Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc/Wawizght : Le 1er mort en grève de faim pour la TERRE, un des gros dossiers au Maroc

Après 90 jours de grève de la faim dans la prison, en guise de protestation contre ce qu’il a qualifié d’injustice et de corruption, Mr Khellada Lghazi, un Amazigh de Wawizeghte à la région d’Azilal au haut Atlas Marocain, vient de donner son âme hier le 2 Aout 2017 en prison.

« Tuer moi, mais épargner ma terre. Comme cela ma tombe sera dans ma terre»

Selon les victimes, l’histoire a commencé, lorsqu’un entrepreneur de l’immobilier a acheté/confisqué des terrains avoisinant la tribu. Après il a procédé à l’annexion de la seule piste qui mène au village. Et c’est à ce moment que les villageois se sont regroupés pour protester. Le défunt a interrompu les travaux d’annexion de la seul piste qui même vers son village.  

Sur sa page Facebook et avant sa mort, il raconte qu’il a été incarcéré dans la prison et après sa grève de faim en prison il est libéré sous condition de renoncer. Mais après sa libération, c’est tout une coordination des victimes de la Mafia de l’immobilier qui est créé, et il est rentré 4 fois en grève de faim dans le sit-in.

Secourus plusieurs fois à l’hôpital à cause de son état très dégradé. Sur sa page Facebook, il avait écrit : « dans ma grève de faim, j’attendais le service juridique pour réexaminer l’injustice dont nous sommes victimes, alors que je reçois le service médical ! Je refuse ».

Pendant l’une de ses quatre grèves de faim, les villageois l’ont transporté en cercueil des morts devant le local des autorités.

Selon d’autres sources, le défunt a été jugé et mis en prison le 25 avril 2017 sur un dossier ancien d’une année lorsque ce dernier avait procédé à la destruction d’un pont construit sur une rivière au village Ait Chkir, construite sur son terrain. L’affaire était close après des interventions de médiations entre les villageois, mais la justice la reprit après une année.

Avant sa mort, sa mère a fait une vidéo dont laquelle elle raconte son calvaire :  « Mes enfants sont en prison par injustice. Un d’eux a perdu ses reins, ses yeux, il est à l’hôpital. Il risque de mourir. Tout cela à cause de notre résistance contre un monsieur qui a confisqué nos terres et même le seul chemin qui mène vers notre modeste maison…. Si mon enfant meurt, le Makhzen est responsable ».

Aujourd’hui, le 2 aout 2017, il a donné son âme en grève de faim. Il est le premier martyre de cette façon pour la terre. La terre un très grand problème au Maroc depuis que le protectorat français avait installé le service cadastrale au Maroc avant même qu’il l’installe en France. Il était une façon juridique de confisquer les terres des Amazighs. Ce problème des terres a renait au Maroc, puisque le secteur immobilier est le seul secteur économique le plus ou trop fructueux à l’instar de tous les pays sous-développés.  

Vu la sensibilité de ce dossier et sa dimension politique, à part les organisations Amazighes, aucunes des autres organisations marocaines ou partis politiques y mis la main dedans.

 

  

La scène de l’annonce de la mort du martyr de la terre. Sa mère appelle les Amazighs au secours :

 


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-08-03


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 17900 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: ZAIR Le : 2017-08-04
Titre: LE MARTYR DE L'ATLAS
Pays: Algeria  

C'est l'étincelle qui embrasera tous les territoires AMAZIGH .  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant jgy0r71p ici :  
 
 

 
Maroc/Wawizght : Le Maroc profond marche pour le 1er mort en grève de faim pour la TERRE
Choqués par la mort tragique de Mr Khellada Lghazi, suite à une greve de faim en prison, les habitants de Wawizght, un petit village niché dans les montagnes du haut Atlas Marocain, ont organisé une marche de protestation à son honneur.... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-08-12

 

 
Le 1er mort de la protestation du RIF après 8 mois de manifestations pacifiques
C’est le premier décès de la protestation du RIF lors de la manifestation du 20 juillet 2017 à Huceima interdite par les autorités ce qui a déclenché des affrontements entre police et activistes du Hirak à Hoceima. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-08

 

 
Maroc/Casablanca : les forces de l’ordre encerclent la marche nationale Tawada pour la libération des détenus d’opinion
Les autorités marocaines ont encerclé les milliers de manifestants regroupés aujourd’hui le 6 aout 2017 à Casablanca pour le soutien du mouvement du RIF et la libération des détenus d’opinion.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-06

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.