Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Les Amazighs et les Arabes «au pouvoir» n’ont en réalité aucun pouvoir, Notre monarchie reste absolue derrière la fiction de fausses institutions démocratiques

 

Prenons l’exemple du discours royal juste d’hier : Discours intégral de SM le Roi à l'ouverture de la première session de la 4è année législative de la 9ème législature sur le lien suivant.

Dés le début, ce passage a retenu mon attention et je me suis dit qu’enfin cette maudite loi organique de la honte imposée à la langue des autochtones et non à celle des occupants, va au moins voir le jour :

« L'année législative que Nous ouvrons aujourd'hui s'inscrit dans un contexte particulier. Elle intervient à deux années de la fin de la législature actuelle, délai fixé par la Constitution pour l'adoption de toutes les lois organiques. »

Mais la suite m’a vite déçu car il établit des priorités qu’il est impossible à réaliser pour une seule d’elles pour les deux années en question.

1ère priorité :

« Dans ce cadre, la priorité doit être donnée à l'adoption des textes relatifs à la réforme de la Justice, notamment ceux portant sur la mise en place du Conseil supérieur du Pouvoir judiciaire et l'approbation du Statut des Magistrats. »

2e priorité :

« Ainsi que vous le savez, cette année sera foisonnante d'importantes échéances, avec, au premier chef, la mise en place de la régionalisation avancée. A moins d'une année des élections locales et régionales, Je M'adresse à tous les acteurs politiques: Quelles élites et quels programmes avez-vous préparés pour assurer la gestion des affaires publiques ?. »

3e priorité :

« Aussi, Nous avons constamment attaché la plus haute importance à la formation et à la qualification d'un citoyen fier de son identité et ouvert aux valeurs universelles, notamment à travers la poursuite de la réforme du Système d'éducation et de formation. Dans ce cadre, Nous appelons le Conseil supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche scientifique à reconsidérer la vision et le contenu de la Réforme, ainsi que les approches suivies en la matière, notamment en se penchant sur les questions substantielles que Nous avons définies dans le Discours du 20 août de l'année dernière. »

Nous déduisons de ce constat que cette loi organique pour l’application de la langue tamazight est renvoyée aux calendes grecques et ne constitue nullement une priorité des priorités pour l’unique détenteur du vrai pouvoir au Maroc.

=========

La décision d'interdiction de tamazight au parlement en attendant la loi organique qui lui a été imposée

 


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2014-10-19


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 20103 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2014-10-20
Titre: FIN programmée de TAMAZIGHT au Maroc dexit M6
Pays: Japan  

Azul, Mass Hafid. pour aller dans le même sens....

Il n' y a pas de fumée sans feu, après Mr Belmokhtar le Roi vient d'annoncer tout simplement la mort de Tamazight. Il suffit de lire ces 2 phrases:

1°)la recherche d’une solution à la problématique des langues d’enseignement, le dépassement des divergences idéologiques qui entravent la réforme et l’adoption de programmes et de curriculums adaptés aux exigences du développement et du marché de l’emploi.

2°)Il convient aussi d’attacher toute l’attention requise à la formation professionnelle et à la maîtrise des langues étrangères pour permettre aux lauréats d’être au diapason du progrès technique et d’intégrer les nouveaux métiers du Maroc.

Il faut comprendre par là qu'M6 considère que Tamazight n'est ni adaptée ni conforme à la vie professionnelle et aux perspectives futures. Il s'est même gardé de la citer ne serait ce qu'une fois.

Tamzight est maintenant reléguée au rang des vieilles reliques, tout juste bonne à faire de la représentation folklorique et amuser les touristiques.

Imazighne du Maroc, ont le choix entre courber l'échine comme d'habitude ou Tagrawla?.
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: napo Le : 2014-10-23
Titre: Beaucoup de parole mais aucun courage, rien que de la lâcheté!
Pays: France  

Je suis parti au Maroc cet été où je suis resté presque 2 mois dans l'espoir de faire connaissance avec des Imazighens digne et capable afin de créer une unité ou une organisation d'entraide entre les Imazighens du Maroc et ceux de la diaspora.
A ma plus grande désillusion je n'ai découvert que des merdeux arabisés jusque l'os, ne pensant qu'a profiter au maximum et s'en fichant royalement de tamazight.
En 2 mois je n'ai rencontré aucune personne qui philosophait avec un sens rationel, il n'y avait que des débiles (jeunes comme plus âgés), qui justifiait tout (de la cuisine à l'astronomie) que par leur débile religion dont d'ailleurs ils ne connaissent pas grand chose.

Pour conclure les Marocains sont un peuple bête, soumis, misérable, servile et protecteur avec ses dictateurs, focus, prétentieux mais sans aucun potentiel, condamné à être les prostituées éternel du qatar et de l'arabie saoudite.
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: id Bawziki Le : 2014-10-24
Titre: Il faut continuer à espérer
Pays: Japan  

Azul, napo..

Vous avez parfaitement raison. Beaucoup pensent comme vous. Mais quoi faire?.
Il ne faut pas oublier que le Maroc est un pays sous développé, encore plus sous développé intellectuellement que matériellement. les gens ne pensent qu'au présent et se foutent du futur et de quoi sera fait l'avenir. Tout cela ne changera pas en 1 jour, force est de constater qu'il y a quelques progrès: des voix qui s'élèvent par ci par là pour donner de l'espoir.
Amazighworld nous offre la possibilité d'utiliser notre plume pour apporter notre marginale contribution. Peut-être que des jeunes de plus en plus nombreux un moment où un autre finiront par comprendre et commencer à entamer le changement.
Les défis sont nombreux, mais il ne faut pas se décourager.



 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant x8kimc29 ici :  
 
 

 

 

Autres articles :












Maroc : l’injustice confortée
Auteur: CMA - Date : 2019-04-08




 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.