Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Rached Ghannouchi ou Rachid Al-Ghannouchi (arabe : راشد الغنوشي), de son vrai nom Rached Kheriji1, né le 22 juin 1941 à El Hamma, est un homme politique tunisien de tendance islamiste. Chef d'Ennahda, il vit en exil à Londres du début des années 1990 jusqu'à son retour en Tunisie à la suite de la révolution tunisienne de 2010-2011.

Il suit son instruction primaire à El Hamma avant de se rendre à Gabès pour suivre son instruction secondaire. Son brevet, obtenu dans une école coranique, il monte à Tunis où il obtient, en 1962, un diplôme de théologie.

Devenu instituteur à Gafsa, il y enseigne pendant deux ans avant de partir en Égypte, en 1964, pour poursuivre une formation à la faculté d'agriculture de l'Université du Caire, d'autant plus qu'il est alors un admirateur du nassirisme. Mais il n'y reste pas longtemps et se rend à Damas où il obtient une licence en philosophie en 1968. Il fait alors sa première rencontre avec des islamistes et commence à élaborer sa propre pensée. Ghannouchi se rend en France dans le but de poursuivre ses études à la Sorbonne.

Là, il débute son activisme parmi les étudiants arabes et musulmans et rejoint la Jamaat Tabligh. Il est alors actif dans les activités de prédication de l'organisation dans les quartiers peuplés d'immigrés nord-africains.

Rachid Ghannouchi est un grand Amazighophobe, il a fait des déclarations néant complètement l'identité et l'existence de l'Amazighe en Tunis après avoir été conquis par les siens arabes. Ecoutez le ici :

 

 

 


Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
Envoyer l'article à un ami
Article lu fois

 

Headquarters: Amazigh World (Amadal  Amazigh), North America
Copyright 2002  Amazigh World. All rights reserved.