Arabe
English
 
 

Les articles publiés par S.A

 
La langue berbère-tamazight ne mourra pas...
Interview de Abdelaziz Berkaï, enseignant de linguistique berbère à l’université de Bgayet (Bejaïa).
Parlez-nous de votre parcours ?Lorsque les manifestations du printemps berbère de 80 sont arrivées dans mon village (Raffour dans la wilaya de Bouira), elles m’ont surpris dans l’école primaire locale en train de subir un cours de langue étrangère. Les manifestants nous ont donc fait sortir dans la rue manifester et scander à haute et vive voix : « Imazighen ! Imazighen !... Ad nerreẓ wala ad neknu !... Je pense que ces évènements m’ont définitivement marqué. D’ailleurs au collège et au lycée, plus tard, avec trois autres élèves, nous avons crée un groupe (clandestin) de défense de la langue tamazight, avec des cartes d’adhésion et un sceau portant l’empreinte de l’emblématique lettre de l’alphabet tifinagh (Z). Etudiant à l’Université Mouloud Mammeri (en mathématiques), je faisais déjà des travaux sur le lexique de ma langue maternelle. J’ai toujours chez moi un gros cahier où sont consignées des noms de plantes en kabyle,.....   [S.A] Date : 2009-12-24
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Attentat islamiste de Conflans-Sainte-Honorine (France): le CMA condamne avec force l’abominable crime :
Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) a mis du temps à réagir à l’ignoble assassinat de l’enseignant à Conflans-Sainte-Honorine, le 16 octobre 2020, tellement les mots semblent dérisoires face à l’abomination du crime.    [CMA]

Tamazgha en deuil : Ahmed Adghirni n’est plus :
Ahmed Adghirni, l’un des rares militants Amazighs contemporains qui ont donné leur vie à la cause amazighe, vient de nous quitter. Tamazgha est en deuil!    [AmazighWorld]

Dda Hmad Adghirni tire sa révérence:
Un monument de la revendication amazighe au Maroc et en Afrique du nord nous quitte définitivement. Tristement triste. Ddda Hmad Adghirni est de la tribu des Ayt Baâmran, une tribu amazighe qui constitue la dernière poche de résistance contre la colonisation. Un militant qui a entrepris la première action politique ...   [Moha Moukhlis]

Akhannouch: une malédiction pour le Souss :
Jamais un berbère n'a autant renié ses racines comme c'est le cas d'Akhannouch. Il est dans l'attitude de quelqu'un qui veut éradiquer l'amazighité dans le Souss. Il faut dire qu'il a de quoi impressionner; on est loin du chleuh dans sa petite boutique, cet homme est considéré comme    [id Bawziki]

ⵉⵏⵏⴰ ⵃⵏⵏⴰ! :
ⵉⵏⵏⴰ ⵃⵏⵏⴰ ⵎⴰⵎⵎⵓ ⵢⵉⴷ ⵉⵜⴼⵍⵜⵉ? ⵉⴷ ⵖⴰⴷ ⴰⵔ ⵙⴰⵡⴰⵍⵏⵉ ⴰⵡⴰⵍ ⵉⵏⵡⵉ; ⵉⴷ ⵖⴰⴷ ⵓⵔ ⵙⵓⵍ ⴳⴰⵏⵉ ⴰⵢⵜ ⵡⴰⵡⴰⵍ ⵉⵏⵡⵉ! ⵎⴰⵏⵣⴰ ⵎⴷⴷⵏ ⵍⵍⵉ ⵖⵉⴷ ⵙⵙⵏⵖⵉ?    [Mohammed Hifad]

Un peu de gastronomie et d'histoire: "le COUSCOUS N’EST PAS UN PLAT ARABE»:
C'est un mets séculaire des AMAZIGHS (Berbères) d'Afrique du Nord. Jules César, St Augustin, quelques Pharaons, en ont mangé. C'était et c'est le plat de base des africains du Nord (habitants la NUMIDIE) composés de chrétiens, d'hébreux, de païens, de polythéistes, etc. Tout sauf musulmans.    [Mickael Peyron]

Une autre fois, les artistes Amazighs au Maroc sont victimes d’un racisme affiché :
Pendant la première semaine du mois de septembre 2020, la famille artistique marocaine a perdu trois grandes figures : deux qui produisent en langue arabe (Mme Touriya Jabrane et Mr Abdel-Jabbar Louzire) et une grande figure à la fois artiste et réalisateur qui produit en langue Amazigh Mr Ahmed badouj.    [AmazighWorld]

Niger : massacres d’In Atès, très mauvaise passe pour la Démocratie et l’avènement d’un Etat de droit! :
Contre toute attente, le Ministre nigérien de la Défense nationale a annoncé dans un communiqué publié le 11 septembre à Niamey, que « l'armée ne se reconnaît nullement à travers les conclusions du rapport de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) sur les allégations de violations des droits humains ».   [Abdoulahi Attayoub]

Enfin, c’est la renaissance des racines profondes reliant l’Afrique Blanche et l’Afrique Noire:
Le 11ème siècle était un point d’inflexion de l’histoire de l’Afrique du Nord, la trajectoire de son histoire a pris une autre tournure, pour se devenir un territoire du monde arabe ou le centre de gravité est situé au Moyen orient. C’est là où les décisions politiques et économiques sont prises, d’ailleurs même la crise de Lybie est un pur produit des querelles arabo-arabes entre le clan des Emirats et le clan du Qatar.    [AmazighWorld]

Tunisie : le CMA demande au gouvernement de retirer les nouveaux billets de banque faisant réference aux Berbères et non aux Amazighs :
M. Le Gouverneur et Président du Conseil d’administration de la BCT, Récemment, votre institution a mis en circulation un nouveau billet de banque de dix Dinars tunisiens, mettant à l’honneur une femme médecin sur une face du billet et sur l’autre face, les « poteries et bijoux berbères ».    [CMA]