insulter l’âme de Hemmou. Hemmou, mon cousin, ce beau jeune et gentil gars, qui a donné sa vie pour ce territoire marocain, amazigh, le Sahara. Ma tente a reçu ses effets personnels, mais pas son corps. Il est enterré au Sahara, dans un coin a toponymie amazighe. Aucun membre de ma famille n’a eu la chance de se recueillir sur sa tombe.    [Umimun]

En Afrique du Nord on double les lieux de culte pour prier dieu de s’occuper des citoyens:
Cette photo, prise en Afrique du nord (Tamazgha) et très probablement au Maroc, résume toute la politique des états de la rive sud de la méditerranée. On construit deux mosquées et deux minarets dans un village marginalisé du pays profond qui a zéro hôpital, zéro route goudronnée, zéro école, zéro tribunal, zéro maison de jeunes, zéro lycée, zéro terrain de sports etc….    [Moha Bouwawal]

CMA : Yennayer 2970 – 2020:
A chaque début de nouvelle année amazighe, un rapide regard sur l’année qui vient de s’écouler nous rappelle la répétition des actes de négation de notre identité, le racisme, la haine, les violences, la prison, l’exil forcé, la mort et la poursuite implacable du processus de destruction de tout ce qui représente l’amazighité dans tous les pays de Tamazgha.    [CMA]

Conference à Marrakech : Bilan de l’Amazighité au Maroc, Après une décennie de reconnaissance et une décennie d’officialisation :

Libye: le CMA appelle à l’arrêt des ingérences étrangères et la mise des populations civiles sous protection internationale :
Depuis la chute du régime de Kadhafi, la Libye s’est enlisée dans une guerre civile qui a fait des milliers de morts, de blessés et de déplacés. De nombreuses infrastructures dont des écoles, des habitations, des hôpitaux, des aéroports et des routes ont été détruites ou gravement endommagées. Le pays est dans un état de délabrement avancé.   [CMA]

Assirem u(*) Seggaws 2970 (Amazigh) amaynu (Espoir du Nouvel An 2970 Amazigh correspondant à l’année Grégorien 2020):
Le sentiment d’espérance à répétition pour une Algérie guérie de la négation chronique de son identité, de ses souffrances et de ses blessures se moque bien de l'éloignement, de la distance du temps, de l'absence ; on peut espérer qui est au loin,   [Madjid Ait Mohamed]

Un document nous décrit la manière dont Yennayer était fêté en Andalousie il y a plus de 8 siècles, :
mon intention, à travers la publication de cette courte note, est de simplement présenter aux lecteurs un document historiquement daté dont nous espérons qu’il enrichira notre connaissance de Yennayer tel qu’il a été célébré à une époque déterminée de notre longue histoire maghrébine. Le document en question intéresse la période islamique et nous décrit la manière dont Yennayer était fêté, il y a plus de 8 siècles, par nos ancêtres, dans une ville de l’Andalousie, aussi importante que Cordoue.    [Hmed-Amine Dellaï]

Lucidité oblige !:
Tant que les Amazighs n'ont pas compris que les religions sont des identités sous l'enveloppe du divin et n'inventent pas leurs propres religions et Dieux, ils resteront toujours divisés et dominés par les autres.   [Mohammed Hifad]