Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Tamazgha, berceau de l’humanité

Les archéologues viennent de découvrir dans l’Adrar Ighoud, dans la région de Marrakech au Maroc, des restes humains vieux de plus de 300.000 ans, les plus anciens jamais trouvés à ce jour dans le monde.

En associant la présence de l’homo sapiens dans cette région aux gravures rupestres et surtout à l’écriture amazighe Tifinagh vieille de plus de 3000 ans, que l’on retrouve au Maroc mais aussi dans d’autres pays de Tamazgha (nord de l’Afrique), on peut en conclure sans conteste que les Amazighs actuels sont les descendants de l’Homme de l’adrar Ighoud.

Cette découverte est capitale pour les Amazighs notamment parce qu’elle apporte une preuve scientifique supplémentaire qu’ils forment le peuplement premier du sous-continent nord-africain et Sahara. Plus personne ne devrait donc pouvoir remettre en cause le fait que les Amazighs constituent le peuple autochtone de Tamazgha. Il reste alors aux Etats de reconnaitre et de respecter cette vérité historique et actuelle et d’assumer les obligations qui en résultent.

Les Amazighs sont également fiers de pouvoir dire désormais que leur pays, Tamazgha, est le premier berceau de l’humanité et qu’il importe de protéger et de promouvoir ce qui reste de la civilisation amazighe, comme bien commun de tous.

Le peuple amazigh et sa culture plurimillénaires ont pendant des siècles et demeurent à ce jour combattus, relégués, méprisés par des peuples et des cultures venus d’ailleurs qui ont colonisé leurs territoires. Il est temps et urgent d’y mettre un terme comme il est urgent de restaurer tous les droits des Amazighs sans discriminations ni préjugés raciaux et d’instaurer une coexistence pacifique entre les peuples. Comme le disait le poète amazigh Afer-Térence, «je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger».

La découverte de l’adrar Ighoud est l’occasion pour le Congrès Mondial Amazigh d’appeler les gouvernements de Tamazgha à abandonner pour toujours l’idéologie arabo-islamique, à corriger l’histoire et à réconcilier définitivement les peuples de cette région avec leurs origines et leur culture amazighes. C’est un devoir national et une condition impérieuse pour espérer bâtir un avenir paisible et prospère.

Paris, 28/05/2967 – 10/06/2017
La Présidente
Kamira Nait Sid


Auteur: CMA
Date : 2017-06-13


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 57554 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2017-06-13
Titre: Merci de mettre les points sur les "i"
Pays: France  


Souvenons nous, quand beaucoup disaient "d'où vient le peuple berbère?". Certains disaient de l'Europe d'autres du Moyen Orient, jusqu'au Prince Hicham (un étranger) qui a dit qu'ils ne sont pas les premiers habitants de l'Afrique du Nord. D'autres encore plus lucides comme Mr Lugan disaient "ils sont toujours là".

Cette découverte archéologique faite par des allemands (Danke Deutschland), vient d'affirmer et confirmer l'appartenance depuis toujours des berbères à la terre d'Afrique du Nord d'où "Tayri ou Ouakal".

Après cette découverte on peut même dire aujourd'hui que si la communauté internationale ne le reconnaisse pas, cela constitue "le vrai crime contre l'humanité" avancé par Mr MACRON.

Les berbères ont une culture très ancestrale opposée à la culture arabo-islamique dont il convient de se dégager et retourner à leurs véritables sources beaucoup plus prestigieuses dont on peut dire aujourd'hui quelles constituent un patrimoine pour l'humanité.


 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: JEAN Le : 2017-06-17
Titre: Amazigh
Pays: France  

Homme libre, femme émancipée Imilchil lieu étonnant des divorces à l'amiable. Peuple, animiste et pacifiste me semble t-il qui a un rapport à la nature et aux animaux bien différent des musulmans. Un beau peuple à mes yeux avec encore de vrais valeurs loin du capitalisme.  
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: Spyropoulos Le : 2017-06-27
Titre: plus de précisions
Pays: France  

J'aimerai avoir plus de précisions sur l'homme trouvé au Maroc vieux de 300 000 ans.
quel type?
des outils?
quel habitat?
etc...
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant mjed26ex ici :  
 
 

D'autres articles :

 
Marie est un nom amazigh
Le but de cette note est de prouver que ‘Marie’, le nom chrétien, est, en fait, amazigh.   Nous commençons par le nom d’une princesse égyptienne. Il s’agit de Mériamon. Le sens en est ‘L’aimée de dieu (ici, Amon)’. Il nous reste donc à trouver le sens de Meri, en liaison avec le verbe ‘aimer’. L’on sait que, dans l’écriture hiéroglyphique, il n’y avait pas de voyelles. Certainement, les écrits....... - - Auteur: Hha Oudadess - Date : 2017-07-31

 

 
La mythologie Amazighe
Les Berbères/Amazighs avaient leurs propres divinités, mais comme ils ont toujours en contact avec les autres peuples méditerranéens, ils ont aussi connu des influences des croyances Egyptienne, Grecques, Phéniciennes, Romaines. ... - - Auteur: Arcana les Mystères du Monde - Date : 2017-04-04

 

 
Berbères/Amazighs : Histoire et symboles universels
Ce film conférence, de 45 minutes, vous invite à un voyage millénaire afin de comprendre les liens qu'ont les Amazighs (Berbères) avec les Vikings depuis la découverte par un géologue et paléontologue de renom, dans le Massachusetts (USA), d'une inscription en Tifinaghs sur une hache viking. Que font ces inscriptions en Tifinaghs sur une hache Viking découverte aux Amériques datant d'avant l'arrivée de Christophe Colomb ?... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-11-03

 

 
L’histoire du célèbre roi Amazighe Massinissa
Massinissa, est un roi Amazigh et le premier roi de la Numidie unifiée. Son nom a été retrouvé dans son tombeau à Cirta, l'actuelle Constantine sous la forme consonnique MSNSN (à lire MAS-N-SEN, qui veut dire « Leur Seigneur »).... - - Auteur: Masyls - Date : 2016-06-10

 

 
Lorsque le pire ennemi de l’empire romain était un Amazigh
Hannibal Barca, ce général Amazigh de Carthage en Afrique du Nord dans l’actuelle Tunisie a décidé un jour en signe de révolte contre l’ingérence romaine en Afrique du Nord de lui faire la guerre. Mais comment peut-on faire la guerre à la plus grande puissance mondiale de l’époque qui est l’empire romain?... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2014-12-12

 

 
Juifs et Berbères en Afrique du Nord
En 1982, alors que l'armée israélienne vient d'envahir le sud du Liban, Ali Mecili hésite puis accepte de participer à une émission de radio sur le thème "Juifs et Berbères en Afrique du nord" avec Daniel Timsit (ancien militant du FLN) et Richard Ayoun (historien spécialiste du monde séfarade). Avant de commencer l'émission, il clarifie sa position ainsi que les raisons de sa présence : ... - - Auteur: Ali Mecili - Date : 2014-10-31

 

 
L’origine des Juifs d’Afrique du Nord, entre mythe et réalité
Je commence par les conclusions.

• Les Juifs d’Afrique du Nord ne sont pas des descendants des tribus berbères converties au judaïsme comme l’affirme Ibn Khaldoun.

  • Les Juifs d’Afrique du Nord ne sont pas arrivés directement d’Israël comme réfugiés ou comme déportés.
  • La majorité des Juifs d’Afrique du Nord sont des descendants d’Africains hellénisés convertis individuellement au judaïsme.
  • Al Kahina, l’héroïne de la rébellion berbère contre le colonisateur arabe, n’était ni juive ni chrétienne.

Je ne développerai dans cette conférence que le troisième point, ci-dessus, le reste sera détaillé dans d’autres articles. ... - - Auteur: Yigal Bin-Nun - Date : 2014-05-04


 

 
"Cacnaq" ou Sheshonq Ier Un berbère fondateur de la XXIIe dynastie en Egypte !
C’est en l’an 950 an avant Jésus Christ que ce désecndant d’un chef lybien (berbère) qui a établi sa domination sur Hiérakléopolis, en Moyenne-Égypte vers 1180 av. J.-C., qu’il réussit à imposer son pouvoir en Egypte. Et c’est cette date qui aurait été choisie, pendant les années 70, par des militants bebréristes, comme départ du "calendrier amazigh".... - - Auteur: Charles-André Julien - Date : 2014-01-21

 

 
Le premier jour de l’an, Ennayr *
Au souper de la première nuit de janvier, les Ntifa mangent, avec le couscous, une préparation appelée les "sept légumes"  où rentrent sept variètés de plantes vertes telles que l’artichaut, l’asperge sauvage, le cresson, le chèvre-feuille, le poireau. Après le repas, il est d’usage qu’une des femmes de la maison prenne une poignée de couscous et la présente à tour de rôle à chacun des membres de la famille en disant : "Tiens, mange." On doit répondre : "Je n’ai plus faim !" La même femme dépose ensuite la boulette sur le montant supérieur de la porte de l’habitation. Le lendemain, à la pointe du jour, elle l’examine et tire des ....... - - Auteur: Emile Laoust - Date : 2014-01-21

 

 
L’Ennayr chez At Snus*
Les renseignements qui suivent ont été recueillis, partie dans la tribu des Beni Snous (cercle de Maghnia), partie à Tlemcen et aux environs. Parmi mes informateurs, je remercie tout particulièrement M. Nedjar Mohammed, ancien élève de la médersa de Tlemcen ; - MM. Ben Khadda, de Géryville ; Senoussi, de Nedromah ; Daoudji, de Mazouna ; O. Safir, de Mascara ; Ch. Safir, de Saîda ; Kara et Hamidou, de Tlemcen ; tous élèves de la Médersa de Tlemcen ; - MM. Aî Amer et Ould Saîd, de Michelet, élève à la Médersa d’Alger. Je remercie bien vivement ....... - - Auteur: Edmond Destaing - Date : 2014-01-21

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.