Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Afrique du nord en deuil: Le Maroc vient de découvrir un virus plus dangereux que COVID-19

Personne ne peut contester que le Maroc a pris au sérieux le danger de COVID-19. En une semaine seulement, l’état a mis en place un état d’urgence sanitaire, qui consiste en un confinement de toutes villes avec des règles strictes de circulation et en parallèle une descente de l’armée dans les villes. Le Maroc a fermé les aéroports, les écoles, les commerces non alimentaires et même les mosquées. Une action louable qu’il faut saluer et a commencé a donné des résultats très prometteuses durant les toutes premières semaines comparées aux autres pays comme la France, l’Espagne et l’Italie.

Mais tous ces efforts sont partis en l’air, car on n’a pas pris en considération un virus encore plus dangereux que COVI-19 qui s’est installé depuis bien longtemps dans toutes les villes grâce à cette ouverture culturelle et idéologique sur le moyen orient qui est redevenu ces dernières années à sa vraie posture :  moyen âge. Cette ouverture que le législateur marocain a même pris soins de la spécifier dans le préambule de la constitution pour ne pas revenir en arrière.
C’est ainsi, qu’il suffit que l’antenne du mouvement Islamiste Salafiste d’Arabie, installée au Maroc, appelle à révolter contre la loi du confinement et sortir dans les rues en masse en créant Allahou Akbar, le seul tout puissant qui peut nous protéger de COVID-19 et rien d’autres, que quatre villes du Maroc (Tanger, Salé et Fès, Ksar Kbri selon les vidéos postées ce matin dans les réseaux sociaux) sortent en masse la nuit du Samedi 21 Mars 2020 à 2h du matin ! pour voir le niveau d’organisation pour détruire.

Et comme à la coutume dans les lieux islamistes, les deux autres tendances arabo-islamistes moyennes orientales installées au Maroc, comme celle des frères musulmans avec son aile politique PJD et son aile associatif, Attawhid wal Islah, ont fait silence radio en guise de soutien à leurs frères. Idem pour le courant Soufie de Al Adl Wal Ihssane. C’est l’application du Hadith du prophète : « Soutenez votre frère, qu'il soit oppresseur ou opprimé ».

Déjà avant ces évènements, il y’avaient des échauffements des foules, un des leaders salafistes marocains nommé Abou Naim, sort avec une vidéo critiquant la fermeture des mosquées. Un jour après son homologue Algérien Ali Ben Lhajj, reprend le même discours et argumente que ce sont les casernes et les brigades de police qu’il faut fermer et non les mosquées. Bref, pour nous ils sont en dehors de nos temps ! Mais la réalité est autre chose, Ils sont programmés et télécommandés du moyen orient. Il faut donc parler à leurs chefs là-bas qui d’ailleurs au passage, ont pu maitriser les leurs qui n’ont pas pu bouger le petit doit en Arabie Saoudite où même le Hajj, la plus grande et la plus sacrée mosquée au monde, est fermée !

L'arabo-islamiste marocain Abou Naim
L'arabo-islamiste Algerien Ali Ben Lhaj

Mais en Afrique du nord, c’est la perte du contrôle ils se sont donnés rendez-vous via les réseaux sociaux à 2h du matin pour sortir dans quatre villes : Tanger, Salé, Fés et Ksar Lakbir pour sortir dans les rues crier Allahou Akbar. Ils ont fait le départ ou bien devant les hôpitaux Halal ou devant les mosquées pour rejoindre les rues.  Quelques vidéos :

Le commandement du système religieux est où exactement?

Juste après ces évènements tragiques qui ont mis la vie des innocents marocains en danger avec une exposition totale au virus COVID-19, les maitres moyen orientaux de ces traitres marocains ont sorti sur les réseaux sociaux pour les saluer. Pire encore il ajoute une dose idéologique et dit que c’est cet acte qui a poussé dieu à vous envoyer la pluie, alors qu’il a commencé à pleuvoir avant. En bref, il est temps au Maroc de reconnaitre que l’état-major du système religieux est en moyen orient, et qu’il est temps de négocier ou de briser la vitre.

 

En plus des associations et les partis politiques c'est les hôpitaux Hallal qui s’ajoutent à la liste des télécommandés d'orient

Les hôpitaux Hallal est un business fleurissant au Maroc où dans chaque coin de rue tu trouves un appartement sur lequel est écrit « Rouqiyya Chariyya » et qui ont probablement des autorisations d’exercer.

De quoi s’agit-il exactement ?  

Une délégation des médecins Hallal en manifestation du 1er Mai 2019, affiliés au Syndicat Union des travailleurs marocains
Un des medecins Halla remercie dieu dans sa page FB de l'avoir aider à convaincre les marocains a sortir adns les rues

C’est un hôpital privé dont le concept est inventé en Arabie Saoudite où les patients payent pour un traitement Islamique selon la Charia en une ou plusieurs séances médicales dont lesquelles le patient reçoit la lecture de quelques versets du coran. Certains grands « guérisseurs » Saoudiens ont même ouvert ce concept en ligne sur la télévision étatique.

Aujourd’hui, l’Afrique du nord est en deuil pour son sort maudit. Elle continue à payer les frais d’une idéologie dévastatrice. Demain ça sera le tour de l’Europe qui avait beaucoup participé à ce sort d’Afrique du Nord. Demain n’est pas loin.

Les medecins Hallal en congrés dans les locaux du ministère des affaires Islamiques marocain


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2020-03-22


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 71024 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant d803tcnn ici :  
 
 

 

 

Autres articles :
















 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.