Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Lettre de l'Assemblée Mondiale Amazighe au gouvernement espagnol


A l'attention du président par intérim du gouvernement espagnol
Pedro Sánchez à propos des élections présidentielles algériennes

Son Excellence M. Pedro Sánchez,
Président par intérim du gouvernement du Royaume d'Espagne,

Le 16 février, les manifestations "Hirak" ont commencé en Algérie, depuis la ville de Kherrata, entre Bejaïa et la province de Sétif, historiquement connue pour le massacre commis par l'occupation française, le 8 mai 1945, et qui a coûté la vie de plus de 45 000 Algériens qui sont sortis et se sont battus contre le colonialisme français.

Ce mouvement de 2019, le Hirak en langue arabe, qui s'est répandu sur tout le territoire national algérien est considéré comme un modèle pacifique et montre le niveau de conscience et de maturité atteint par le peuple algérien pour exiger un changement de régime et le rejet du cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika. Les Algériens exigent un changement radical de l'ensemble du système et l'organisation d'élections présidentielles démocratiques, transparentes et sans les symboles de l'ancien régime.

Depuis plus de neuf mois, des milliers d'Algériens manifestent dans les rues, revendiquant un état civil, non militaire, et un état de droits et de respect mutuel sans distinction de race, de religion ou d'idéologie. Leurs revendications légitimes font partie de la Constitution algérienne et des traités internationaux relatifs aux droits de l'homme ratifiés par l'État algérien, et font face à une répression intense contre le peuple, la fermeture de l'accès à la capitale algérienne, en plus de la détention de journalistes, militants politiques et manifestants du "Hirak".

Monsieur le président Pedro Sánchez,

Le ministre de l'Intérieur Fernando Grande-Marlaska, lors de sa visite en Algérie le 28 novembre dernier, a exprimé sa position et la position du gouvernement espagnol sur les élections présidentielles convoquées pour ce 12 décembre 2019. Des élections que des milliers d'Algériens rejettent catégoriquement car ils envisagent la restauration du régime corrompu, qui a mis la moitié de ses symboles en prison, tandis que l'autre moitié, hors des murs, continue de diriger le pays.

Il est essentiel de savoir que votre soutien à ces élections signifie votre soutien au régime algérien corrompu et votre soutien au véritable dictateur de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaid Salah, qui est le dirigeant de facto à ce stade. Le commandant en chef de l'armée a décidé de convoquer les élections du 12 de ce mois-ci en violation flagrante du texte constitutionnel algérien et de la loi après avoir ordonné des mandats d'arrêt à des militants des droits de l'homme et à des militants pour avoir porté le drapeau amazigh.

Votre soutien à ces élections signifie que vous êtes contraire au principe de la démocratie et à tous les principes des droits de l'homme. Aussi, contre la volonté du peuple algérien qui combat à travers son mouvement de liberté pacifique, l'Etat de droit et la démocratie. Je ne pense pas que vous acceptiez, Monsieur le Président Pedro Sánchez, que le peuple algérien continue de vivre sous un régime militaire dictatorial et surtout que les Espagnols ont subi la dictature de Franco pendant de nombreuses années dans le passé et ont été un modèle de transition démocratique dans le monde.

Je vous prie, Monsieur le Président Pedro Sánchez, de retirer votre soutien à ces élections et, par conséquent, de retirer votre soutien au gang au pouvoir en Algérie avant les élections prévues pour le 12 décembre.
Cordialement.

Khodir Sekkouti,
Président délégué pour l’Algérie de l’Assemblée Mondiale Amazighe


Auteur: Khodir Sekkouti
Date : 2019-12-16


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Khodir Sekkouti
Envoyer l'article à un ami
Article lu 14492 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id.Bawziki Le : 2019-12-16
Titre: Un coup d'épée dans l'eau
Pays: France  


Pour les européens, peu importe qui est élu, ils ont besoin d'abord d'un interlocuteur. Le soutien espagnol n'est rien d'autre qu'une formalité de bienséance. La France le pays le plus proche de l'Algérie ne fait pas mieux, Macron se contente de généralités, c'est très facile de dire je soutiens le peuple algérien cela n'engage en rien.

Adressez vous plutôt au voisin de l'ouest, dans son langage "Darija" le nom qui a été choisi par "le peuple" est presque une insulte et n'aurait bénéficié d'aucune voix au Maroc. ça promet , peut-être que là-bas vous serez écouté?.

Ce qu'il faut surtout relever, c'est que les arabes et arabo-musulmans continuent à jeter l'opprobre sur cette terre (akal) Amazighe d'Afrique du Nord. Quand vont-ils dégager?.




 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant vw2vheue ici :  
 
 

 

 

Autres articles :











CMA : Yennayer 2970 – 2020
Auteur: CMA - Date : 2020-02-04





 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.