Arabe
English
 
 

Les articles publiés par The Jerusalem Report

 
Dés voix d'Afrique du Nord
Introduction : L’Égypte a toujours été considérée par les Égyptiens comme le berceau du monde «Oummou ddouniya». Et par le « monde arabe » comme étant le berceau des idéologies qui l’ont toujours enflammé depuis 50 ans: du nationalisme arabe à l’islamisme politique. Et par le monde comme étant leader et porte du monde arabe. Maintenant voyons sur le terrain, Israël n’a-t-il pas choisi l’Égypte pour faire une paix que personne n’avait imaginée? la même Égypte qui -quelques années avant- enfalmé les arabes pour jeter tous les juifs dans la méditerranée !. Obama, lui, n’a-t-il pas choisi aussi le Caire et non pas Rabat ou Alger pour faire son discours historique destiné au monde arabe et musulman, que jamais un président américain n'a fait? N’a-t-il pas choisi le Caire et non pas Rabat ou Alger où un pas vers la tolérance, la démocratie et la liberté de la presse est réellement franchi, (..) Au 11 septembre, n’est-il pas la majorité des terroristes originaire du moyen orient et dés quand on a pointé du doigt le moyen orient, c’est les marocains, les algériens et même les nigériens qui prennent les premieres places dans les listes des terroristes et jamais plus de moyen orientale ? (..) L’Égypte n’a-t-il pas construit un mur qui la sépare de ces propres frères arabes d’hier de Gaza ? Un mur que même Israël n’a construit, (..) Le Caire sait bien tirer les ficelles. Mais derrière ces ficelles, n’y t-il pas ni puissance militaire ni économique ni une avancée technologique égyptienne ? N’y a-t-il pas une simple idéologie arabo-islamiste? Aujourd’hui cette situation restera t-il toujours valable après cette renaissance identitaire nord africaine qui mis en cause ladite idéologie ? Nous écoutons ici un point de vue analyste venu d’ailleurs, de la société civile Israélienne. Il s’agit d’un article paru dans le Journal Israélien «The Jérusalem report» la semaine dernière, que nous republions une traduction vu son importance et son actualité. Il part d’une donnée simple : pourquoi tous les peuples d’Afrique du Nord -sans exception aucune- ont tous soutenu l’équipe nationale algérienne de football devant Égypte et n’ont pas soutenu «Oummou ddouniya»? .....   [The Jerusalem Report] Date : 2010-01-27
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Forum international sur les Droits des Amazighs:

Soirée poétique «Inde-Maroc : Dialogues poétiques»:

Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat :
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.   [Amazighworld]

Maroc : La question de la terre va-t-elle faire naitre un second mouvement Amazigh ?:
Les manifestations annuelles à l’occasion du printemps démocratique Amazigh, appelé Tafsut, qui s’organisent chaque au 20 Avril au Maroc ont vu naitre cette fois ci de nouvelles figures d’un autre âge. Celui du Maroc de la résistance. Si le mouvement Amazigh au Maroc est resté portée jusqu’ici par une jeunesse militante dans la rue et dans les universités marocaines, cette année à la manifestation de Rabat qui a eu lieu le 23 Avril 2017, a vu venir des vieux et des vielles du Maroc profond. Celui qui avait pris les armes contre le colonialisme français et espagnol : leurs visages et leur regard est resté symboles de la résistance armée.   [Amazighworld]

Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ? :
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine.    [Moha Bouwawal]

L'interdiction de la marche "TAWADA" Amazighe par les Autorités d'AGADIR :
En effet la marche nationale "TAWADA Amazighe" prévue de se dérouler en son temps programmé ou le dimanche matin 19/04/2015 à 11h.à AGADIR (Maroc), avait été interdite par ordre des Autorités Administratives locales en dépêchant un dispositif policier de tous grades et des forces auxiliaires énorme très tôt le matin, encerclant toute la place publique près du Cinéma SALAM lieux du rendez-vous.   [DASSARI Mohamed]

l'enseignement de la langue amazighe à l'école primaire marocaine, organisée par l'AREF Guelmim Oued-Noun:

Lettre très touchante de l'écrivain Amazigh Karim AKOUCHE au Grand militant de la Cause Amazighe, Dr Kamel-Eddine FEKHAR !!:
Lettre très touchante de l'écrivain Amazigh Karim AKOUCHE à son vieux Frère, le Grand militant de la Cause Amazighe, Dr Kamel-Eddine FEKHAR !!   [Karim AKOUCHE]

Printemps Imider, la voie de la résistance !:
Les villageois d'Imider continuent toujours dans leur lutte pacifique pour la sixième année consécutive au sit-in ouvert sur le mont Albban et au travers des manifestations et les rassemblements en parallèle, en défendant leurs droits socio-économiques et environnementaux compte tenu de l'intransigeance de la société métallurgique d'Imider, filiale du groupe Managem,    [Amussu Imider]

Paris : Les Kabyles ont marché pour l’indépendance de leur pays la Kabylie :
La communauté Amazighe originaire de kabyle et établie à Paris a rependu en force à l’appel du Mouvement de l’Autonomie de la Kabylie (MAK). Environs 10 000 Kabyles ont marché cet après-midi du 16 Avril 2017 de la place de la Bastille jusqu’à la place de la République à la ville de Paris.    [Amazighworld]