Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Belkhir, une légende en passe d’être oubliée


(Photo unique, l’auteur)
Jarmani Oulkhir, surnommé Belkhir par les habitants de sa nouvelle contrée El Kebab depuis 1964. Il est originaire de « Ait Oujnna, Ait Oubrtane » dans la région de Tinghir où il naquit en 1945. Ce maçon de profession est devenu un grand artiste, qui savait manipuler l3oud à l’instar des grands artistes amazigh(s) feus, Mouloud Oulbachir (1928-1991) et Roudani Cherki de Laksiba (1931-1962). Il savait, aussi, jouait parfaitement du violon comme du banjo.

Grâce au caid ( à l’époque) d’ El Kebab, « Moha n Baâli » originaire de Ain Leuh, M. Oulkhir s’installa à vie dans ce village qui a abrité également pour plus de trente quatre ans, agourram, Michel Lafon, fils spirituel et successeur du père, Albert Peyriguère en plus du capitaine Said Guenoune (1922-1925), qui fut chef du bureau des Affaires Indigènes du temps du protectorat, ( auteur de, La montagne Berbère- La haute Moulouya et La voix des Monts)

Les succès, de Jarmani, sont innombrables. Il accéda à la RTM, radio amazigh, pour enregistrer ses productions, en 1966, en compagnie des grands tambourinaires, fils d’El Kebab, eux aussi tombés dans les oubliettes, à l’instar des feus, Mohamed Quarante et Naoui Bouzekri, le forgeron. Pour les chikhate(s), elles étaient toutes occasionnelles, monnaie courante, jadis, dans ce village situé au cœur des montagnes du Moyen-Atlas. Parmi celles qui l’ont accompagné durant ses prestations, nous ne citerons que quelques une, telles : Aicha Mansour, Itto Aomar, Fatima n Rkia Ali, Fadma n Said Ouâassou…

Ses chansons les plus connues, dont certainement nos parents se souviennent encore, étaient :

- Tdite atddout awa tqimiti goul.
– Ikka jbel Inyrakh, du chikh, le violoniste Moha Oubaba Azrouf, qu’il a reprit avec une nouvelle composition. – Lvilla w tiliphone, awyid tonobil adalikh jbel awa ( un mélange de Tamazight et de la Darija, utilisé aussi, bien avant lui, par les vétérans feus, Salih Ahmed connu sous le nom de Lwisky Ahmed (1929-1979), Bouzekri Amrane de son vrai nom Amrani Amrane (1930-1984), Mustapha Daoudi appelé communément Mustapha Nâainiâa (1930-2003)…

Le célèbre artiste, le violoniste, Mustapha Oumguil, de son vrai nom, Taframte Mustapha, de la tribu des Ait Ndir, et plus exactement de la fraction des Ait Nâamane, résidant, actuellement, à El-Hajeb, a reproduit l’une de ses belle chanson, intitulée :

- A mammi ouri tchi tassa ak zrikh, oula khwikh ach amazir.
Pour ce qui est de la chanson : - A lamba nna ytaghen ma gla yid, a yikh nak a 3sasse bla cha. (Existe toujours dans les archives de l’actuelle, SNRT), Belkhir, ami intime de feu M.Oulbachir, qui l’a enregistrée en son nom personnelle au profit de la radio, anazur Jarmani Oulkhir, a participer à sa composition.

Il est certain que cet artiste de grande taille, mérite une recherche approfondie sur son parcours artistique afin de le faire sortir de l’oubli.
El-Hajeb le, 1er Mars 2016.


Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek
Date : 2016-03-02


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de HAMZAOUI Abdelmalek
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12664 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant xarpkrxh ici :  
 
 

 

 
Président François Hollande nomme l’artiste Amazighe Kabyle DJURA au Conseil économique, social et environnemental
Par décret du Président de la République française en date du 17 mars 2017, le président François Hollande a nommé l’artiste et militante Amazighe kabyle DJURA aisin que d’autres personnalités au Conseil économique, social et environnemental français. Madame Djouhra ABOUDA, est une artiste - Réalisatrice – Écrivain, Dite Djura Fondatrice  de Célèbre Groupe de Femme de Chants Berbères DjurDjura "... - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-04-10

 

 
L’humoriste Amazigh Fellag : si je n’avais pas quitté l’Algérie, j’aurai été assassiné par les islamistes
Le grand artiste humoriste Amazigh kabyle Mr Mohamed Fellag dans une interview accordée à France 2 dans son émission Thé ou Café le 12/03/2017 a déclaré que ...... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-03-13

 

 
Sfia Oult Télouat
L’art d’Ahouach est un art amazigh ancestral du Haut Atlas, similaire à l’art d’Ahidous du Moyen-Atlas,en ce qui concerne la chorégraphie : malgré les nombreuses différences qui existent au niveau du chant, la percussion et les instruments musicaux utilisés dans chaque danse. Parmi les innombrables célèbres tinazurine du Souss, il est certain que Sfia Oult Télouat, un nom ancré dans la mémoire collective amazighe, en fut une icône inoubliable. Oult Télouat, se traduit littéralement par la fille de la région de Télouat,siège d’une petite commune rurale qui ....... - - Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-02-13

 

 
Chikh Belghazi Benaceur, n’est plus
Belghazi Benaceur, s’avère être un grand artiste amazighe, né vers 1940, à Ait Sidi Hsaïne, branche de la tribu des Ait Hdiddou, qui s’est sédentarisée au cœur des tribus arabophones dans le territoire de la commune rurale de Sidi Abdellah Lkhiyat, cercle de Moulay Driss Zerhoune, dans la province de Meknès.... - - Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-01-27

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.