Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La tragédie des Amazighes de la montagne

Notre premier ministre est très occupé pour avoir une pensée – une simple déclaration – pour nos concitoyens et frères amazighes de la montagne qui subissent depuis quelques jours – et cela continuera jusqu’au samedi prochain – les affres d’une météo horrible, faite de blizzard, de chutes inédites de neige et de pluie torrentielle. Des dizaines de villages se retrouvent isolés, coupés du monde. Des milliers d’âmes sont en proie à un froid mortel et leurs maisons risquent de crouler sous le poids de la neige qui dépasse, par endroit, les deux mètres et demi. A ceci s’ajoute le ravage que subiront les cultures vivrières et le bétail, source de survie de ces populations oubliés par nos responsables départementaux qui se complaisent dans des réunions et des discussions mondaines, dans des salons climatisés.

Notre premier ministre est occupé par ses chamaillades partisanes de sa politique de la petite semaine et ses projections électorales de 2021, épaulé par un autre fkkih – Benkirane – qui a saigné à blanc le pouvoir d’achat des citoyens. 

Notre premier ministre est occupé, il veut d’abord rassurer les Rbatis que l’eau qu’ils consomment est potable, du moment que lui-même, la main sur le cœur, a juré en boire sans modération, appelant à témoins d’autres commis de l’Etat, pour conforter ses propos.

Notre premier ministre n’est pas occupé : il s’en contrebalance. Il s’en fou des cris de détresse de dizaines de citoyens, des sonnettes d’alarme de la société civile, images et vidéos à l’appui qui montrent des établissements de santé délabré, devenus des cimetières désolés pour ceux que le destin a poussé à s’y rendre. Des établissements scolaires qui tiennent de baraques où sont parqués « les fils du peuple » qui ingurgitent des programmes scolaires de rabais qui les déracinent, les privent de leur mémoire et les livres à l’inconnu. Des bourgades enclavées où des milliers d’âmes vivotent comme des parias sur leur propre terre.

Notre premier ministre laisse les autorités locales gérer nos montagnes amazighes comme des ranchs où règnent la répression, le mépris, la marginalisation et l’oppression délibérée. Et pour cause, ni lui ni ses ministres ne connaissent ni Imilchil, ni Ikniwen, ni Taghighact, ni Tawjjaâut, ni Aghbala, ni Zawit Ahansal, ni Ayt Bouwulli, ni Msemrir…Non, il ne les connait pas. Il a grandi dans une Zaouia où les tartuffes lui ont inculqué un savoir caduc qui fait de tout ce qui n’est pas conforme à la chariâa : HARAM.

Notre premier ministre ignore aussi que ce sont ces populations de montagne qui ont subi de plein fouet les drames de la colonisation ; ce sont les descendants de Moha Ouhammou Azayyi, De Ahmed Lhansali, Moha Ou Said de Leksiba, Assou Ou baslam, Zayd Ouhmad…et Addi Ou Bihi et qui ont été renvoyés aux vestiaires après « l’indépendance » octroyée par le colonisateur à ses relais et à ses disciples.

Notre premier ministre se targue d’appartenir à une mouvance passéiste qui a les yeux fixés sur le rétroviseur, qui, au nom de Dieu, le Clément le Miséricordieux, et veut œuvrer pour l’instauration de la justice et du développement, en fermant les yeux sur le calvaire quotidien des amazighes de montagne et leur quadrillage – sécuritaire – par une administration aux relents colonialistes.

A Anfgou, à Tilggouit, à Ayt Imlil, à Ouzighimt et ailleurs, des citoyens crèvent de froid. Et notre premier ministre n’a daigné donner de conférence de presse pour informer ses concitoyens de la situation et des mesures que son gouvernement, qui s’attelle à l’édification d’une société égalitaire et d’un Etat de droit, va prendre. Il n’a rien fait non plus pour mobiliser la presse et les médias pour aller s’enquêter du sort des montagnards.

Non il préfère respecter scrupuleusement les rendez-vous de ses prières quotidiennes, prier pour l’avènement du Khalifa, inviter des terroristes du Hamas sur sa table, se taire sur les massacres que son mentor turque perpétue contre les civils kurdes…

La montagne amazighe vit un drame, une tragédie dont les conséquences vont grandissant. La politique menée par le gouvernement risque de provoquer une fracture incurable. Les montagnards gémissent, lacérés dans leur chair, écrasés dans leur dignité. Mais tels des sphinx, ils renaitront de leurs cendres, grandiront pour un jour demander des comptes aux maitres du moment.


Auteur: Moha Moukhlis
Date : 2018-02-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 6010 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2018-02-06
Titre: La montagne est le coffre fort de l'identité Amazighe
Pays: France  


Tous ceux qui sont issus de la montagne le savent, leurs ancêtres pour éviter tout contact avec les arabes envahisseurs se sont réfugiés dans les montagnes. Encore peut-être aujourd'hui, la seule consigne qu'ils laissaient à leurs descendants c'est: "méfiez vous des arabes".

Il n'est pire Amazigh que celui qui a été retourné, il est faux en se disant arabo-musulman et Amazigh 2 choses incompatibles.
Celui qui croit que ses origines sont en Arabie n'est pas un Amazigh, car aucun Amazigh ne pense que c'est Mahomet qui est son ancêtre.

Merci la montagne toi qui continue à souffrir de nous avoir protégé.

 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: aghilas-kosseila Le : 2018-03-15
Titre: il n'y a d'arabes mais une culture d'arabes!!!!.
Pays: Algeria  

azul fellawen , un texte bien fait qui decret la realite de la montagne de nos freres et soeurs du maroc. un texte net et precis. agim tanemirt pour son brave auteur.... il n' y a d'arabes dans le TAMAZGHA MAIS IL YA LA CULTURE ARABE. AVANT LES GENS ONT HABITES QUE LES MONTAGNES ,LES PLAINES ET LE LITORAL SONT DES HABITATIONS DES TEMPS MODERNES .TOUTES LES CIVILISATIONS ONT ETE L'OEUVRE DE LA MONTAGNE ?DONC ON n'a rien a rapprocher a nos ancentres qui ont fait des belles choses ,nassarem ou esperant reprendre le flambeau d'avant ,nous sommes de tout coeur avec nos freres et soeurs montagnardes.... il est temps que la montagne qui est le reservoir de biodeversité et de reservoir d'eau de retrouver son enthousiame d'avant , c'est a nous les amazigh de tisser nos relations pour venir en aide a la montagne , on peut faire des chauffage specifique a la montagne et des petits vehicules locaux pour desenclaver les regions et faire nos hopitaux locaux... et meme creer l'industrie et l'autosuffisance dans la montagne , ou sont les associations de la montagnes ??? ensemble surement on peut apporter un ordre nouveau... j'attends vos reactions... timsiwin tanemirt ar timlilit.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant n61lde9a ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste
Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs,... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-05-23

 

 
Le Hirak du RIF revient sur la scène marocaine et internationale
La révolte du RIF revient sur la scène politique marocaine, à l’occasion du printemps Amazigh Avril 2018, le mouvement Amazigh a organisé une grande manifestation le 29 Avril 2018 à Madrid demandant la libération des détenus politiques du RIF. Ceci a coïncidé avec les dernières déclarations du détenu Nasser Zeefzafi à la cours de Casablanca où il a annoncé avoir été ....... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-30

 

 
SPORT CYCLISTE: "que s'est-il passé lors du 31ème Tour du Maroc 2018"?
Décidément le sport cycliste Marocain est de nouveau en détresse et n'a guère l'air de vouloir décoller et met encore une fois ses dirigeants dans l'embarras, surtout quand récemment et un vendredi 13/04/2018, les 2 équipes nationales Marocaines "A" et "B" avaient dû se retirer du parcours du 31ème édition du nouveau "Tour du Maroc" (1957-2018) à AGADIR, refusant de prendre le départ vers MOGADOR (180 Kms) sous pretexte d'un ...... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-23

 

 
AGADIR: "les habitants peuvent dire adieu aux derniers arbres historiques"
En plein mois de Mars 2018 période printanière et entre les dimanches 18/03 et 25/03/2018, une quarante d'arbres de "faux-poivriers" datant de l'époque du Protéctorat Français et considerée comme patrimoine naturel et historique, avait été abattue et déracinée... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-05

 

 
Communiqué du Mouvement Amazigh au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihmane
Nous, organisations, citoyens et activistes réunis dimanche 18 mars 2018 à 10h au siège de l’Association Assid, afin d’étudier les possibilités et modalités de soutien à l’initiative de l’association AFRICA pour les Droits de l’Homme qui a réclamé l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihman, notamment: ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-03-22

 

 
La fédération des juifs du Maroc en France écrit au Maire de la ville d’Agadir : Si Israël est qualifié au mondial 2026, elle ne rentrera pas au Maroc s’il organise ?
Monsieur Salah el Malouki maire d'Agadir. Ma réponse à votre communiqué de ce jour sur votre page Facebook. Que je joins ci dessous.
Cher Monsieur le Maire,
Vous dites ne pas savoir qu'il y a une délégation d'Israël pour le Grand prix de judo dans votre ville. C'est très grave ! Cette délégation de sportifs n'est pas rentrée dans votre ville, par votre belle plage en pleine nuit ...
... Lire la suite - - Auteur: Simon Skira - Date : 2018-03-12

 

 
Maroc : L’enseignement privé ou priver de l’enseignement ?
Un certain nombre de familles marocaines  se donnent beaucoup de peine pour assurer un enseignement privé à leurs enfants, pour soi- disant, leur garantir un enseignement de qualité ; et par là,  un avenir meilleur. Cependant la majorité écrasante est  totalement inconsciente de la réalité de ce secteur. Comment l’enseignement privé prive nos enfants d’un vrai enseignement ? ... Lire la suite - - Auteur: Hassan EL MOUDEN - Date : 2018-02-27

 

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 
La montagne et les souffrances des montagnards
La montagne est un château d’eau du Maroc. La quasi-totalité des eaux, qu’elles soient souterraines ou de surface proviennent de la montagne. Elles nourrissent les barrages, irriguent les plaines et désaltèrent les populations. La montagne représente à peu près le tiers du territoire national, abrite un peu moins de la moitié de la population et renferme des richesses minières, de biodiversité et de bois inestimables.... Lire la suite - - Auteur: El Ghazi Lakbir - Date : 2018-02-06

 

 
Contre les forces des ténèbres : Par solidarité avec Maitre Ahmed Arehmouch
Maitre Ahmed Arehmouch, avocat au barreau de Rabat et militant émérite de la cause amazighe a été attaqué sauvagement par des voyous, dans sa maison, semant la terreur et terrorisant sa famille.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2018-01-19

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.