Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Histoire ancienne
La véritable origine des berbères blancs
Ce texte n'a pas pour but de créer un sectarisme ou une  discrimination quelconque, tous les Amazighs sont égaux dès lors qu'ils partagent la même base linguistique et le même espace géographique. Il est cependant plus facile d'aborder l'origine des berbères blancs ( le mot blanc est plus généralisant).... - - Auteur: id Bawziki - Date : 2018-08-12

De la soumission des esclaves bretons et berbères carriéristes : Louis Melennec répond à une lettre d'AmazighWorld
Je réponds plus longuement à votre lettre, au sujet de ces misérables déchets humains, prosternés dans une position de soumission abjecte, le derrière en l'air, devant des mandarins, et devant le roi-empereur. Cela se passe en Chine. Mais cela pourrait fort bien se passer à Alger ou à Paris. ... - - Auteur: Docteur Louis Melennec - Date : 2018-01-30

Marie est un nom amazigh
Le but de cette note est de prouver que ‘Marie’, le nom chrétien, est, en fait, amazigh.   Nous commençons par le nom d’une princesse égyptienne. Il s’agit de Mériamon. Le sens en est ‘L’aimée de dieu (ici, Amon)’. Il nous reste donc à trouver le sens de Meri, en liaison avec le verbe ‘aimer’. L’on sait que, dans l’écriture hiéroglyphique, il n’y avait pas de voyelles. Certainement, les écrits....... - - Auteur: Hha Oudadess - Date : 2017-07-31

 
Histoire d'Afrique du Nord revisitée

Une des façons -pour mieux comprendre l’histoire- est de la lire à grande échelle dans le temps et dans le contexte avoisinant. Ici le cas de Tamazgha (Afrique du Nord) en dates clés :

Année : -203
Evénement : Le roi Amazigh Massinissa du royaume Massyle et le général Romains Scipion reprirent leurs attaques sur le royaume Amazigh Massaessyles et sur Cartage, obligeant cette fois-ci les troupes puniques à se replier sur Carthage. Le roi amazigh Syphax du royaume Massaessyles, lui, ne voulant pas perdre plus d'hommes, se retira dans son royaume. Les Carthaginois, comprenant que les Romains ne leur laisseraient pas de répit, décidèrent, après avoir adopté une attitude défensive, de passer à l'offensive. Ils levèrent une forte armée qui, rejointe par Syphax, donna l'assaut. Ce fut la bataille des Grandes Plaines (avril 203 avant J.C) qui s'acheva par la victoire des forces coalisées Amazighes et Romaines de Massinissa et de Scipion. Il y eut un récit au cours duquel chaque camp reconstitua ses troupes, puis la guerre reprit. Un combat s'engagea entre Massinissa et Syphax, et ce dernier, entouré par de nombreux soldats, était sur le point de l'emporter, quand l'armée romaine intervint. Jeté à terre, Syphax fut arrêté. On l'enchaîna et on le conduisit sous les murs de Cirta qui, voyant son roi en piteux état, décida de se rendre. Massinissa, après plusieurs années d'errance, put ainsi reprendre le royaume amazigh de ses pères. Carthage, vaincue, fut obligée de signer une paix qui la priva d'une grande partie de ses territoires et de sa flotte. Le retour de Hannibal, qui avait mis fin à la campagne d'Italie, souleva les espoirs de la Cité. Un incident rompit bientôt la paix et la guerre reprit.
Hannibal s'allia à Vermina, le fils et successeur de Syphax et, ensemble, ils envahirent le royaume des Massyles. Massinissa et Scipion les rejoignirent à Zama (soit l'actuelle Souk Ahras, en Algérie, soit Jama, en Tunisie) et une grande bataille s'engagea (202 avant J.C). Le choc fut rude et il y eut des pertes des deux côtés, puis la bataille tourna à l'avantage de Massinissa et de Scipion. L'historien latin Tite-Live fait un récit très imagé de cette bataille : "Un combat singulier s'engage entre Massinissa et Hannibal. Hannibal pare un javelot avec son bouclier et abat le cheval de son adversaire. Massinissa se relève et, à pied, s'élance vers Hannibal, à travers une grêle de traits, qu'il reçoit sur son bouclier en peau d'éléphant. Il arrache un des javelots et vise Hannibal qu'il manque encore. Pendant qu'il en arrache un autre, il est blessé au bras et se retire un peu à l'écart... Sa blessure bandée, il revient dans la mêlée, sur un autre cheval. La lutte reprend avec un nouvel acharnement, car les soldats sont excités par la présence de leurs chefs. Hannibal voit ses soldats fléchir peu à peu, certains s'éloignent du champ de bataille pour panser leurs blessures, d'autres se retirent définitivement. Il se porte partout, encourage ses hommes, abat par-ci, par-là ses adversaires, mais ses efforts demeurent vains. Désespéré, il ne pense qu'à sauver les restes de son armée. Il s'élance en avant, entouré de quelques cavaliers, se fraie, chemin et quitte le camp de bataille. Massinissa qui l'aperçoit se lance avec son groupe derrière lui. Il le presse, malgré la douleur que lui cause sa blessure, car il brûle de le ramener prisonnier. Hannibal s'échappe à la faveur de la nuit dont les ténèbres commencent à couvrir la nature."

 
Amazighophobie
Imazighen, ceux qui ont la mémoire courte, lisez ces déclarations


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite


Non aux droits culturels Amazighs, parceque .....
... Lire la suite

Je veux savoir encore plus sur ce phénomène d'amazighophobie en Afrique du Nord

 
 
Histoire moderne
Maroc:la question palestinienne creuse davantage le fausset entre les frères musulmans et le mouvement Culturel Amazigh
Un réseau d’association de 120 associations a mobilisé la population d’Agadir au tour d’une pétition   déposée au conseil communal de la ville, et suivi ce matin du 17 juillet 2018 par une protestation devant le conseil de la ville. On demande le retrait de la décision du conseil de donner environ 40 noms palestiniens aux ruelles d’un quartier situé au cœur de la ville. Pour les Agadiriens, la ville d’Agadir est une ville Amazighe et ne veulent pas son arabisation. Un refus catégorique. L’histoire a commencé la semaine dernière lorsqu’un ... - - Auteur: Moha bouwawal - Date : 2018-07-17

1675: La Shoah de la révolte des bonnets rouge : la mission « civilisatrice » de la France en Bretagne
Vous votez pour des maquerelles et pour des maquereaux. En 2014, en refusant de faire front contre la marâtre France et ses acolytes pour réintégrer la Loire Atlantique dans notre territoire national, ils ont vendu 30 pour 100 de notre PIB – notre richesse nationale – à la France. Ils pillent la Bretagne et la France :... - - Auteur: Louis Mélennec - Date : 2018-05-28

Lettre de Bessaoud Mohand Arab au Colonel Houari Boumedienne :
Colonel, je vous ai connu pour la première fois en 1958. Je venais d’arriver au Maroc, pour soigner une pleurésie double contractée dans les maquis de Kabylie. vous étiez alors colonel; chef de Wilaya 5, un titre que Monsieur BOUSSOUF vous décerna sans que ayez tiré un seul coup de feu contre les forces françaises. ... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-05-15

 

Personnalités amazighes
Décès de Brahim Akhyat, le CMA salue la mémoire d’un grand militant amazigh
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Brahim Akhyat en son domicile à Rabat ce mercredi 25 yennayer 2968 – 7 février 2018.... - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-07

Brahim Akhiat n’est plus
Le pionnier de la revendication amazighe au Maroc, Brahim Akhiat, n’est plus. Il s’est éteint en silence, loin des feux des projecteurs. Il fut tenace. Il avait une ambition et un rêve : la reconnaissance officielle de son identité – notre identité- amazighe dans toutes ses dimensions. C’est un homme discret et pragmatique. ... - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2018-02-07

Hommage à Mohamed Mounib
Nous voici donc acculé par le destin amer. Pour rendre hommage à un militant de taille, Mohamed Mounib, qui vient de nous quitter subitement. Un homme de valeur. Mais encore. Qui consacra sa vie pour fédérer la mouvance amazighe, rassembler. Par conviction. Il fut notre carrefour à Agadir. Sa maison resta ouverte, quotidiennement. Il a écouté tout le monde. Et que de plaisir lui procuré l’action d’unir. Un homme de valeur. Un combattant émérite. Un militant serein. Mounib nous lègue un espoir de grandeur et de défi.... - - Auteur: Moha Moukhlis - Date : 2017-12-13

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.