Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Les AMAZIGHS Igwancyins des CANARIES

  

Beaucoup pensent que les habitants des îles Canaries ne sont rien d'autre qu'une composante de la population espagnole. C'est vrai quand on regarde les habitants issus de ces îles, il est bien difficile de les distinguer physiquement de l'ensemble du peuple espagnol. Seulement il existe un élément incontournable qui les distingue de tous les autres : c'est le sang qui coule dans leurs veines qui est d'origine "Guanche" donc d'origine "berbère". Le plus incroyable c'est qu'au lieu de le dissimuler ou le rejeter comme font la plupart des tunisiens par exemple , eux  ils l'affichent avec fierté malgré qu'il est le plus souvent mélangé avec un autre, c'est à croire que chez eux la fibre Amazighe est bien plus forte que tout le reste.

L'origine des habitants de ces îles comporte bien des mystères, car certains aborigènes auraient des cheveux blonds et des yeux bleus. Il reste que la topologie et les sépultures, sont des arguments qui attestent de l'occupation de ces îles depuis plus de 1.000 ans par des berbères d'Afrique du Nord; malgré la volonté des espagnols de déberbèriser ces îles en supprimant des noms ou en les modifiants , exactement comme ont fait les arabo-musulmans en Afrique du Nord.

Comment sont-ils arrivés là?, voilà encore un mystère. L'hypothèse d'une arrivée massive des hommes et des animaux à partir du sud tunisien sur des bateaux phéniciens n'est pas facile à admettre. L'autre hypothèse la plus vraisemblable c'est un départ à partir du Royaume de Mauritanie. Au 1er siècle de l'ère chrétienne, le Roi berbère Juba II ayant visité ces îles a décidé de les inclure à son Royaume, faire une sorte d'Anschluss, mais pour avoir la certitude que personne d'autre ne viendra les occuper il a décidé de les peupler. Par ses origines numides et sa connaissance de toute l'Afrique du Nord il a dû envoyer sur ces îles des berbères de régions différentes, chose qui a probablement duré plusieurs années . On s'étonne souvent de l'absence de toute embarcation, alors que ce peuple s'adonnait à la pêche,  c'est probablement les chefs locaux qui les ont détruit, pour éviter le dépeuplement et le retour de certains sur le continent qui est à moins de 100 km. Il faut reconnaître qu'à l'époque la vie était trop dure sur ces îles.

Au 14è siècle, le Français Berthelot est arrivé aux Canaries sans la moindre agressivité, il était surpris d'y trouver une population blanche qu'il a qualifié de proto-berbères arriérés. Par la suite est arrivé Béthencourt avec les conquistadors dont la sauvagerie et le cruauté n'ont  rien à envier à celle de Oqba. Ils annoncent que dorénavant ces îles appartiennent au Roi d'Espagne et que ses habitants doivent se comporter en esclaves. C'est là où le sang berbère dans ce qu'il a de plus noble n'a fait qu'un tour "Tayri ou ouakal". Les plus valeureux des chefs de villages sont tués par dizaines, les aborigènes savaient lancer les cailloux et manier le bâton mais ignoraient tout de l'utilisation du métal, en face d'eux les conquistadors avec de grandes épées et des armes à feu faisaient des massacres à n'en pas finir (certains parlent de génocide), la lutte est inégale c'est le pot de terre contre le pot de fer. Le dernier quart ou tiers qui a réussi à survivre grâce à d'innombrables cachettes s'est converti au christianisme pour ne pas être tué. De nos jours on a du mal à le croire si l'Amérique latine n'est pas venue le confirmer.

Les Igwancyins des Canaries aiment venir en Afrique du Nord pour y rencontrer des Amazighs avec lesquels ils ont partagé il y a très longtemps de cela les mêmes racines, eux qui sont en majorité laïcs, malheureusement ils y découvrent un monde écrasé par l'Islam, alors que leurs îles portent encore le témoignage d'une époque sans religion monothéiste où l'on peut voir la statue de la vénus potelée symbole de la fertilité et d'autres représentations dessins et figurines qui existaient probablement en Afrique du Nord avant que l'Islam n'arrive pour tout effacer, car il ne tolère que sa propre symbolique et ses propres règles. L'Islam a également voilé un grand nombre de femmes Amazighes en Afrique du Nord, alors que dans ces îles, elles en constituent la cheville ouvrière et bénéficient encore aujourd'hui d'un grand respect comme au temps des Amazighs d'autrefois.

     

Quel sorte de rapprochement entre ces îles et l'Afrique du Nord?: Les jeunes "Igwuancyins" au sang mêlé sont espagnols à part entière,  ils savent aussi que le gêne mitochondrial ne ment pas et fait d'eux des Africains du Nord par le sang et par la terre. Mais l'apport espagnol est considérable, Ils ont l'euro en poche et leur pouvoir d'achat moyen est 10 fois supérieur à celui des berbères d'Afrique du Nord. Ils sont dans un pays développé malgré des ressources limitées (presque pas d'eau) en face d'eux des pays sous développés avec beaucoup de ressources (cherchez l'erreur). Leur intérêt est surtout de ne pas couper le lien en attendant que l'Afrique du Nord se libère de l'arabo-islamique occupant et dominateur et que son peuple s'inscrive dans la laïcité comme eux.

Il est heureux de voir ces îles, dernier lieu détenteur de la culture authentique Amazighe d'avant l'Islam et dont le peuple est un modèle du genre: il est travailleur, éduqué et de grande correction. L'arabo-islamisme n'est pas détenteur du savoir vivre, l'hypocrisie et la malhonnêteté entre autre sont les points forts d'un grand nombre de ses disciples.

Les Amazighs libres et fiers de l'être doivent faire abstraction de la Mecque et aller plutôt aux Canaries (ex: Gran Canaria) pour y retrouver les traces de leurs ancêtres les plus lointains. 

VIVA ISLAS CANARIAS LIBRE 


Auteur: Id Bawziki
Date : 2017-03-19


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Id Bawziki
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4142 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 8562axhw ici :  
 
 

 

 
Une très belle leçon de morale, d’histoire et du nationalisme au parlement Algérien APN
La conscience identitaire Amazighe en Afrique du Nord est finalement un train sur rail qui fonce sans arrêt de la Lybie jusqu’au Maroc en passant par le pays Touareg. Au Maroc, des députés parlementaires avaient pris la parole en Tamazight au parlement, tout de suite les Islamistes des frères musulmans en coalition avec les panarabes ont décrété une loi qui ....... - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-04-11

 

 
Manifester pour Hoceima ou pour la Palestine, pour laquelle des deux on est des vrais nationalistes ?
Il y a quelques années seulement on organisait au Maroc les plus grandes manifestations au monde pour la Palestine. Certaines manifestations ont atteint 350.000 à 500.000 manifestants. Les organisateurs essayent à chaque fois de dépasser l’Egypte malgré que celle-ci à une population qui double celle du Maroc. Ils n’ont jamais cherché à concurrencer les pays arabes du moyen orient parce que là on ne s’intéresse pas à la Palestine. D’ailleurs même les refugier Syriens sont rejetés dehors en Europe au pays des Kéfirs. ... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-10

 

 
Colonisation de l'Algérie: la réponse de Bernard Lugan à Emmanuel Macron
Le célèbre historien africaniste Bernard Lugan, auteur du livre Histoire des berbères, répond aux propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation française en visite en Algérie les 13 et 14/02/2017 dans le cadre de sa compagne électorale.  Emmanuel a qualifié la periode coloniale française en Algérie de "crimes contre l'Humanité » mais n’a dit aucun mot sur les rapatriés qu'on a surnommés: "Pieds-noirs" ou Français nés en Algérie et encore rien sur le plus grand crime de l’humanité commis en Algérie qui sont les Amazighs dits berbères.... - - Auteur: Bernard Lugan - Date : 2017-02-22

 

 
Comment le programme des écoles coraniques s’est installé dans l’enseignement marocain
1968, On m’a demandé de préparer un rapport plus technique sur la valeur pédagogique de l’enseignement coranique dans les M’sids (les écoles coraniques). Si je me souviens bien, la phrase qui concluait mon rapport, disait à peu près ceci : « l’enseignement dans les m’sids est l’une des causes principales de notre retard civilisationnel ». ... - - Auteur: Mohamed Chafik - Date : 2017-02-12

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.