Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La dissolution du Parti Démocratique Amazigh Marocain (PDAM) le 17 Avril 2008

La cour administrative  de Rabat a prononcé le jugement de dissolution  du parti politique PDAM Parti Démocratique Amazigh Marocain  le 17 avril 2008  à 12.30 au temps universelle selon  le site « Amazigh Presse ». La défense de partie en question présent sur place considère ce jugement illogique et elle entame poursuivre l'affaire au cour d'appel.

Il est à rappeler qu'une demande du ministère de l'intérieur devant le tribunal administratif de Rabat pour dissoudre le Parti Démocratique Amazigh Marocain (PDAM) d'Ahmed Dgharni, lancée depuis des mois .Ainsi, après sept séances, le tribunal administratif a décidé que le procès a touché à sa fin et le verdict sera rendu le 17 avril . Malgré les compagnies de sensibilisation exercées, à l'intérieur comme à l'extérieur du Maroc, par l'organisation de manifestations, La justice marocaine a décidé de le dessolure.

 

 
Omar Zanifi

Asif n Dades –Maroc -Université Lahaye


Auteur: Omar Zanifi
Date : 2008-04-18


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Omar Zanifi
Envoyer l'article à un ami
Article lu 6302 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
N°: 1--- You keep it up now, unrdesntad? Really good to know.  
You keep it up now, unrdesntad? Really good to know.  
Par: Idalia Le : 2011-07-01
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 4s4v5kis ici :  
 
 

 
La Fédération nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA) : Nous constatons l’absence d’une réelle volonté politique de la part du gouvernement à satisfaire les revendications légitimes des Amazighs
La Fédération nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA) a publié un communiqué dans lequel il constate ce qu’elle a appelé l’absence d’une réelle volonté politique de la part du gouvernement dans le sens de satisfaire les revendications légitimes des amazighs au Maroc. Elle aussi critiqué la déclaration du chef du gouvernement disant, que : “tout ce qui est lié à l’amazighité relèverait de sphères de pouvoirs qui le dépassent” et elle a qualifié une telle déclaration d’«un non-sens ! »  et poursuit : « Nous considérons que le gouvernement qu’il préside est de ce fait à encontre de ses propres engagements et qu’il s’oppose à la constitution du pays ». Ci-après le communiqué : ... Lire la suite - - Auteur: FNAA - Date : 2014-11-23

 

 
Rif/Imzouren : les élèves dénoncent la discrimination des Amazighs dans les écoles d’enseignement
Les élevés du collège Mohamed VI dénoncent énergétiquement à travers une manifestation (voir vidéo) le comportement de leur professeur et de l’administration qui les a discriminé en méprisant les Rifains.... Lire la suite - - Auteur: AmazighWorld - Date : 2014-11-09

 

 
Maroc : donner d’une main et retirer de l’autre !
Les Imazighen du Maroc ne veulent toujours pas comprendre que la monarchie arabe, au pouvoir de droit divin, pratique une politique ambigüe vis-à-vis des Imazighen et de l’amazighité. Il faut être débile pour ne pas comprendre aujourd’hui que le discours d’Ajdir du mercredi 17 octobre 2001, celui du 9 mars 2011 et la constitutionnalisation de tamazight par la nouvelle constitution octroyée de 2011, ne sont en réalité qu’un leurre pour calmer les esprits surchauffés des Imazighen.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-10-31

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.