Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Histoire ancienne
Lorsque le pire ennemi de l’empire romain était un Amazigh
Hannibal Barca, ce général Amazigh de Carthage en Afrique du Nord dans l’actuelle Tunisie a décidé un jour en signe de révolte contre l’ingérence romaine en Afrique du Nord de lui faire la guerre. Mais comment peut-on faire la guerre à la plus grande puissance mondiale de l’époque qui est l’empire romain?... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2014-12-12

Juifs et Berbères en Afrique du Nord
En 1982, alors que l'armée israélienne vient d'envahir le sud du Liban, Ali Mecili hésite puis accepte de participer à une émission de radio sur le thème "Juifs et Berbères en Afrique du nord" avec Daniel Timsit (ancien militant du FLN) et Richard Ayoun (historien spécialiste du monde séfarade). Avant de commencer l'émission, il clarifie sa position ainsi que les raisons de sa présence : ... - - Auteur: Ali Mecili - Date : 2014-10-31

L’origine des Juifs d’Afrique du Nord, entre mythe et réalité
Je commence par les conclusions.

• Les Juifs d’Afrique du Nord ne sont pas des descendants des tribus berbères converties au judaïsme comme l’affirme Ibn Khaldoun.

  • Les Juifs d’Afrique du Nord ne sont pas arrivés directement d’Israël comme réfugiés ou comme déportés.
  • La majorité des Juifs d’Afrique du Nord sont des descendants d’Africains hellénisés convertis individuellement au judaïsme.
  • Al Kahina, l’héroïne de la rébellion berbère contre le colonisateur arabe, n’était ni juive ni chrétienne.

Je ne développerai dans cette conférence que le troisième point, ci-dessus, le reste sera détaillé dans d’autres articles. ... - - Auteur: Yigal Bin-Nun - Date : 2014-05-04


 
Histoire d'Afrique du Nord revisitée

Une des façons -pour mieux comprendre l’histoire- est de la lire à grande échelle dans le temps et dans le contexte avoisinant. Ici le cas de Tamazgha (Afrique du Nord) en dates clés :

Année : 1981
Evénement : Les inculpés du 19 mai 1981 de Béjaïa après cinq mois de détention comparaissent devant la cour correctionnelle de Béjaïa. Ils sont condamnés à des peines allant de 10 mois à 4 ans de prison et 5 années d’interdiction de l’enseignement pour Salah Moussouni, professeur de l’enseignement secondaire (P. E. S) et Tayeb Chebi (P.E.S). Deux sont relaxés. Dans leur lettre ouverte au Président Bendjedid, ils informent ce dernier des conditio­ns judiciaires anormales dans lesquelles s’est déroulé leur procès. Il s’agit notamment de la durée puisque le procès s’est tenu dans une seule journée, pour juger 28 personnes. Ils informent aussi le Président qu’ils n’ont pas bénéficié d’une défense, leurs avocats ayant été exclus de l’audience et aussi que les questions du juge d’instruction ne correspondaient pas aux chefs d’inculpation. Ils rejettent les peines qui "ne reflètent pas les actes dont (ils ont) été accusés". Le même jour trois étudiants du centre universitaire de Tizi-Ouzou : Aziz Tari, Djamel Zenati et Idriss Lamari, présents au procès après leur convocation par le juge sont condamnés à quatre années de prison. Tous les détenus jugés et condamnés feront appel.

 
Amazighophobie
Imazighen, ceux qui ont la mémoire courte, lisez ces déclarations


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite

Je veux savoir encore plus sur ce phénomène d'amazighophobie en Afrique du Nord

 
 
Histoire moderne
Faut-il avoir honte de l'appellation "berbère"?
Quand un Amazigh se fait appeler berbère, il ressent comme un petit sentiment de mépris et de déconsidération, en fonction de la façon dont cela a été dit et par qui cela a été dit. Ce qualificatif est souvent repoussé à cause d'un passé peu élogieux où les grecs, les romains et les arabes l'employaient de façon péjorative.... - - Auteur: id Bawziki - Date : 2016-05-08

Le Maroc profond s’est réveillé, le point d’inflexion de l’histoire vers un nouveau Maroc s’approche
Entre 15 milles et 20 000 personnes se sont rendues à Ikniwen (région de Tinghir au Sud-Est du Maroc) de toutes les villes du pays pour honorer la mémoire de l’étudiant et militant amazigh Omar Khalek, dit Izem, assassiné à l’université de Marrakech. Les réseaux sociaux témoignent que le gouvernement arabo-islamiste dirigé par le PJD a bloqué plusieurs bus à Agadir, Marrakech et Errachidia pour tenter de réduire le nombre de pèlerins à ce nouveau lieu saint des Amazighs à l’occasion du 40è jours de son décès : la tombe du premier mort pour la cause Amazighe, nommé Omar khaleq dit IZEM (le lion). ... - - Auteur: Mohamed El ouazguiti - Date : 2016-03-07

Les arabisés d’Afrique du Nord : les premières découvertes des anthropologues français en 1933
Les arabisés d’Afrique du Nord ou de Tamazgha, qui sont-ils ? Des arabes ou justes des Amazighes arabisés ? Ici un extrait d’un document daté de 1933 sur le Maroc et publié dans la revue anthropologique éditée par l’école d’anthropologie de Paris dont lequel les chercheures découvrent l’amazighité des arabisés par les coutumes conservées depuis des temps très reculés. ... - - Auteur: Abdu Amenukal - Date : 2015-11-27

 

Personnalités amazighes
Belkhir, une légende en passe d’être oubliée
Jarmani Oulkhir, surnommé Belkhir par les habitants de sa nouvelle contrée El Kebab depuis 1964. Il est originaire de « Ait Oujnna, Ait Oubrtane » dans la région de Tinghir où il naquit en 1945. Ce maçon de profession est devenu un grand artiste, qui savait manipuler l3oud à l’instar des grands artistes amazigh(s) feus, Mouloud Oulbachir (1928-1991) et Roudani Cherki de Laksiba (1931-1962). Il savait, aussi, jouait parfaitement du violon comme du banjo.... - - Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2016-03-02

Le peuple de Kabylie de nouveau en deuil!
La population berbère de Kabylie vienne d'être endeuillée par la disparition à jamais de l'un de ses vaillants enfants, militant résistant de la première heure dès sa tendre jeunesse, devenu ensuite le symbole de la révolution Algérienne pour l'indépendance, déclenchée le premier Novembre 1954 contre l'armée de l'O.A.S/Française alors qu'il était âgé de 28 ans et s'agissant du regretté défunt Hocine AIT-AHMED décédé le mercredi 23/12/2015 à l'âge de 89 ans dans une clinique de Lausanne (Suisse) d'où il sera transféré sous peu vers sa Kabylie... - - Auteur: DASSARI Mohamed - Date : 2015-12-27

TABAâMRANT : Tanazurt tamqrant
On dit d'elle qu'elle est : Raïssa, poétesse, Tanazort, Diva, députée parlementaire . Elle est tout cela à la fois, son seul but dans la vie est d'élever sa culture au plus niveau possible et de donner du baume aux coeurs. Par ses chansons engagées, elle a fait avancer la cause Amazighe bien mieux que ne l'aurait fait une grande armée.... - - Auteur: id Bawziki - Date : 2015-08-18

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.