Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

IBN KHALDOUNE

 

Ibn Khaldoun, un amazigh de l'époque de la dynastie amazighe mérinide, il a arrêté sa vie politique à l'âge de 42 ans (1374) et se met fiévreusement à écrire pour la postérité les raisons profondes, qui se sont peu à peu imposées à son esprit, de ce phénomène de décadence dynastique qu'il compare à la croissance et à la vieillesse de l'être humain.

Il est persuadé d'assister au début du déclin du Nord de l'Afrique. Sa célèbre Moqaddima (introduction) à l'histoire du Maghreb, qu'il écrira par la suite, est une véritable analyse spectrale d'un pays qu'il connaît parfaitement pour l'avoir parcouru en tous sens et parfois gouverné. Texte remarquable par la recherche des causes et des effets, qui donne à son auteur la gloire d'avoir précédé de plusieurs siècles Descartes, Montesquieu, Michelet, et même Marx, et d'être redevenu aujourd'hui un moderne. Ibn Khaldoun a du reste conscience d'avoir découvert une science nouvelle, celle de l'évolution des sociétés, que l'on appellera plus tard sociologie.

 

Taoughzout refuge historique de A.Ibn Khaldoun

 

Le séjour d'Ibn Khaldoun

De 1375 à 1378, Taoughazout offre à Abderrahmane Ibn Khaldoun pourchassé par ses ennemis, un havre de paix, la forteresse médiévale lui inspire de deux ouvrages importants: kitab El Ibar et les Prolégomènes.

il est né 1332 et assassiné à Tlemcen en 1406.

 

 

 

"Ibn Khaldoun (...) a été l'un des premiers théoriciens de l'histoire des civilisations. Arnold Toynbee dit de lui qu'il a ' conçu et formulé une philosophie de l'Histoire qui est sans doute le plus grand travail qui ait jamais été créé par aucun esprit dans aucun temps et dans aucun pays ' . "

Sa famille, s'était fixé d'abord à Séville où elle avait occupé une importante situation, puis elle était venue s'établir à Tunis auprès des princes Amazighs Hafsides qui lui prodiguèrent des marques de leur bienveillance et lui confièrent de hauts emplois.

Il avait une existence tourmentée dans laquelle il passa la plus grande partie de son existence, allant de Tunis à Fez, de Fez en Espagne, d'Espagne à Bougie, puis à Tlemcen, tantôt ambassadeur ou premier ministre, tantôt disgracié et jeté en prison.

La statue d'Ibn khaldoune
devant la cathedrale de Tunis
La statue d'Ibn khaldoune
devant la cathedrale de Tunis

 

 

 

Histoire des Berberes (IBN KHALDOUN)
Citons ensuite les vertus qui font honneur à l'homme et qui étaient devenues pour les Berbères une seconde nature ; leur empressement à s'acquérir des qualités louables, la noblesse d'âme qui les porta au premier rang parmi les nations, les actions par lesquelles ils méritèrent les louanges de l'univers, bravoure et promptitude à défendre leurs hôtes et clients, fidélité aux promesses, aux engagements et aux trairés, patience dans l'adversité, fermeté dans les grandes afflictions, douceur de caractère,....
Un pays conquis par les arabes est bientot ruiné (IBN KHALDOUN)
Ils sont en effet, en raison de leur naturel farouche, gens de pilleries et de brigandage : tout ce dont ils peuvent se saisir sans lutte et sans danger, ils l'enlèvent, puis ils s'enfuient vers leurs pâturages du désert. Ils n'attaquent point ouvertement, ni ne combattent en bataille rangée, à moins d'y être contraints pour leur propre défense : aussi, s'ils se heurtent à une forteresse ou à un endroit qui leur réserve des difficultés, ils les laissent de côté, sans les attaquer, et se tournent vers quelque objet de conquête facile. Les tribus qui se retranchent contre eux dans les rochers des montagnes sont à l'abri de leurs rapines et de leurs violences, car ils n'escaladent point les hauteurs, ni ne s'engagent dans des terrains difficiles, ni ne s'exposent à des dangers pour les atteindre. Quant aux plaines, s'ils peuvent s'en emparer du fait qu'elles sont mal gardées ou que le pouvoir gouvernemental manque de force, elles deviennent leur butin et la proie qu'ils dévorent ......
Les arabes vus par Iben Khaldoun (LA MOQADDIMA D'IBN KHALDOUN)
...Précurseur de la sociologie moderne, Ibn Khaldoun est une référence incontournable dans le domaine de la réflexion sur l'histoire sociale des peuples et civilisations méditerranéennes. En réponse aux arabo-staliniens et aux arabo-intégristes, qui érigent les arabes et leurs "civilisation " en modèle "universaliste ", nous publions un extrait d' "AI Muqaddima" d'Ibn Khaldoun qui parle, justement de cette civilisation arabe et des arabes. Notre objectif est de lutter contre l'amnésie et permettre à nos lecteurs de se faire leur propre opinion. Ce serait ainsi que les arabistes seront invités à davantage de modestie et de relativisme, à se remettre en question et à se situer "objectivement" dans le concert des civilisations. ...

 

Vésale et Ibn khaldoune dans un timbre tunisien

 

Ibn khaldoune dans un timbre tunisien
L'une des ouvres de Ibn khaldoune

 

Ibn Khaldoune

Ibn Khaldun, he writes, "was born in Tunisia at the beginning of Ramadan in 732 AH (1332 AD). He memorised the Qur'an as a child, studied the Islamic jurisprudence of the Maliki school, committed poetry to heart and excelled in literature and history. His parents died of the plague, which killed most of his elders as well. As a young man, Ibn Khaldun made his way to the court of Sultan Abu Annan Al-Marini (Berber) in Fez. The sultan took a liking to the young scholar and employed him as a scribe. However, envious courtiers spread malicious gossip, causing the sultan to suspect his scribe's loyalty. In 1356, Ibn Khaldun was arrested and remained in prison for two years."

Ibn Khaldun acquired particular repute for his seven volume history, the first volume of which is the famous Muqaddima. Regarded as the formative text of sociology, this preface to his history has been translated into numerous languages, including French and English. However, his other writings on mathematics, logic and other sciences, his commentaries on the texts of other scholars and his own poetry are indicative of the enormous breadth of his erudition.

One of the most important aspects of Ibn Khaldun's history, was that it covered the history of the Berbers in more detail than any other work.

 

Headquarters: Amazigh World (Amadal  Amazigh), North America
Copyright 2002  Amazigh World. All rights reserved.