Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mickael Peyron

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
tamɣa n wuccnen: Un roman amazigh complet en audio, une première a dupliquer:
Un travail formidable vient d'être réalisé par Mlle Khadija Lhemday et Mr Hmad Belaa qui consiste à transcrire en audio le célèbre roman amazigh « Tamghra n uccann » de l’écrivain Brahim Lasri.    [AmazighWorld]

Le CMA à Macron: Il est temps que la France cesse de traiter les pays d’Afrique du nord comme des pays «arabes» :
Monsieur le Président, A votre demande, l’historien Benjamin Stora, vient de vous remettre un rapport sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie ». Dans votre lettre de mission vous écriviez en juillet 2020: « Je souhaite m’inscrire dans une volonté nouvelle de réconciliation des peuples français et algérien ».    [CMA]

Maroc : la marginalisation criminelle des Amazighs de l’Atlas :
A chaque hiver, les Amazighs qui habitent les montagnes de l’Atlas savent qu’ils devront payer le prix le plus fort du fait qu’ils sont les oubliés du Maroc. Cette année encore en ce début du mois de janvier 2021, une femme enceinte est morte à Imilchil, dans le Haut-Atlas, faute de secours et de soins   [CMA]

LE GRAND REMPLACEMENT:
Les conquérants arabo-musulmans avaient pour mission de la part de Mahomet d'aller islamiser le monde. Arrivés en Afrique du Nord, Oqba une fois à Kairouan en 670 , écrit à son Calife pour lui annoncer l'islamisation des berbères. Il faut noter qu'en ce temps là, la Tunisie était peuplée de berbères,   [id Bawziki]

CMA: Yennayer 2971 – 2021 :
L’année 2970 – 2020 qui vient de s’écouler a été doublement éprouvante pour le peuple Amazigh, opprimé par les Etats et frappé par le coronavirus. Les gouvernements ont même profité de la pandémie pour poursuivre les spoliations et les pillages des terres et des ressources naturelles des Amazighs    [CMA]

Et si notre Histoire reculait d’un demi-siècle !! :
Imaginons cela : si dès la première rentrée scolaire de l’Algérie indépendante nous avions choisi la langue tamazight comme langue pour l’école algérienne. Imaginons cela, si l’élève algérien, depuis cinquante ans, un peu plus, aurait trouvé dans son cahier scolaire, dans son livre scolaire, sur les bâtons de la craie blanche embrassant le noir du tableau scolaire, une autre langue le tamazight...    [Amine Zaoui]

L'amazighité de l'Egypte remonte aux temps reculés beaucoup avant le pharaon Shechnaq en 950 av :
La berbérité de l'Egypte n'a pas commencé avec le pharaon Shechnaq en 950 av. JC. L'amazighité de l'Egypte remonte aux temps les plus reculés et la preuve en est que les noms de lieux les plus représentatifs de ce pays ont des dénominations berbères.    [Mahiedinne khelifa]

Une ONG Amazighe à Joe Biden: Nous vous félicitons et nous espérons répandre la démocratie et éradiquer les idéologies des coupeurs de langues et des coupeurs têtes :
L’ONG marocaine CAT, la Confédération Atlas Tansift des associations Amazighs du Haut Atlas marocain et de la plaine de Tansift (Marrakech), a adressé une lettre de félicitation à Joe Biden dont laquelle elle l’invite à apporter au peuple américain et à travers lui aux différents peuples du monde entier, quelque chose de concret et palpable capable de répandre la démocratie et d’éradiquer les racines de l’idéologie des coupeurs de langues et des coupeurs têtes. Ci-joint le contenu global de la lettre :    [AmazighWorld]

Si Abram a réconcilié ses descendants arabes et hébreux, il a aussi ajouté une brique dans la construction de la mémoire du plus vieux peuple de la méditerranée :
Au Maroc, tout le monde retient dans sa tête que contrairement à beaucoup d’autres pays de la région - le Liban est cité en premier comme exemple- il est interdit de fonder un parti politique sur une base ethnique ou linguistique ou religieuse ou même régionale. Alors que c’est faux !    [Moha Bouwawal]

Bernard Lugan à Macron: Mr le président, la langue religieuse des immigrés nord-africains est certes l’arabe, mais leur langue maternelle est majoritairement le berbère :
Dans son entretien au média Brut donné le 5 décembre dernier, en plus de considérations démagogiques relevant du « café du commerce », le président Macron a enfilé les truismes, aligné les lieux communs et procédé à des généralisations à la fois abusives et erronées. Ainsi quand il déclara : « Quand votre enfant parle arabe, c’est une chance pour la France, ça a quelque chose à apporter à notre pays », le président français était en réalité sur la même ligne nationaliste arabe que Jack Lang, président de  l’Institut du Monde Arabe pour lequel « la langue arabe est une langue et un trésor de France ».    [Bernard Lugan]