Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Appel à Communications

BP 1280 Ihchach Agadir , Maroc Tel: (212) 68 79 98 18 ( Dergoun Lahsen, président de l’association) (212) 70 13 08 50 ( Bouchtart Abdelwahab, sécrétaire général ) Fax: (212) 8 82 59 25 E-mail : aueteagadir@yahoo.fr Appel à Communications Première Annonce 7ème Session de l’Université d’Eté d’Agadir Colloque international sur : L’amazighité et les questions de développement L’Université d’Eté d’Agadir lance un appel à communications aux assises de ce colloque international qui se tiendra les 25, 26 et 27 juillet 2003 à Agadir. Les chercheurs, souhaitant présenter une communication autour d’un des axes figurant dans la présentation du thème (voir ci-dessous), sont invitées à nous faire parvenir avant le 15 mai 2003, le titre de leur communication ainsi qu’un abstract ou résumé, à notre adresse (UEA B.P. 1280 Ihchach, Agadir, Maroc) ou par E-mail ( aueteagadir@yahoo.fr). L’acceptation sera notifiée au courant du mois de mai par le comité d’organisation de la 7ème session de l’Université d’Eté d’Agadir. Par la suite, une invitation personnelle sera adressée aux participants précisant le lieu et les modalités d’accueil (l’hébergement et la restauration sont à notre charge). En vous souhaitant bonne réception, nous vous prions d’agréer nos sincères salutations. Pour le bureau Le sécrétaire général Abdelwahab Bouchtart Présentation du thème de la session La langue et la culture amazighes, qui sont le résultat d’une relation dialectique entre l’homme amazigh et son environnement, ont marqué de manière déterminante sa vision du monde. Elles l’ont distingué des peuples avoisinants à travers l’histoire comme les pharaons, les phéniciens, les romains, les vandales, les arabes, les portugais, les turcs, les français, les italiens et les espagnols. Dans un vaste espace, marqué par la diversité de son relief et qui s’étend de l’ouest égyptien aux îles canaries et de la méditerranée aux confins du grand Sahara au sud, l’homme amazigh, répondant à ses besoins vitaux, relevant les défis de son environnement naturel et historique et interagissant directement ou de façon indirecte avec d’autres peuples, a pu produire différentes formes de création et de développement. Cette créativité a pris divers aspects et a touché différents domaines, entre autres : agriculture, moyens d’irrigation, organisation sociale et politique (forme de démocratie locale : concertation, Inflas et lejmaât, azerf…, solidarité, entraide collective ou tiwizi…), système de valeurs (esprit de tolérance religieuse, ouverture sur autrui, participation effective de la femme…), architecture, différentes expressions et formes artistiques (musique, danse, littérature orale…), l’art culinaire, costumes, traditions, rituels…Cert! aines de ces formes d’art et de développement ont montré leur efficacité à travers l’histoire et sont devenues traits d’une civilisation plurimillénaire. Ce développement a été à maintes reprises handicapé, mais c’est l’arrivée du colonialisme européen en Tamazgha (Berbérie) à partir du quinzième siècle ( îles Canaries) qui a déstructuré la société amazighe et a instauré le modèle de l’Etat centralisateur jacobin. Ceci s’est perpétué et reconduit après l’indépendance des pays de Tamazgha, tout en gardant ce cadre occidental et en s’inspirant du Machriq (de l’orient). La composante amazighe est mise à l’écart et est l’objet d’un processus d’assimilation qui dure depuis un demi siècle. Aujourd’hui, la question de la démocratisation reste intimement liée à la question de la réhabilitation de l’amazighité. L’Université d’Eté d’Agadir propose, comme thème de sa septième session " L’amazighité et les questions de développement " en vue d’approcher quelques aspects et formes de création et du développement produit par la société amazighe à travers son histoire ancienne et la valorisation d’autres aspects qui ont prouvé leur efficacité et qui persistent de nos jours. De même, elle envisage discuter sur les possibilités et les formes d’utilisation et d’introduction de l’amazighité dans différents domaines et secteurs de développement et rouages de l’Etat. Si quelques Etats nord-africains ont initié une ouverture timide sur l’amazighité, il n’en demeure pas moins que le défi à relever, pour toutes les volontés, les potentialités et les forces démocratiques des sociétés civile et politique, reste de la rendre le moteur du développement durable des pays de Tamazgha. Axe I : Le cadre théorique Définition et délimitation des concepts, problèmes méthodologiques. Relation entre : Homme/Culture et identité/Développement. Axe II : Revue historique Quelques aspects de la contribution des Imazighens et de l’amazighité au développement et dans l’édification des civilisations locale, méditerranéenne et universelle à travers l’histoire. Les échanges culturels, l’acculturation… Axe III : L’amazighité et les approches de développement dans le Maroc moderne L’approche adoptée par le colonisateur et ses répercussions sur l’amazighité, sur les plans matériel et moral. Démantèlement des structures sociales et économiques de la société traditionnelle et les conséquences sur le statut de l’amazighité. Instauration d’un modèle économique pragmatique fondé sur la dichotomie Maroc utile/Maroc inutile. Présentation de cas. L’amazighité et l’approche de développement de l’Etat marocain moderne. Reconduction de l’approche coloniale. La mise à l’écart de l’amazighité du Maroc dans les programmes de développement, absence de la composante culturelle (absence de l’enseignement dans les langues maternelles et ses conséquences sur l’apprentissage (côté psychologique, côté sociologique. Cas d’échec de cette approche ( exode rurale, immigration, analphabétisme…) Cas de réussite de quelques associations de la société civile dans le développement local en réhabilitant l’amazighité. Axe IV : Perspectives d’une introduction de l’amazighité pour un développement durable, défis et entraves. Dans les domaines de : l’éducation et la formation, l’information, la lutte contre l’analphabétisme, tourisme, industries culturelles (théâtre, cinéma, musique…), domaines socio-économiques …


Date : 2003-07-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Envoyer l'article à un ami
Article lu 14124 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant khgumqde ici :  
 
 

 

 

Autres articles :





Maroc : non au racisme d’Etat
Auteur: CMA - Date : 2020-07-21











 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.