Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc : Détention arbitraire et traitements dégradants

Depuis le mois de mai dernier, quatorze étudiants amazighs (voir liste ci-dessous) sont détenus dans les prisons de Meknes et Errachidia (Maroc) au motif qu’ils seraient mêlés à deux meurtres qui ont eu lieu dans ces deux localités. Les étudiants amazighs n’ont cessé depuis le jour de leur arrestation de clamer leur innocence et aucune preuve n’a à ce jour été retenue contre eux. Les témoignages à charge arrachés par la police sous l’effet de menaces et intimidations, ont été reniés par leurs auteurs devant les juges d’instruction lors des audiences du 27 juin et du 3 août 2007. De plus, une dizaine de témoins en faveur de l’innocence des détenus attendent d’être entendus par la justice.

Malgré cela, les demandes de liberté provisoire présentées par la défense des détenus ont été rejetées par les juges.

Par ailleurs, les déclarations des étudiants amazighs incarcérés font état de violences physiques à leur égard et de tortures et autres traitements dégradants durant leur séjour dans les locaux de la police de Meknes. Dans les prisons, ils subissent les insultes, les coups de poing et de pied et même la nourriture apportée par leur famille est confisquée pour être mangée par leurs gardiens. Malgré leur souhait de rester ensemble les étudiants amazighs sont séparés les uns des autres et mêlés aux prisonniers de droit commun. Toutes les réclamations faites auprès de l’administration pénitentiaire sont restées sans réponse. C’est pourquoi ils ont décidé d’entamer une grève de la faim si les conditions qui menacent leur dignité devaient perdurer.

Les prochaines audiences devant les juges d’instruction sont fixées au 24 août 2007 pour les détenus de la prison de Meknes et au 27 septembre 2007 pour les détenus de la prison d’Errachidia.

Les étudiants amazighs détenus ainsi que l’ensemble de l’opinion publique sont convaincus que leur arrestation et leur maintien en prison sont motivés par le seul fait qu’ils appartiennent au Mouvement Culturel Amazigh (MCA), un mouvement estudiantin pacifique et démocratique qui milite pour les droits fondamentaux du peuple amazigh. C’est la raison pour laquelle les jeunes emprisonnés bénéficient d’un large soutien populaire tant au Maroc qu’à l’étranger.

Face à l’arbitraire de leur détention et aux humiliations quotidiennes qu’ils subissent au quotidien, le Congrès Mondial Amazigh demande une intervention urgente des instances pertinentes des Nations Unies auprès du gouvernement marocain, afin que :

  • Les étudiants amazighs détenus dans les prisons de Meknes et Errachidia soient immédiatement libérés,
  • Les policiers et les gardiens de prison auteurs d’actes de tortures et autres traitements inhumains, cruels ou dégradants ainsi que leurs hiérarchies soient jugés et sévèrement punis,
  • Des mesures spécifiques soient prises afin de faire valider aux étudiants détenus, l’année universitaire 2006/2007 et leur permettre d’entamer la nouvelle année dans des conditions normales,
  • Des mesures adéquates soient décidées pour faire cesser les violences, le racisme et la haine anti-amazighs, y compris et surtout au sein des institutions publiques de l’Etat marocain,
  • L’application urgente des recommandations du Comité des Nations Unies pour les droits économiques, sociaux et culturels (2006) concernant "l’alphabétisation des Amazighs dans leur langue, l’enseignement de l’amazigh à tous les niveaux scolaires, la consécration dans la Constitution, de la langue amazighe comme une des langues officielles du Maroc, de permettre aux parents de donner un nom amazigh à leurs enfants et de prendre les mesures nécessaires pour garantir pleinement à la communauté amazighe son droit d’exercer sa propre identité culturelle".

 

Paris, le 22 août 2007

P/Le Bureau du CMA

B. Lounes, Président

 

 

Destinataires :

    • Organes Compétents de l’ONU, l’UE, l’UA
    • ONG de défense des droits humains

     

     

    Liste des détenus politiques, membres du Mouvement Culturel Amazigh

    (prisons de Meknes et Errachidia)

     

    Errachidia (jugement en cours d’instruction)

    • Benamar Idir
    • Ettahery Brahim
    • Hachami Rachid
    • Oulhadj Mohamed

    Meknes (jugement en cours d’instruction)

    • Addouch Hamid
    • Ait Lbacha Youssef
    • Ait-Lkaid Idir
    • Chami Mohamed
    • Hjja Younes
    • Nouri Mohamed
    • Oussay Mustapha
    • Ouddi Amer
    • Taghlaoui Amer
    • Zaddou Mohamed


    Auteur: CMA
    Date : 2007-09-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4688 fois

 

Les commentaires

Important :Prière noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 54iwxurb ici :  
 
 

 
Gaza de Casablanca : cette fois ci c’est les juifs qui sont les victimes
La communauté juive de Casablanca est sous le choc. Moshe Ohayou, Un Rabbin marocain a été violement battu vendredi 11 juillet 2014. Le site telquel a rapporté que Moshe Ohayon marchait en direction de la synagogue, comme à son habitude, pour faire ses prières. Un jeune, « bien habillé », explique-t-il, l’interpelle dans la rue : Il m’a dit « nta ihoudi ? (tu es juif ?). Qu’est-ce que fait Tsahal à nos frères ? » Puis il ma donné un violent coup de poing qui m’a fait .... ... Lire la suite - - Auteur: Amazighwolrd - Date : 2014-07-13

 

 
Maroc : La coalition civile pour l'application de l'article 19 condamne l'interdiction de ses représentants à assister à la séance plénière du parlement
Le Parlement (chambre des représentants et chambre des conseillers) a tenu le 08 Juillet 2014 à 22h une séance plénière consacrée à la présentation du bilan du gouvernement. A cet effet, la Coalition civile pour l’application de l’article 19 a délégué quelques unes et quelques uns de ces membres et ce, en coordinations avec des députées parlementaires, pour assister à cette séance conformément au rôle accordé à la société civile ...... Lire la suite - - Auteur: La coalition civile - Date : 2014-07-10

 

 
Maroc, les Amazighs dénoncent le Haut commissariat au plan qui veut savoir combien de personnes qui maîtrisent l'alphabet Tifinagh que l'état refuse jusqu'ici d'enseigner
L'Observatoire amazigh pour les droits et libertés (OADL) a étudié avec attention la formule avec laquelle la langue amazighe a été mentionnée par le Haut commissariat au plan, dans le formulaire officiel du recensement qu'il compte organiser en Septembre prochain. ... Lire la suite - - Auteur: L'Observatoire amazigh pour les droits et libertés - Date : 2014-06-17

 

 
Allez vous faire foutre, ici, on ne parle pas le tamazight, dixit un agent consulaire makhzenien
Nous n’en avons même encore fini avec l’affaire du président de Tamaynut-France, M. Ali Id Aissa, qui s’est fait traiter de tous les noms d’oiseaux et même attaqué dans son intégrité physique par les racistes amazighophobes du consulat du Maroc à Colombes qu’une autre affaire a fait et fait et fera certainement beaucoup de bruit. Et cette fois-ci c’est en Hollande que le scandale est arrivé.... Lire la suite - - Auteur: lahsen Oulhadj - Date : 2014-06-11

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.