Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Les nations unies reconnaissent les droits des peuples autochtones

Le texte proclame le <droit à l'autodétermination> des Peuples premiers. Il a fallu à  l'Assemblée générale des Nations Unies plus de vingt ans de négociations  pour qu'elle adopte, enfin, une déclaration reconnaissant de larges droits aux Peuples "indigènes" soumis depuis des siècles à une colonisation sanguinaire, destructrice et humiliante!!! Quelques trois cents millions de personnes sont concernées de par  le monde. Ces Peuples sont marginalisés, spoliés, exploités et souvent exterminés.

Le texte proclame le droit à "l'indépendance" des peuples autochtones et réclame pour eux des réparations. Un droit inaliénable, légitime et juste. Il vise surtout à protéger les spécificités des Peuples premiers, leurs cultures, leurs langues et aussi et surtout l'intégrité de leurs TERRES confisquées par les colonisateurs de leur pays. 

La déclaration affirme par ailleurs que "les Peuples Autochtones, privés de leurs moyens de subsistance et de développement, ont droit à une indemnité juste et équitable". "Des mécanismes de réparation efficaces  sont demandés  pour ceux dont les terres, les ressources, les biens cultuels ou culturels ont été spoliés, ou dont les Populations ont subi un transfert forcé".

Ban ki - Moon, le nouveau Secrétaire Général des Nations Unies a appelé les Gouvernements à faire en sorte que <la  vision derrière la déclaration devienne une réalité>. Il ne faut pas s'étonner ni être surpris, encore moins déçus, de l'attitude adoptée vis à vis de cette déclaration par les exterminateurs des  INDIENS , les états-unis et le canada......

Une première dans les annales des NATIONS-UNIES qui viennent, par cette reconnaissances, oh combien légitime,  d'ouvrir la boite de pandore!!!
Ce qui en sortira, seuls les concernés le savent.
Le Mouvement Culturel Amazigh, en Afrique Du Nord et dans la Diaspora, ne peut que se réjouir et se féliciter de cette déclaration qui sera suivie par d'autres plus déterminantes et plus exigeantes.  Le balisage de l'acte du MCA accélère et s'intensifie.
Prenons garde cependant de ne pas croire au père fouettard trop vite et trop tôt.
Mais une telle déclaration ne peut laisser indifférents les victimes des bandits des grands chemins.
Elle constitue un encouragement, une incitation à aller de l'avant et à intensifier la lutte.
Elle illumine un tant soit peu les longs chemins imprévisibles et sinueux qu'il est nécessaire
de parcourir.


Auteur: Ahmed Assermouh
Date : 2007-09-16


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ahmed Assermouh
Envoyer l'article à un ami
Article lu 6686 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant tij2uidn ici :  
 
 

 
Maroc : les Amazighs lâchés seuls dans un combat qui a toujours fait l’unité de la nation jusqu’ici !
Le 23 janvier 2016, un groupe d’étudiants arabistes sahraouis acquis aux thèses du Polisario, armés de sabres et de haches ont attaqué cinq étudiants, militants du Mouvement culturel amazigh, à l’entrée de la faculté des lettres de Marrakech. Des thèses qui visent fonder une république arabe sahraouie sur une terre Amazighe. Le 28 Janvier 2016, l’étudiant Amazigh Omar Khaleq, âgé de 26 ans, et originaire d’Ikniwen, un village niché dans les montagnes de Sargho connus par une résistance farouche anticoloniale, a succombé à ses blessures ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-01-31

 

 
Il est temps de donner aux peuples Amazighes d’Afrique du Nord leur liberté confisqué
L’enterrement du militant du mouvement culturel Amazigh Mr Omar Khaleq, connu par le nom IZEM (le lion en Amazigh) au sein de l’université de Marrakech, aujourd’hui le 28 janvier 2016 à Ikniwen dans les montagnes de Saghro est un grand message politique aux stratèges politiciens qui analysent les aspirations des peuples et prédirent leur évolution. Cet étudiant est tué lors de ses examens à l’université de Marrakech ! Par qui ? Par le mouvement panarabe baathiste qui fait allégeance au parti Baath du moyen orient et inscrit dans les éléments du Polisario qui aspirent à fonder la 23 république arabe de la ligue Arabe non pas à la péninsule arabique mais en plein pays Amazigh, comme avait réussi leurs ancêtres dans le passé.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-01-28

 

 
Maroc : la fracture entre les deux mouvances culturelle Amazighe et religieuse islamiste est arrivée au point de non-retour
La semaine dernière, environ 200 militants amazighs ont organisé une manifestation devant le siège du parti des frères musulmans à Agadir dénonçant des propos qualifiés racistes envers les Amazighs de Souss de la part du secrétaire général du parti. Ce n’est pas fini, les manifestants ont brulé deux portraits du chef du gouvernement qui n’est autre que le chef des frères musulmans Mr Abdelilah Benkirane. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-01-25

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.