Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mohamed El Manouar

 
AHERDAN, TEMOIN DE SON TEMPS: MEMOIRES 1942-1961
Le récit d’Aherdan, un témoin privilégié, me rappelle, dans sa substance, ses recoins et ses subtilités, le tonitruant et foudroyant article d’Emile Zola : « J’accuse… ! Lettre au Président de la République » publié dans l’Aurore, à la première page, le 13 janvier 1898. Cette nouvelle publication traduit une liberté de pensée et d’esprit. Il procède d’un souci d’exhumer les non-dits d’une période mise, des décennies durant, sous le boisseau. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2014-02-13
 

 
L’AMAZIGHOPHOBIE
De quoi, de qui, ont-ils peur ? Des imazighen ? « Trêve de pusillanimité » me disait dans d’autres circonstances, souvente-fois, subrepticement, regimbant dans son espièglerie devenue coutumière, mon ami Hha Oudadess. Un poète, comme V. Hugo le définissait : « un monde enfermé dans un homme ». C’est tout Hha. Il est tout un monde enfermé dans un petit bonhomme. Il est amazigh, comme tous les imazighen. Entier, sans couture apparente. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-09-10
 

 
L’ORGANISATION COLONIALE : Le cas du sud marocain.
L’organisation territoriale, administrative, politique, sociale est une préoccupation majeure qui s’inscrit en profondeur dans la gouvernance des affaires publiques et revêt ainsi une acuité d’importance. Elle est et restera primordiale pour l’image des élites et du politique d’une façon générale. Comment cette organisation a évolué et qu’elle en est la quintessence à travers une escapade furtive dans une sorte de microcosme rural de notre pays ?.....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-10
 

 
Tamgrut, du spirituel au temporel
Le Sud Marocain ne cesse de surprendre. Il hante les esprits les plus incrédules, force l’admiration et impose un silence religieux autant les sons et les sens sont imperceptibles et envoûtants. Tamgrut est de cette espèce. Le nom est magique, évocateur d’un passé, pour dire le moins, glorieux. Il est associé à toute cette région du Maroc méridional, le Dra, déjà connu au temps des Romains. Pline le nommait flumen Darat. Virtuve, l’appelait Dyris. Il est un haut lieu de l’histoire du pays. Les superbes ensembles architecturaux qui jalonnent la vallée se singularisent par leur beauté hallucinante. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
chefs-d’œuvre en peril
Ce n’est pas une émission de télévision, loin s’en faut. Non, c’est un appel pour non-assistance à patrimoine en danger, délit gravissime car il est à dimension humaine. En effet, les grandes problématiques qui nous interpellent tous sont plurielles et intéressent, sans exclusive, l’ensemble de la communauté. Elles ont attrait au patrimoine architectural de tout le sud marocain où les anciens igherman connaissent des destructions massives sous les yeux hilares  des autorités, des élus et de la société civile. L’écho s’en est fait à différentes reprises par ceux qui en subissent l’affront au quotidien......   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
OUARZAZATE, L’ETYMOLOGIE DU NOM.
A l’entendre, on ne peut s’empêcher d’être obnubilé par un son imperceptible venu du désert à l’amble de ses pas cadencés. Ses mirages coutumiers qui nous ont toujours fait rêver par leurs allures fantasmagoriques et leurs particules miraculeuses tombées du ciel qui nous coupent le souffle de la vie plus réaliste de nos moments diurnes et nocturnes dans ces aires muettes et toutes de magie. Le nom zigzague, glapisse joyeusement dans tous les sons, dans tous les sens, fait rêver, hallucine par sa connotation sublime, presque poétique, intrigue par son alchimie magique et hors du temps......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-16
 

 
Hommage à Tamazight, Lalla Fadma.
Chetto, ma seule amie encore de ce monde est loin d’être myope. Elle ne bat jamais de l’aile. Elle ne se lasse point de me dire que, dans une langue qui n’est pas sienne, ces reîtres ne cessent de l’intimider, de l’insulter, de la harceler, de la contraindre à rester muette, d’aller habiter ailleurs, comme si c’étaient eux qui avaient construit cette demeure…
Esseulés, la rage de ne pouvoir vaincre, l’envie de ne plus être, à coup sûr, les tuent, les morfond......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-06
 

 
Tamazight, toute faite de poésie, tu es.
Minorée, marginalisée, sans le pouvoir, par un certain Pouvoir, la poésie tamazight demeure un art. Elle est l’art de s’exprimer, de communiquer, d’être en communion avec les siens, avec l’autre, avec les autres. A  celles qui l’ont suivies, elle est ainsi création et innovation. La poésie tamazight n’échappe point à la règle. Elle est la règle. Elle est l’expression, la sujétion du dit et du non-dit. Elle est la suggestion de quelque chose, une chose qui sous-tend une longue histoire, une identité combien profonde et millénaire. Elle est une façon de concevoir son monde. Elle est celle qui nous émeut de tous les temps.........   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-11-29
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Contre les forces des ténèbres : Par solidarité avec Maitre Ahmed Arehmouch :
Maitre Ahmed Arehmouch, avocat au barreau de Rabat et militant émérite de la cause amazighe a été attaqué sauvagement par des voyous, dans sa maison, semant la terreur et terrorisant sa famille.   [Moha MOUKHLIS]

Le Congres Mondial Amazigh : Yennayer 2968–2018:
Comme chaque année, au moment où nous célébrons le Nouvel An Amazigh 2968-2018, notre première pensée va naturellement à toutes celles et à tous ceux qui ont subi au cours des années passées et de manière tout à fait arbitraire, les privations, le mépris, le racisme et les discriminations, les violences, la torture, l’exil forcé, la détention arbitraire et la mort.    [CMA]

ⴰⵙⴻⴳⴳⴰⵙ ⴰⵎⴻⴳⴳⴰⵣ : dit l’ambassadeur britannique au peuple Algérien à l'occasion du nouvel An Amazigh:
A son tour l’ambassadeur du royaume uni Mr Barry Lowen souhaite une bonne année amazighe 2968 au peuple Algérien a travers une video posté sur le compte officiel twiter de l’ambassade du royaume uni à Alger.   [Amazighworld]

ⴰⵙⴻⴳⴰⵙ ⴰⵎⴻⴳⴰⵣ 2968: dit l’ambassadeur des USA au peuple Algérien au moment où tous ses homologues arabes refusent et boycottent :
Au moment au tous les ambassadeurs Arabes en Algérie boycottent et refusent de souhaiter le nouvel An Amazigh 2968 au peuple Algérien, l’ambassadeur des états unis à Alger Mr John Desrocher a twitter une vidéo sur son compte twitter souhaitant Bonne année au peuple Algérien en écrivant en Tamazight: «ⴰⵙⴻⴳⴰⵙ ⴰⵎⴻⴳⴰⵣ».    [Amazighworld]

Sur TV 2M-Maroc/ L'amazighité : le diagnostic et les attentes:

Maroc/le parti PAM: A dieu la modernité, retour vers son authenticité d’origine:
PAM, c’est le parti politique marocain qui veut réaliser le rêve du panarabisme : marier entre l’authenticité et la modernité. C’est pour cela que son nom est parti de l’authenticité et la modernité.   [Moha Bouwawal]

8 ans aprés, c’est la 2eme révolte sociale Iranienne:
C’est la photo postée dans les réseaux sociaux Iraniens la veille de la révolte sociale qui a duré à ce jour cinq jours déjà depuis le 28 décembre 2017. Une vingtaine de personnes de manifestations ont été tuées. Ali Khamenei a déclaré, mardi, qu’il s’adressera à la nation iranienne « en temps voulu ».    [Amazighworld]

Après le Hirak du Rif, le mouvement d'IMIDER est le plus vulnérable aux arrestations politiques:
Les trois tout derniers détenus du mouvement contestataire d’Imider, parmi les 33 personnes arrêtés entre 2011 et 2017, ont été libérés il y a trois jours et accueilli par les villageois d’Imider, un accueil festif au gout de la victoire pour Hamid Oubrka et Ichou Hamdane qui ont été arrêtés  le 28 Décembre 2013, et Mustapha Faska arrêté le 27 Décembre 2014.    [correspondant]

La lettre du Congres Mondial Amazigh au Roi Mohamed VI:
Majesté, Comme vous le savez, après la mort atroce du jeune poissonnier Mohsen Fikri, broyé par une benne à ordures lors d’un contrôle de police le 28 octobre 2016 à Taghzut (El-Hocima), un large mouvement populaire d’indignation est né spontanément dans cette région du Rif. Ce mouvement citoyen pacifique mais déterminé, entendait protester contre les crimes, le mépris, les injustices et toutes les formes de discriminations et d’abus de pouvoir infligés au peuple rifain par le Makhzen marocain, depuis l’indépendance du pays en 1956.    [CMA]

Dans l’affaire de Jérusalem: ce que les nord africains n'ont pas compris :
Lors d’un match de football en Algérie, les spectateurs présents au stade ont déroulé sur la tribune une banderole représentant des caricatures du roi saoudien et de son allié le président américain Donald Trump, l’une collée à l’autre et à côté d’un dessin de la grande mosquée al-Aqsa. Cela a provoqué la colère des autorités saoudiennes. Ils ont exprimé à leur manière leur colère contre la décision de Trump de reconnaitre Jérusalem la capitale d’Israël. Sans s’arrêter là, ils ont  aussi exprimé leur colère contre le laxisme du régime des Saoud dans cette affaire.    [Moha Bouwawal]