Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Réponse à un article dans TelQuel intitulé "Amazigh Psycho"

Bonjour Monsieur Hamdani

Je vous écris pour vous faire part de ma colère après la lecture de votre chiffon intitulé " Amazigh Psycho " publié sur le torchon pour lequel vous travaillez ( Le Maroc,Tel Quel, ou plutôt le Maroc, tel que vous voulez qu'il soit…).

 En effet, vous avez écris ces quelques lignes, sur un ton très moqueur, pour critiquer l' attitude des Amazighs scandalisés par la couverture du livre " Les Arabes, les femmes et la liberté " de Sophie Bessis, récemment publié par les éditions Albin Michel. Je fais partie de ces étranges personnes ( qui selon vous doivent forcément avoir des problèmes psychologiques, n' est ce pas ) qui ont signé cette pétition pour faire comprendre à Madame Bessis qu' elle a commis une lourde erreur en utilisant un symbole typiquement amazigh pour la couverture de son livre qui ne traite aucunement pas des femmes qui ont toujours honoré ce symbole et porté ce beau bijou mais qui traite des femmes arabes. Je n' ai été nullement surprise par ce procédé typiquement arabiste puisque la récupération des éléments amazighs les plus forts ( comme les historiens, les artistes, les sportifs et la liste est longue ) est la spécialité des arabistes mais là n' est pas mon propos.


L' utilisation d' un symbole typiquement amazigh n' a qu' un caractère, ici, idéologique et c' est ce que nous dénonçons. Ne soyez pas dupe, vous savez très bien que ce n' est ni l' auteure, ni le choix du bijou qui nous a indigné mais le caractère idéologique de la chose. Nous ne nous en prenons pas à une femme, nous qui avons toujours été respectueux des femmes, en dépit du machisme actuel de certains « mâles » amazighs. Nous condamnons l' instrumentalisation de nos symboles à des fins idéologiques par, non pas les personnes qui ont choisi de faire figurer sur la couverture du film un bijou amazigh, mais le système politico idéologique qui est l' ombre de ce choix dit esthétique.

Figurez-vous cher Monsieur, bien que la question n' est pas d' avoir lu ou non ce livre, que je l' ai moi-même lu,  par simple curiosité et que j' adhère à beaucoup d’ idées de l' auteure. Mais malheureusement, Madame Bessis, française d' origine tunisienne donc nord-africaine, place elle-même la région de ses racines dans le dit monde arabe. Et vous n' êtes pas sans savoir qu' elle est "spécialiste des femmes du Maghreb » et qu' elle sait parfaitement que l' Afrique du Nord est africaine et non orientale et qu' en plus, le monde arabe, s' il existe, se trouve géographique en Orient ou en Antarctique, si vous voulez colonisez les terres des esquimaux aussi, mais sûrement pas en Afrique du Nord, terre amazighe par essence et selon l' Histoire qui en témoigne. Car l' Histoire, contrairement aux hommes, ne ment pas.

 D' ailleurs, venons en à un de vos propos pour le moins négationniste pour ne pas dire haineux. Vous affirmez que l' association amazighe qui est à l' origine de la pétition, en l' occurrence Tamazgha, « est aveuglée par un passé relevant davantage d'un mythe de l'âge d'or que d'une vérité historique : Tamazgha ou le pays amazigh allant du Niger à l'Egypte ».
Autrement dit, si je comprends bien vos dires, l' Afrique du Nord amazighe n' est qu' un mythe parmi d' autres. Un mythe fabriqué et né de l' appareil psychique des Amazighs.
Et vous ajoutez « Cette Union du Maghreb Amazigh est aussi creuse que son pendant, l'Union du Maghreb Arabe. Voici au moins un point commun entre les deux peuples. Ils peuvent être tout aussi bêtes l'un que l'autre... ».  

 

Laissez-moi vous dire quelques mots, cher ami car il me semble que vous souffrez d' un manque de culture générale évident. Enfin, je parle ici de votre culture si vous êtes marocain. Je n' ai pas l' intention de jouer les maîtresses d' école et de vous faire un cours d' histoire : ce serait, pour moi, une perte de temps. Je n' ai pas l' intention de vous insulter de « bête » comme vous avez insultez les Arabes et les Amazighs. C' est tellement typique du « journaliste stagiaire » que vous êtes. Ce serait me rabaisser à votre petite personne.

Sachez seulement que l' association qui a pour nom Tamazgha n' a pas pour but de réunifier les Amazighs en  un seul état et d' éjecter tout ce qui est arabe à l' étranger. La haine ne s' inscrit pas dans nos habitudes. Veuillez nous en excusez. Le but de cette association est de promouvoir et défendre la culture amazighe. Qu' attendez-vous pour y adhérer ?( Rires !)

Nous, Amazighs, pouvons nous vanter de vivre la diversité culturelle chaque jour depuis que nous existons. Nous avons été envahis, colonisés, attaqués, tellement de fois que les visages que vous voyez aujourd' Hui, dans tous les pays de l' Afrique du Nord, reflètent si bien ce métissage culturel.

D' ailleurs, vous l' avez remarqué : nous n' avons pas envoyé un Amazigh exploser la maison de l' auteur de ce livre, ni n' avons égorgé cette femme en public. (même si nous n' avons pas de chaîne TV qui nous est propre, malheureusement ). Nous n' avons fait qu' exprimer notre indignation par le biais d' une pétition mise en ligne sur Internet. C' est ce qu' on appelle la liberté d' expression, vous devez sûrement savoir ce que c' est.

De plus,  Tamazgha est le véritable nom de toute cette région du Nord de l' Afrique et vous devriez lire le texte de Pierre Vermeren intitulé « Et l' Afrique du Nord devient le Maghreb ! ». C' est bon pour les neurones. Je vous recommande également de lire les nombreuses études scientifiques, anthropologiques, ethnologiques, et même génétiques faites sur les populations nord-africaines : vous n' en serez que ravi. Enfin, j' espère..

En outre, selon vos délires psychopathologiques, l' Union du Maghreb Amazigh, que vous avez vous même fabriqué puisqu' elle n' existe dans aucun esprit, est le corollaire du mythe du Maghreb Arabe. J' ai lu votre papier sur la « schizophrénie marocaine » posant la question « Qu' est-ce qu' être marocain ? » et vous parlez bien d' un Maroc pluriel et non arabe. La fameuse Umma arabiya n' existe pas pour Tel Quel et je m' en réjouis. Vous avez également écrit un article intéressant sur Ahmed Assid.

Mais là où votre hypocrisie se manifeste, et je m' y attendais, est l' article que vous avez intitulé « Génération Amazigh ». Vous  faites référence à un jeune militant amazigh prénommé Ayoub et vous affirmez qu' «  il est engagé dans la cause amazighe et frôle même l'africanisme : "Le pays ne se limite pas à l'Afrique du Nord, il s'étend de la frontière égyptienne aux confins du Niger et du Tchad ». Sans vouloir faire d' analyse de texte, l' emploi du verbe « frôler » est très révélateur. Je ne vois pas en quoi étaler des vérités historiques frôlerait ce que vous appelez l'africanisme. Les mots d' Ayoub sont des vérités historiques qui vous dérangent, tout simplement. Vous êtes en droit, par contre, de contester les limites géographiques de la Berbérie/Tamazgha de l' époque mais vous ne pouvez absolument pas contester l' africanité de cet immense territoire. Même un enfant, en lui proposant une carte géographique du monde, vous apprendra sans aucune hésitation que l' Afrique du Nord, comme son nom l' indique, est africaine et purement africaine et n' a rien d' orientale. Car vous savez, les enfants sont innocents et ne sont  affectés par  aucune considération idéologique, quelqu' elle soit. L' arabité n' est qu' un élément de l' identité des nord-africains qui s' y attachent ou qui veulent s’ y attacher.  Mais l' arabité ne saurait prendre le dessus sur l' amazighité, l' essence même de l' identité de tous les Nord-africains. Il va falloir l' accepter un jour. Ce sont bien les Amazighs qui sont les descendants des autochtones de la région et non pas les Arabes.  

Ecrire des articles sur l' amazighité, c' est bien beau. Mais penser ce qu' on écrit en est une autre…Enfin, vous faites comme ces politiciens qui basent leurs discours sur les idées de toutes les couches sociales et catégories socioprofessionnelles pour faire adhérer le maximum de personnes au projet politique proposé, aussi démagogue soit-il. Vous agissez de la même manière : séduire les lectorats amazighs et arabes à des fins éminemment commerciales. Tel Quel est ce que j' appelle un torchon. Et un torchon ne saurait être le support de l' information. Soyez-en bien convaincu.

D' ailleurs, je vous renvoie à votre article que vous avez intitulé « Blad shizo ». « Blad shizo », « Amazigh psycho »…Je pense, cher Monsieur Hamdani, que vous êtes le premier à avoir un problème identitaire, voire psychique. Enfin, pour dernier mot, je vous invite très sincèrement a relire l' Histoire car ce que vous appelez l' Union du Maghreb Amazigh, à savoir Tamazgha a bel et bien existé par le passé puisque les frontières ne sont que le produit de faits coloniaux alors que le Grand Maghreb Arabe n' a jamais existé. Enfin si, il existe sur le papier et sûrement dans vos rêves les plus cachés…

A bon entendeur
Fatima 

L'article en question dans TelQuel

Humeur.
Amazigh psycho

Hassan Hamdani
h.hamdani@telquel.info

Une association amazighe a dénoncé cette semaine un livre édité en France, celui de Sophie Bessis, intitulé Les Arabes, les femmes, la liberté. L'essai n'a pas scandalisé les membres de cette association à cause de son contenu (l'ont-ils lu d'ailleurs ?). C'est l'illustration de la couverture qui les a choqués. Elle reproduit un bijou traditionnel kabyle. La belle affaire, nous direz-vous. La grande affaire, disent-ils, eux. Ils ont lancé une pétition pour dénoncer un complot d'intellectuels arabes, alliés aux puissances européennes arabophiles, pour voler aux Berbères "leur terre, leur histoire, leur culture, leur mémoire et leur âme." N'en jetez plus, la coupe est pleine à ras bord de mots trop gros pour le crime. En l'occurrence, une simple erreur de l'éditeur français Albin Michel, tout à fait excusable. L'histoire des bijoux à travers les âges n'est pas son fort, soit, mais il n'y a pas de quoi crier au loup. Ou bien, l'on court le même risque que Pierre dans le conte : ne plus être écouté de personne et se faire dévorer tout cru par le grand méchant loup arabiste aux dents encore bien acérées. Ceci, l'association amazighe en question n'en a cure. Elle est aveuglée par un passé relevant davantage d'un mythe de l'âge d'or que d'une vérité historique : Tamazgha ou le pays amazigh allant du Niger à l'Egypte. Cette Union du Maghreb Amazigh est aussi creuse que son pendant, l'Union du Maghreb Arabe. Voici au moins un point commun entre les deux peuples. Ils peuvent être tout aussi bêtes l'un que l'autre...

Revue Marocaine : TelQuel


Auteur: Fatima Alahyan
Date : 2007-12-16


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Fatima Alahyan
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4978 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant vqy6p16m ici :  
 
 

 
l’Observatoire Amazigh des Droits et Libertés soutien à la population kurde de Kobané
Depuis plusieurs mois les mercenaires de Daesh attaquent sur trois fronts la commune de Kobanê, au Kurdistan (de Syrie), usant d’armements lourds. Les forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ) résistent avec courage bien que les armes leur manquent effroyablement face aux milices ennemies surarmées et face aux combats qui s’intensifient. Des milliers de civils sont en danger. ... Lire la suite - - Auteur: Meryam Demnati - Date : 2014-10-22

 

 
Hervé Gourdel : La France m’a assassiné
Laurent Fabius, le ministre français des affaires étrangères, dans une interview accordée à la célèbre journaliste de la CNN Christine Aman pour à l’occasion du sommet des Nations Unies sur l’environnement a refusé la dénomination d Etat Islamique en Irak et au levant (EIIL en français et ISIS en anglais) et a déclaré que ce n’est pas un Etat et il préfère l’appeler Dayech. La journaliste américaine étonné par cette déclaration l’a ........ Lire la suite - - Auteur: Mohamed El ouazguiti - Date : 2014-09-25

 

 
Maroc : la guerre civile n’aura pas lieu !
J’ai un cousin 3roubi à 100/100 et originaire de Safi. C’est son père et sa grand-mère qui sont de ma famille paternelle et maternelle. Sa mère est une Amazighe de Souss.  Ils avaient quitté le village dans les années quarante à cause de la sécheresse et de la famine. Ceux parmi les habitants qui étaient restés au village étaient relativement riches et ceux qui l’avaient quitté étaient pauvres.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-09-21

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.