Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Nations Unies – Conseil économique et Social. 65ème session du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD)
La Mauritanie présente ses 6e et 7e rapports

Communiqué

__________________________________

Le berbère en Mauritanie : une langue en voie d’extinction

Lors de la 65eme session du Comité pour l'élimination de la discrimination raciale (CERD) qui se tient du 2 au 20 août 2004 à Genève, l’Etat mauritanien est appelé à fournir un rapport sur les mesures législatives, judiciaires et administratives qui ont été prises pour s’acquitter de ses obligations en vertu de la Convention internationale pour l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale (ICERD).

En la circonstance, l’Etat mauritanien présente un texte mettant en scène une mécanique institutionnelle tout à fait formelle d'allure hautement protectrice des libertés publiques et des droits conférés par la Convention, mais en totale contradiction avec la réalité de tous les jours en Mauritanie.

Ce formalisme de façade cache l'énorme fossé qui s'est structurellement installé entre la légalité mauritanienne qui, seulement dans ses textes, se veut respectueuse des traités internationaux relatifs aux droits de l'Homme et l'application réelle de ces instruments ainsi que la protection effective des droits qu'ils reconnaissent, cependant très formellement, aux ressortissants de l'Etat mauritanien.

L'une des principales contradictions se constate dans le traitement que réserve l'Etat mauritanien aux berbérophones.

Le rapport présenté par l’Etat mauritanien ne reconnaît aucunement la langue berbère, les populations berbérophones ni leurs droits.

Tamazgha, ONG de défense des droits des Imazighen (Berbères), a présenté à cette occasion un rapport alternatif intitulé "Le berbère en Mauritanie : une langue en voie d’extinction". Dans ce dernier, Tamazgha revient sur la présence linguistique et culturelle incontestables mais fragile des berbérophones en Mauritanie ainsi que sur les principales violations de la Convention internationale pour l'élimination de toutes formes de discrimination raciale. Dans ce même rapport, Tamazgha formule des propositions pour éliminer les discriminations dont sont victimes Imazighen (les Berbères).

Tamazgha s'élève contre les violations caractérisées des droits des berbérophones en contradiction avec les conventions de protection des droits de l'Homme pourtant signés et ratifiées par l’Etat mauritanien. En effet, la Constitution de la Mauritanie impose toujours unilatéralement la langue arabe aux berbérophones. De ce fait, l'Etat a mené et mène toujours une politique délibérée d'arabisation forcée.

Notons que la Constitution mauritanienne reconnaît trois langues nationales, autre que la langue arabe (par ailleurs, l’unique langue officielle), mais pas le berbère. Plus qu’une exclusion, cette attitude dénote un mépris délibéré à l’égard des berbérophones et par la même de leur langue.

Tamazgha demande que des mesures urgentes et sérieuses soient prises de sorte à conforter les berbérophones, de par une reconnaissance institutionnelle de leur langue, et que l’extinction de tamazight (langue berbère) soit réellement évitée. Pour ce faire, des mesures étatiques à court terme dans les domaines de la reconnaissance institutionnelle, l’Education, la Culture et l’Information s’imposent.

Tamazgha appelle de tous ses vœux pour que les membres du Comité pour l'élimination de toutes les formes de discrimination raciales interpellent l'Etat mauritanien sur sa politique d’exclusion des berbérophones et lui rappellent la nécessité de prendre les mesures nécessaires pour que les berbérophones accèdent à leurs droits linguistiques et culturels que leur garantit la Convention.

Tamazgha,

Genève, le 6 août 2004.

_________________

Tamazgha
47, rue Bénard
75014 Paris
Tel : 01.45.45.72.44. / Fax : 01.49.81.02.32.
E-mail : Tamazgha@wanadoo.fr
http://www.tamazgha.fr


Date : 2004-08-06
Source : Tamazgha


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Envoyer l'article à un ami
Article lu 36518 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: Lexine Le : 2012-01-06
Titre: You\'re the one with the branis here. I\'m watching for your posts.
Pays: Germany  

You\'re the one with the branis here. I\'m watching for your posts.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ubkeava8 ici :  
 
 

 

 

Autres articles :








L’esclavage en Mauritanie
Auteur: Mohamed Yahya Ould Ciré - Date : 2014-08-11 - Source : Tamazgha




 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.