Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La lettre du Congres Mondial Amazigh au Roi Mohamed VI

SM le Roi Mohamed-VI
Palais royal
Rabat, Maroc

Majesté,

Comme vous le savez, après la mort atroce du jeune poissonnier Mohsen Fikri, broyé par une benne à ordures lors d’un contrôle de police le 28 octobre 2016 à Taghzut (El-Hocima), un large mouvement populaire d’indignation est né spontanément dans cette région du Rif. Ce mouvement citoyen pacifique mais déterminé, entendait protester contre les crimes, le mépris, les injustices et toutes les formes de discriminations et d’abus de pouvoir infligés au peuple rifain par le Makhzen marocain, depuis l’indépendance du pays en 1956.

Dans ces circonstances d’une haute gravité, les citoyen-nes étaient en droit de s’attendre à ce que le gouvernement marocain manifeste une volonté d’être à leur écoute, de mettre un terme à l’arbitraire, de réparer les blessures causées par l’Etat et de trouver une issue positive au conflit historique qui sépare le Rif du Makhzen. Mais au lieu de cela, au lieu d’esquisser des solutions d’apaisement, le gouvernement s’est engagé dans une très dangereuse politique de répression sauvage qui a fait des morts, des blessés, dont des enfants, des femmes et des personnes âgées, et des prisonniers par centaines dont certains ont déjà été lourdement condamnés et d’autres attendent d’être jugés. Un certain nombre d’entre eux ont déclaré avoir été torturés, actes rapportés par des ONG et même par le CNDH. Les détenus dont le seul tort est d’avoir usé de leurs droit et liberté d’expression et de manifestation protégés par la Constitution, risquent la peine de mort car la justice makhzénienne a décidé de les accuser gratuitement mais lourdement de porter atteinte «à l’unité nationale» et «à la sécurité de l’Etat».

Par ailleurs, en choisissant la prison de Casablanca comme lieu de détention des Rifains, éloignée de plus de 500 km de Taghzut, les autorités marocaines infligent une lourde peine aux familles des prisonniers, dont des parents âgés, qui doivent supporter ce long et pénible périple en bus ou en taxi collectif pour rendre visite à leurs enfants, avec les risques et les coûts que cela engendre.

Le Maroc qui se prétend «démocratique» renoue ainsi avec les années les plus noires de son histoire en matière de violations des droits humains.

La poursuite de ces violences d’Etat choisie par le gouvernement marocain est une provocation irresponsable qui suscite tous les jours une réaction légitime de révolte de la part des populations rifaines. Le gouffre qui sépare le Rif de l’Etat marocain ne fait alors que se creuser chaque jour un peu plus. Il est alors clair que c’est le gouvernement marocain qui porte atteinte à la cohésion et à l’unité nationales et non les Rifains.

Dans ce contexte et considérant l’incapacité totale des gouvernements marocains à faire face à l’enjeu rifain, nous vous sollicitons en tant que chef suprême de l’Etat, pour :

- libérer immédiatement tous les prisonniers politiques rifains,
- réparer les dommages matériels et moraux des injustices subies par les familles et les citoyen-nes rifains,
- lever le dispositif sécuritaire exceptionnel mis en place à Taghzut et dans tout le Rif,
- ouvrir un dialogue direct, sincère et constructif avec les représentants de la société civile de Taghzut et de l’ensemble du Rif, concernant l’avenir de ce territoire et de son peuple.

Seules des mesures urgentes et d’une exceptionnelle ampleur sont susceptibles d’atténuer la rancœur et la méfiance des populations rifaines générée par des décennies de mépris, de répression. Nous espérons également qu’elles seront suffisamment fortes pour susciter un retour à la confiance nécessaire au dialogue constructif.

Dans l’attente de ces mesures, nous vous prions d’agréer, Majesté, l’expression de notre haute considération.

Paris, 16/12/2967 – 28/12/2017

La Présidente,

Kamira Nait Sid


Auteur: CMA
Date : 2018-01-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 15119 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant m6usg7gv ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Contre les forces des ténèbres : Par solidarité avec Maitre Ahmed Arehmouch
Maitre Ahmed Arehmouch, avocat au barreau de Rabat et militant émérite de la cause amazighe a été attaqué sauvagement par des voyous, dans sa maison, semant la terreur et terrorisant sa famille.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2018-01-19

 

 
Maroc/le parti PAM: A dieu la modernité, retour vers son authenticité d’origine
PAM, c’est le parti politique marocain qui veut réaliser le rêve du panarabisme : marier entre l’authenticité et la modernité. C’est pour cela que son nom est parti de l’authenticité et la modernité.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2018-01-07

 

 
Après le Hirak du Rif, le mouvement d'IMIDER est le plus vulnérable aux arrestations politiques
Les trois tout derniers détenus du mouvement contestataire d’Imider, parmi les 33 personnes arrêtés entre 2011 et 2017, ont été libérés il y a trois jours et accueilli par les villageois d’Imider, un accueil festif au gout de la victoire pour Hamid Oubrka et Ichou Hamdane qui ont été arrêtés  le 28 Décembre 2013, et Mustapha Faska arrêté le 27 Décembre 2014. ... Lire la suite - - Auteur: correspondant - Date : 2018-01-02

 

 
Maroc : lancement d'un satellite High Tech dans le secret le plus total
Surtout fermez bien les yeux et bouchez vous les oreilles et ne le dites à personne, car le Maroc vient de lancer un satellite Thales ultra moderne entre le 7 et 8 novembre 2017. Ceci dans le secret le plus total . Ce satellite espion que seules les grandes puissances peuvent s'énorgueiller  d'en avoir un. N'oublions pas que le Maroc fait partie des pays pauvres. ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2017-11-27

 

 
Au Maroc profond, la marginalisation commence à engendrer des morts
Exactement le lendemain du 61eme anniversaire de fin de protectorat Français sur le Maroc, qui est célébré au Maroc chaque année au 18 novembre comme jour d’indépendance, les marocains se sont retrouvé devant une scène d’humiliation humaine : 15 femmes mortes, dont certaines enceintes, dans une bousculade pour avoir un don d’un sac de 10 kg de farine ! ... Lire la suite - - Auteur: Moha Buwawal - Date : 2017-11-19

 

 
Maroc :«Agharas Agharas» du RNI est au bout de son souffle avant même de commencer
La ministre Lamaia Boutaleb, au nom du parti RNI dans le gouvernement marocain d’El Othmani, vient de le prouver en passant un important contrat à une société qui vienne de se créer Southbridge A&I. La société appartient à son collègue qui vient de rejoindre le bureau politique du RNI au mois de Mai dernier, Mr Hassan Belkhayat que son oncle n’est que Mouncif Belkhayat l'ex-ministre de la jeunesse et dans le même bureau politique du même parti. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-10

 

 
Maroc : Le peuple Amazigh soutient le peuple Catalan et appelle à l’éradication du Jihadisme islamiste
La Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc « FNAA », a publié un communiqué dont lequel elle a exprimé le soutien total du peuple Amazigh au peuple Catalan dans ces moment de deuil. Elle a rappelé que si les civils européens sont visiblement les victimes cibles de ce courant, il ne faut pas perdre de vue la double victime qui sont les Amazighs d’Afrique du Nord, immigrés en Europe, et pris en otage dans ce conflit qui oppose l’orient et l’occident. Selon FNAA les Amazighs sont la seule chair à canon que les concepteurs de ces écoles de formation des terroristes diplômés (EFDT), sacrifient toujours .... ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-20

 

 
Maroc/Wawizght : Le Maroc profond marche pour le 1er mort en grève de faim pour la TERRE
Choqués par la mort tragique de Mr Khellada Lghazi, suite à une greve de faim en prison, les habitants de Wawizght, un petit village niché dans les montagnes du haut Atlas Marocain, ont organisé une marche de protestation à son honneur.... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-08-12

 

 
Le 1er mort de la protestation du RIF après 8 mois de manifestations pacifiques
C’est le premier décès de la protestation du RIF lors de la manifestation du 20 juillet 2017 à Huceima interdite par les autorités ce qui a déclenché des affrontements entre police et activistes du Hirak à Hoceima. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-08

 

 
Maroc/Casablanca : les forces de l’ordre encerclent la marche nationale Tawada pour la libération des détenus d’opinion
Les autorités marocaines ont encerclé les milliers de manifestants regroupés aujourd’hui le 6 aout 2017 à Casablanca pour le soutien du mouvement du RIF et la libération des détenus d’opinion.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-06

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.