Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Conférence internationale : "L’amazighité, présent et perspectives"

 

Timmuzgha, assa, azekka

Déclaration de Rabat

A l’initiative du Congères mondial amazigh (CMA), de l’organisation Tamaynut et du Réseau Amazighe pour la Citoyenneté (AZETTA), des représentants de fédérations , de collectifs et des associations , , des personnalité et des chercheurs de tous les pays de Tamazgha et de la diaspora, se sont réunis le 30 juin 2007 à Rabat ( Maroc) a fin d’examiner les problématiques amazighs aujourd’hui et de réfléchir à ses perspectives.

Les peuples amazighs de Tamazgha (Afrique du Nord, y compris l’archipel Canarien et les territoires touarègues du Sahara) font tous le même constat de leur négation politique, de leur marginalisation institutionnelle et économique et d’une dégradation permanente et croissante des conditions de vie particulièrement de ceux qui vivent dans les régions rurales et sahariennes.

Héritiers et fiers d’une civilisation plurimillénaire fondée sur des valeurs humanistes, les Amazighs sont résolus à défendre par tous les moyens légitimes leur existence, leur dignité et leur liberté.

En conséquence, nous, représentants et représentantes, acteurs et actrices amazighs réuniEs à l’occasion de la conférence de Rabat :

  1. nous déclarons notre attachement aux principes et valeurs de progrès, dont la liberté, la justice, la solidarité, le respect mutuel, la laïcité et la tolérance ;

  2. nous réitérons notre attachement aux principes des droits humains et des peuples, tels que prévus par les instruments internationaux en la matière ;

  3. nous déplorons avec force qu’en dépit des engagements qu’ils ont pris à l’égard de la communauté internationale, les Etats de l’Afrique du nord  continuent à imposer des politiques ségrégationnistes à l’égard des peuples amazighs et de Tamazgha ;

  4. Nous demandons à ces Etats  de l’Afrique du Nord, de répondre positivement et donner suite au Rapport du Comité onusien des droits économiques, sociaux et culturels et notamment la recommandation du comité relative à la constitutionnalisation de la langue amazigh comme langue officielle ;

  5. Nous appelons les associations et les instances amazighes dans toute Tamazgha, à soutenir, matériellement et moralement,  la lutte des Touarègues, à travers la création d’un Comité de soutien  pour leur liberté et la reconnaissance de leurs droits ;

  6. Nous dénonçons fermement les propos irresponsables tenus à l’encontre des amazighs, par le chef de l’Etat libyen, et nous demandons aux institutions internationales de défense des droits humains d’assurer la protection du peuple amazigh libyen.

  7. Nous exigeons la liberté de circulation transfrontalière pour les amazighs, dans tous les pays de Tamazgha ;

  8. Nous demandons la restitution aux amazighs des terres spoliées et l’accès équitable aux ressources générées par l’exploitation des ressources de leurs territoires ;

  9. Nous revendiquons le droit à la libre et authentique auto-détermination par l’autonomie des régions, dans le cadre du fédéralisme ;

  10. Nous dénonçons le rétrécissement du champ des libertés et les harcèlements administratifs et judiciaires à l’encontre des acteurs amazighs ;

  11. Nous dénonçons les arrestations arbitraires de militants du mouvement culturel amazigh, à l’université marocaine, et nous affirmons notre solidarité et notre disposition à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour leur libération. Et nous demandons de leur reconnaitre le statut de détenus politiques ;

  12. Nous saluons le courage et la participation de la femme amazighe dans les luttes  pour la reconnaissance des droits amazighs, et nous demandons que toutes les formes de discrimination soient levées  pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes ;

  13. Nous appelons le CMA, à développer et proposer un plan d’action aux associations amazighes pour permettre une mise en œuvre de stratégie d’ensemble afin de ;
    1. développer les outils de fonctionnement  et les méthodes de travail adoptées par les associations amazighes.

    2. maintenir la réflexion et le débat autours de toutes les questions prioritaires et des aspects  de l’amazighité sur le plan politique, économique et socio culturel.

 

 

 

Fait à Rabat le  30 juin 2007/2957


Auteur: CMA
Date : 2007-07-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13270 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ve0r0pf7 ici :  
 
 

 

 

Autres articles :






Amitiés Amazigho-Basques
Auteur: CMA - Date : 2007-05-29





Vague de répression au Maroc
Auteur: CMA - Date : 2007-01-09





 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.