Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste


Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs, faisant plusieurs blessés à l’intérieur et à l’extérieur de l’université. Ils ont également empêché les étudiant-es d’accéder aux salles de cours et d’examen.

Ce n’est pas la première fois que l’université d’Agadir est choisie par les Sahraouis pour empêcher les activités culturelles organisées par les étudiants Amazighs, les insulter, les menacer et les agresser physiquement. C’était déjà le cas en 2007, en 2014 et en 2016 et les attaques étaient toujours préparées, préméditées.


Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces agressions à caractère raciste et assure les étudiantes et étudiants Amazighs et leurs familles de sa solidarité. Le CMA appelle les autorités marocaines à mettre fin en urgence à ces violences, à protéger les étudiant-es et à sécuriser l’université et ses environs.

Par ailleurs le CMA s’interroge sur les raisons de la passivité de l’administration et des services de sécurité de l’université Ibn Zohr d’Agadir qui n’ont visiblement pris aucune mesure de manière à prévenir cette violence qui se répète. Ils endossent donc l’entière responsabilité de ces graves évènements ainsi que leurs conséquences.

Le CMA note qu’au cours des 20 dernières années, les étudiants Amazighs sont la cible de différents groupes fascistes, se réclament des idéologies islamiste et/ou panarabiste ou appartenant à des organisations Sahraouis. Le CMA demande instamment au gouvernement de combattre sévèrement ces mouvements extrémistes et au ministre de l’enseignement supérieur de prendre des mesures fermes afin de protéger les étudiantes et les étudiants amazighs et faire en sorte que les universités marocaines redeviennent des espaces pacifiques dédiés uniquement à l’acquisition des savoirs et à l’échange intellectuel.

Paris, 9/05/2968 – 21/05/2018

La Présidente,
Kamira Nait Sid


Auteur: CMA
Date : 2018-05-23


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 5406 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2018-05-24
Titre: Nouvelle alerte à ceux qui ne veulent rien voir.
Pays: France  


Cela fait des années que tout le monde sait à Agadir que les sahraouis bénéficient de l'impunité totale , alors que les Amazighs n'ont droit à aucune mansuétude. C'est un peu de leur faute car ils ont toléré l'intolérable et accepté l'inacceptable. Le jour où le Makhzen à écrasé Tawada sur leur sol aurait dû être le point de départ d'une grande révolte et d'une grande insurrection afin de pourchasser tous les anti-amazighs, au-lieu de cela ils se sont couchés et maintenant ils en paient les conséquences et ce n'est pas fini.

C'est par les larmes et le sang que Tizi-Ouzzou a défendue son identité Amazighe dont elle peut être fière aujourd'hui et non par l'adoration d'Allah et de Mahomet. Agadir est devenue une ville sans âme , nos pauvres aïeux doivent pleurer dans leur tombe.

Merci Kamira, s'il n'en reste qu'une vous serez celle-là.




 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: espoir Le : 2018-05-24
Titre: le rempart
Pays: France  

Le site"ASKIL ATRAR" met en pratique les textes religieux Amazigh d'avant la colonisation. Ces textes ressuscitent la langue, l'esprit et la glandeur notre culture de l'époque où la langue Tamazight véhiculait le savoir sur tout le TAMAZGHA et ailleurs. La prière dans notre langue est le vrai rempart contre la sauvagerie et contre l'obscurantisme de DAECH et des idéologies fasciste.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant llrx5aw0 ici :  
 
 

 

 

Autres articles :











Equipements Laghrissi à AZROU
Auteur: Hha Oudadess - Date : 2018-08-05


Maroc : Libérez les détenus Rifains !
Auteur: CMA - Date : 2018-07-15



 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.