Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Algérie : Le détenu d'opinion Slimane Bouhafs vit encore sous les menaces de ses codétenus dans sa prison à Constantine


Slimane Bouhafs vit encore sous les menaces de ses codétenus dans sa prison à Constantine. Ici, le témoignage de sa fille, Tilelli, qui lui a rendu visite hier vendredi .

«Hier, vendredi 7avril 2017, comme à notre habitude, ma famille et moi avons rendu visite à mon père Slimane Bouhafs, à la prison Boussouf à Constantine.

À notre grande surprise, mon père arborait un autre regard - rouge et triste - et son visage était très pâle ... surtout, son corps n'arrêtait pas de trembler tout au long de la visite qui a duré à peine 20 minutes.

Plus que jamais mon père est menacé ... il m'a dit mot pour mot qu'il « risque sa vie en prison ».

De plus, à l'approche du mois du ramadan, les détenus de la prison ne cessent d'interroger/provoquer l'intention de mon père sur la question de sa foi et sur sa croyance religieuse ... ils se permettent de l'insulter et même plus.

Je pense même qu'il a été agressé physiquement, car son visage portait quelques bleus ... Bien sûr, il ne veut pas nous le dire, par peur de nous inquiéter mais, hier, son corps et son état psychologique étaient au plus bas ... haut et fort, je dénonce donc aujourd'hui cet état de faits.

Il m'a même informée qu'il a demandé un transfert de la prison de Constantine vers celle de Bejaïa (oued ghir). Cette décision n'est certes pas un effet du hasard, mais l'explication même de la situation dramatique qu'endure mon père actuellement.

Cet homme a beaucoup donné pour ce pays, il n'a fait qu'appeler à la laïcité et pour une vraie démocratie.

Ce n'est pas nouveau : dans notre pays, toute voix qui revendique la justice est réduite au silence.

Toutefois, je ne me tairai pas et j'espère qu'aucun mal ne lui arrivera.»


Auteur: Tilelli Bouhafs
Date : 2017-04-11


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Tilelli Bouhafs
Envoyer l'article à un ami
Article lu 20036 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant dk1cqk3a ici :  
 
 

 
La Catalogne a gagné son droit à sa République : Communiqué du government provisoire kabyle
Le déploiement policier espagnol n’a pas empêché la tenue du référendum d’autodétermination en Catalogne. L’usage de la force contre des électeurs décidés à faire entendre leur voix en faveur de leur indépendance, de manière démocratique et pacifique, a fait perdre la face à l’Espagne où se réveillent dangereusement les vieux démons du franquisme. Les images insoutenables de femmes et d’hommes en sang, de visages tuméfiés, en larmes mais toujours dignes, illustrent on ne peut mieux la défaite de la répression ordonnée par Madrid.... Lire la suite - - Auteur: Anavad - Date : 2017-10-03

 

 
Lette d’alerte du Congrès Mondial Amazigh au gouvernement espagnol après son intention d’extrader en Algérie deux militants Mozabites
Messieurs Les Ministres,
Comme vous le savez certainement, le gouvernement algérien persécute et réprime gravement les Amazighs d’Algérie. Depuis l’année 2013 particulièrement, le peuple amazigh du Mzab est victime de violences raciales exercées par les Arabes algériens avec le soutien avéré des autorités de police et de justice. Durant l’été 2015, une trentaine de Mozabites ont été tués et des centaines ont été blessés dans diverses localités du Mzab, notamment à Ghardaia et Berriane. La police a également arrêté environ 150 Mozabites et les a accusés de « porter atteinte à la sûreté de l’Etat » et à « l’unité nationale ».
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-09-18

 

 
Observatoire : Non à l'extradition vers l'Algérie des deux militants des droits humains amazighs du Mzab, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, incarcérés en Espagne
L’Algérie a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de ces deux militants pacifistes avec un dossier monté de toutes pièces les accusant de terroristes. Il est de notre devoir d’interpeller les autorités espagnoles. Salah Abbouna et Khodir Sekkouti ont toujours œuvré pacifiquement dans le respect du droit international pour faire valoir les droits fondamentaux, les libertés individuelles et collectives du Mzab (région au sud d’Alger) dont ils sont natifs. Ils ont aussi continuellement dénoncé la violation des droits de l’homme et les exactions que subissent quotidiennement les militants mozabites en Algérie.... Lire la suite - - Auteur: Observatoire Amazigh des Droits et Libertés - Date : 2017-09-11

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.