Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Le blasphème !!!

Le dictionnaire le robert donne, du blasphème, la définition suivante, je cite : « Parole ou discours qui insulte violemment la divinité, la religion… » fin de citation. Plus clair que cela…………… tu meurs.

La religion, selon ses colporteurs, ses propagandistes et ses propagateurs, est un message de dieu adressé aux êtres humains, qui sont son œuvre, Au moyen d’un intermédiaire appelé ou qualifié de prophète.
Ce message céleste comporte un canevas d’instructions, de règles et de percepts que les humains qui y adhèrent, doivent  appliquer et respecter.
C’est la condition posée par le créateur pour que ses créatures.  Qui s’exécutent, puissent prétendre accéder au paradis. Dans le cas contraire, c’est certain, ils iront en enfer !

Par ailleurs, dans les textes dits sacrés, il est sans cesse  rappelé que dieu est tout puissant et que ses châtiments et vengeances sont terribles ! Donc tout blasphémateur et toute blasphématrice sera puni(e) par dieu !
De quoi se mêlent alors Bouteflika et Azaradi  qui se démènent, au niveau des  Nations Unies, pour faire voter une loi qui interdit le blasphème ? L’Algérie et le Pakistan s’insurgent actuellement contre le blasphème et ils projettent de l’interdire.

Bouteflika  l’algérien et son homologue pakistanais, Zardari  Asif Ali  auraient vu, semble-t-il, sur la face visible de la lune de nombreuses caricatures d’un des trois messagers de dieu, Ou les trois à la fois. Ce qui justifierait  amplement cette probante initiative dont l’impact sur le réchauffement de la planète terre, la misère des 80% de la population mondiale et sur les ravages du virus H1N1 et qui ne sont qu’à leur début, reste déterminant.

Ainsi, les dirigeants du monde musulman semblent s’activer  et se concerter intensément et efficacement pour mettre en place et pour la financer, une campagne visant à protéger les symboles religieux et les croyances. Qu’en pensent ceux de ces pays, qui croulent, par millions, sous le poids de la misère, du dénuement, de la maladie, de l’ignorance et du mal habiter ?

Le désir ardant  de  plaire à la divinité qui ne leur a rien demandé, faut-il le souligner, passe par l’humiliation des créatures de cette même divinité. A quand la réaction fulgurante de dieu le tout  puissant pour réduire au silence tous ces zélateurs de service qui parlent et commettent des ignominies en son nom ?

C’est peut-être aussi la raison pour laquelle Zardari Asif Ali  a renoncé au contrôle du nucléaire pakistanais et de confier ce contrôle à son premier ministre Yusuf  Raza ? Ce qui est certain, c’est que cette interdiction de blasphémer entrera de front en collision avec la loi de la liberté d’expression établie et appliquée dans les pays civilisés.

Que cherchent à obtenir l’Algérie et le Pakistan à travers le lobbying qu’ils envisagent de mettre en place au niveau des  Nations Unies, pour faire pression afin de voter  une loi scélérate qui  interdirait  la laïcité, l’athéisme et la liberté d’expression ? Blasphémer reste un droit fondamental de chaque individu. Ce droit est sacré.

Les pays qui cultivent  l’illusion pour la servir, en appât, à leurs peuples, chaque fois que ceux-ci hurlent leur misère, leur indignation et leur exclusion, sont des dictatures qui sévissent contre le bien être, la liberté et la dignité de leurs  peuples.
En revanche, quand ces peuples vibrent et explosent pour soutenir la fierté nationale, en laissant de coté, un instant, leurs  problèmes fondamentaux,  les dictateurs en place ouvrent les caisses pour les encourager et pour les encadrer de très près, aussi, (avions affrétés pour déverser des spectateurs chauffés à blanc  au stade de Foot Ball à Khartoum afin d’assister au  Match Algérie – Egypte et de soutenir chacun l’équipe de son pays et à n’importe quel prix!). Quand ces gens réclament du boulot, de la santé, de l’enseignement, du  logement décent, leur identité et leur langue, elles reçoivent des balles ou elles sont égorgées!

______


Auteur: Ahmed Assermouh
Date : 2009-12-24


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ahmed Assermouh
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4944 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
N°: 1--- Terrorisme ? d?faut d\'un soul?vement populaire  
Il ne se passe pas un jour sans que les medias ne rapportent des attentats ‎commis quelque part dans le monde en particulier dans le monde islamique. On e?t dit ‎que ce dernier est pris dans une fr?n?sie d?attentats sanglants et de meurtres insens?s ‎et inhumains, qui ne cessent de prendre des proportions alarmantes. Certains medias ‎vont m?me jusqu?? parler du terrorisme islamique, parfois de terrorisme internationale, ‎encore faut-il donner une d?finition objective et non partisane de ce ph?nom?ne et de ‎son extension territoriale. Le terroriste qui se fait sauter avec sa charge d?explosifs est ‎qualifi? de Kamikaze, par analogie aux pilotes nippons de la seconde guerre maritime ‎dans l?Oc?an pacifique. Or cette qualification n?a rien de divin et ne peut pr?tendre ? ‎ce m?rite, car le terme Kamikaze renvoie ? la spiritualit? nippone et signifie vent divin, ‎en r?f?rence ? un typhon, qui, au 13?me si?cle, d?vasta et d?truisit compl?tement la ‎flotte de Kubila? Khan, l?empereur mongole, qui voulait soumettre le pays du soleil ‎levant. Le reste de la force d?invasion tomba sous les coups des samoura?s bien ‎entrain?s et qui excellaient au combat du corps-?-corps, selon la tradition de l??poque, ‎et qui se charg?rent de d?membrer tout guerrier qui ne fut pas emport? par la houle. Le ‎terroriste islamiste, quant ? lui, est souvent motiv? - mais pas toujours - par d?autres ‎consid?rations d?ordre politico-religieuses. Toutefois, pour certains, le mirage d?un ‎paradis, plein de houris, o? le vin coule ? flots, qu?il ne peut avoir sur cette terre, est ‎une motivation consciente ou inconsciente. Combien de fois n?a-t-on pas entendu de ‎jeunes islamistes, avant de se faire sauter, chanter et clamer qu?ils n?ont pas peur de ‎mourir, car dans l?au-del?, de belles houris, aux yeux doux, les attendent les bras ‎ouverts pour les recevoir. En somme, il s?agit l? du repos du guerrier. A force ‎d?endoctrinement et le miroitement illusoire de faveurs et de gratifications qui agissent ‎sur le subconscient et qui sont de nature ? inciter le sens animal de l??tre, poussent ce ‎dernier ? ex?cuter les pires b?tises. En un mot, le grand barbu, connu chez les anglo-‎saxons sous le sobriquet du ? the Moor ? ou Maure, avait bien raison lorsqu?il disait ‎que ? la religion est l?opium des peuples ?. Ce ? quoi un ?tudiant kabyle ajouta que si ‎elle ?tait l?opium pour les peuples europ?ens, pour les peuples arabo-musulmans et ‎affili?s, elle n?est rien d?autre que du haschich. Car l?effet de ce dernier est diff?rent ‎du premier et vous donne plut?t la sensation de planer dans les airs comme une ‎libellule tout en vous laissant dans un ?tat l?thargique d?euphorie, mais vous prive de ‎toute facult? de rationnaliser. Voil? pour la boutade.‎
Mais qu?en est-il de la fonction, du but et de l?intensit? des diff?rentes formes ‎de terrorisme ? travers l?histoire r?cente. Le terrorisme est d?fini comme suit : emploi ‎syst?matique de la violence pour atteindre un but politique telle que la prise, la ‎conservation, l?exercice du pouvoir. C?est aussi l?ensemble des actes de violence, des ‎attentats, des prises d?otages qu?une organisation politique ou mafieuse commet pour ‎impressionner, intimider un pays donn?. Il y a aussi la peur collective qu?un ‎gouvernement fait r?gner dans une population pour briser sa r?sistance ; r?gime ‎politique fond? sur cette peur ou sur l?emploi de mesures d?exception. A cette ‎d?finition s?mantique que donne le dictionnaire fran?ais, il faut la compl?ter par une ‎d?finition d?ordre politico-militaire : le terrorisme est une action qui vise ? d?moraliser ‎une population donn?e pour mieux la contr?ler et la subjuguer. Et de ce fait, elle fait ‎usage du principe machiav?lique, qui pr?ne que la fin justifie les moyens. En somme, ‎elle s?apparente ? la guerre, laquelle, selon Karl Von Clausewitz, est la continuation de ‎la politique par d?autres moyens. Ceci est d?autant plus vrai, que selon cette vision, le ‎terrorisme ne peut en aucun cas tenir lieu d?un soul?vement populaire, seul capable de ‎balayer un r?gime pourri et ha? par la population. Les strat?ges militaires, selon la ‎formule ch?re aux militaires allemands, les actes terrorisme ne sont qu?une nuisance, ‎mais ne peuvent aboutir, car ils manquent de profondeur. Dans le cas de l?attaque ‎contre les tours jumelles, on pourrait dire qu?elle fut sentie comme une piqure d?un ‎moustique sur le dos d?un pachyderme.‎
Le terrorisme est loin d??tre invent? par les jihadistes modernes. L?histoire de ‎ces derniers ressemble ?trangement au terrorisme des haschischins ou ? assassins ?, qui ‎m?ritent bien quelques articles, pour saisir l?importance du terrorisme comme arme du ‎plus faible pour affaiblir l?ennemi et comme moyen de propagande et d?intoxication ‎qui d?coulent de la terreur. Mais avant d??voquer l?aventure de cette secte, il faut ‎rappeler que beaucoup de contrev?rit?s persistent encore au sujet de cette secte chiite, ‎de la branche Isma?lienne et de son fondateur le mythique Hassan Sabbah, ou le ‎vieillard de la montagne, comme l?appelaient ses adeptes, en r?f?rence ? la forteresse ‎d?Alamutu (Alamout). Le terrorisme ne s??tait pas limit? au Moyen-Orient, les pays ‎europ?ens ne sont pas exempts de mouvements terroristes, qui avaient caus? pas mal ‎de ravages ? la soci?t? europ?enne. Et ? cet ?gard, il faut rappeler que les nihilistes ‎avaient sem? la terreur dans la Sainte Russie tsariste, en 1905 ; ainsi que les anarchistes ‎espagnols/catalans et grecs, qui ?taient actifs dans leurs pays respectifs, et o? il persiste ‎encore des noyaux. Que l?assassinat d?un prince autrichien par un terroriste serbe, ‎d?clencha la premi?re guerre mondiale. Dans le pays de l?Uncle Sam, les attentats ‎perp?tr?s par des groupuscules extr?mistes et racistes, comme celui d?Oklahoma City, ‎ne sont pas rares. Et que dire des attentats ex?cut?s par les services sp?ciaux de ce ‎pays et de certains pays qui se disent d?mocratiques. On se souvient du fiasco de ‎l?attentat perp?tr? par les services sp?ciaux fran?ais, en ao?t 1995, chez les Kiwis, ‎contre le bateau de Greenpeace (the Rainbow Warrior), l?organisation ?cologique, ‎ayant entrain? la mort d?un militant de nationalit? portugaise, qui se trouvait ? bord, au ‎mauvais moment et ? la mauvaise place, en somme, un dommage collat?ral, selon le ‎jargon militaire. ‎
Ceci ?tant, pour se faire une id?e de l?aire des foyers actifs de terrorisme, on a ‎qu?? jeter un coup d??il sur la carte du globe ; et l?on constate ? premi?re vue, qu?elle ‎s??tend depuis l?Extr?me Orient, ? savoir les ?les du sud de l?archipel philippin, o? le ‎Front Moro est actif dans Mindanao et Jolo. Ensuite, viennent les ?les indon?siennes, ‎le sud du pays des Siam, le pays des Ouigours ? l?Ouest de la Chine, le sous-continent ‎indien avec ses myriades ethniques et religieuses, le Moyen et Proche-Orient avec la ‎corne africaine, en passant par plusieurs r?publiques de l?ancien bloc que l?on disait ‎sovi?tique, mais qui n?avait rien de sovi?tique, telles celles du Caucase et de l?Asie ‎Centrale, sans oublier des pays balkaniques. Et pour finir ce tableau, mentionnons les ‎pays dits du ?Maghreb Arabe?, en particulier l?Alg?rie, la Mauritanie et le Maroc, qui ‎n??chappent pas au terrorisme islamique et son corollaire ?tatique. ‎
Si l?on observe cette carte, l?on constate que les pays cit?s ci-dessus refl?tent ‎sch?matiquement l?aire d?expansion de l?islam ? un moment donn? de l?histoire, o? il ‎?tait entr? en contact direct et/ou en conflit avec d?autres religions et autres ‎civilisations, soit avec le catholicisme comme ? Mindanao, ou contre l?Hindouisme, ‎comme c?est le cas en Inde, contre le christianisme orthodoxe, comme dans les ‎anciennes r?publiques sovi?tiques. L?Afrique du Nord fait exception, car l?, il n?y a ‎que l?islam sunnite dans sa version mal?kite, et donc la confrontation rev?t un autre ‎caract?re, de nature principalement politique. ‎
Depuis les attaques contre les tours jumelles new yorkaises, symbole, s?il en ‎faut, du capitalisme yankee conqu?rant et imp?rialiste, une guerre ? l??chelle mondiale ‎a ?t? d?clar?e au terrorisme qualifi? d?international, et ? cet effet, des mesures ‎appropri?es ont ?t? adopt? et mises en place sous la houlette de l?Uncle Sam et de ses ‎alli?s. On se souvient des images effroyables de ces attaques. Mais plus insolite est ‎l?image du pr?sident du pays le puissant du monde, qui devant cet ?v?nement ‎tragique, ne savait ? quel marabout se vouer, et o? aller chercher refuge, visiblement ‎choqu? et terroris? par ce qui venait de subir la m?tropole am?ricaine et terroris? par les ‎menaces qui pesaient sur sa nation. Lui qui se croyait invincible et invuln?rable ? toute ‎attaque venant de l?ext?rieur. Il s??tait lourdement tromp?. Et l?Uncle Sam est mauvais ‎perdant et n?appr?cie gu?re les mauvaises surprises, Aussi sa devise fut-elle alors : ‎‎? celui qui n?est pas avec nous est fatalement contre nous ; en somme, une attitude ‎religieuse, de la pire sorte, celle des fondamentalistes de la nouvelle droite am?ricaine. ‎A peine les fum?es des tours d?truites furent-elles dissip?es et ses cendres balay?es ‎que l?administration am?ricaine jura de prendre sa revanche, la suite nous la ‎connaissons et avec les cons?quences que l?on sait. En tout ?tat de cause, si la ‎population new yorkaise avait souffert dans sa chair par cette attaque, il y a lieu aussi ‎de ne pas perdre de vue que les terroristes qui ont perp?tr? cette abominable attaque, ‎?taient les alli?s, pour ne pas dire les prot?g?s des yankees eux-m?mes, quand leurs ‎int?r?ts convergeaient, durant la guerre froide contre les envahisseurs ? sovi?tiques ?. ‎D?autant plus que cette sale guerre ?tait financ?e presque enti?rement par son alli? ou ‎plut?t prot?g?, le gardien des lieux saints de l?islam. Des sommes colossales ont ?t? ‎d?pens?es pour faire ?vincer les sovi?tiques de la r?gion. Cela dit en passant, il faut ‎tout de m?me rappeler que c?est dans ce pays o? il y a eu les premi?res attaques ‎terroristes contre les installations militaires am?ricaines, et d?o? sont issus beaucoup de ‎jihadistes wahhabites tomb?s aux mains des services sp?ciaux am?ricains. Et c?est l? ‎aussi qu?avait pris naissance la doctrine la plus r?trograde, la plus dangereuse, le ‎wahhabisme, avec la b?n?diction et protection bienveillante des puissances ‎occidentales. Et pour cause, ils chevauchaient dans un d?sert, dont le sol regorgeait ‎d?or noir. Or, ce r?gime r?trograde, est le seul pays au monde, qui ne s?inqui?te ‎nullement des critiques des occidentaux, alors que les droits de l?homme les plus ‎?l?mentaires sont bafou?s, et o? une femme ne peut m?me pas conduire une voiture. ‎On ?voque souvent l?exception fran?aise, mais apparemment il y a aussi l?exception ‎saoudienne, avec la b?n?diction d?Allah, bien entendu, car sans Allah et surtout la ‎manne p?troli?re qui se chiffre en p?trodollars l?on ne peut acheter les consciences des ‎politiciens au congr?s am?ricain, ni les medias, ne leur silence sur l??tat interne, ni la ‎protection du royaume, ?tabli par la gr?ce de sa gracieuse majest? britannique. Cette ‎attitude paradoxale des puissances occidentales non d?nu?e d?un certain pragmatisme, ‎ne semblent pas faire grand cas du danger wahhabite qu?elles ont pris sous leur ‎protection. L?arrogance qui d?coule de leur puissance ne semble pas ?tre ?trang?re ? ‎cette attitude, d?autant plus que le dindon de la farce et les dupes de cette politique ‎restent les arabo-musulmans eux-m?mes. (? suivre)?.‎
Mimoun
 
Par: Mimoun Bouziane Le : 2009-12-24
 

 
N°: 2---  
je trouve ton article d?bile et d\'une inutilit? sid?rante!!
t\'a pas d\'autre chose ? faire de ton temps perdu !!!!!!!!!
 
Par: billellos Le : 2009-12-24
 

 
N°: 3--- Le blasph?me !!!  
Monsieur Mimoun, je ne crois pas qu''il y ait une personne qui a lu votre commentaire. Un commentaire veut ?tre clair et succint, pas une diarrh?e verbale.
Bon revenons ? l'article.
Si je t'interdis de blasph?mer, ?a veut dire que je t'interdis d'insulter mes symboles de croyances auquels toi tu ne crois pas. Donc, de prime ? bord tu as transgr?sser mon culte.
Et si tu n\'y crois pas, pourquoi ces symboles feront parti de ton vocabulaire et de ton discours, si ce n\'est qu\'au fond tu y crois.
Par exemple, pour blasph?mer, les qu?b?cois disent, Tabarnak, Ostie, calisse... cela ne veut rien dire pour moi, alors je ne les utilise pas malgr? mon anciennet? dans ce pays. Tu piges!!! Ahmed Assermouh !!! En plus tu as le nom du proph?te sur ton nom et pr?nom...
 
Par: Nadir Le : 2009-12-26
 

 
N°: 4---  
Monsieur Mimoun, je ne crois pas qu\\\'il y ait une personne qui a lu votre commentaire. Un commentaire veut ?tre clair et succint, pas une diarrh?e verbale. Bon revenons ? l\\\'article. Si je t\\\'interdis de blasph?mer, ?a veut dire que je t\\\'interdis d\\\'insulter mes symboles de croyances auquels toi tu ne crois pas. Donc, de prime ? bord tu as transgr?sser mon culte. Et si tu n\\\'y crois pas, pourquoi ces symboles feront parti de ton vocabulaire et de ton discours, si ce n\\\'est qu\\\'au fond tu y crois. Par exemple, pour blasph?mer, les qu?b?cois disent, Tabarnak, Ostie, calisse... cela ne veut rien dire pour moi, alors je ne les utilise pas malgr? mon anciennet? dans ce pays. Tu piges!!! Ahmed Assermouh !!! En plus tu as le nom du proph?te sur ton nom et pr?nom...  
Par: nadir Le : 2009-12-26
 

 
N°: 5---  
@ Mimoun.
Le fisaco des services secrets fran?ais date de 1985 et non de 1995.
C\'est tout ce que j\'ai lu et retenu de ce d?lire verbal
 
Par: msi?re49 Le : 2010-07-27
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 0r5mxqti ici :  
 
 

 
Finalement les états unis lâche le morceau : Notre grand problème au moyen orient est nos alliés : la Turquie, l’Arabie, le Qatar et les Emirats arabes, le monde est sur le point d'inflexion !
Le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, vient de lâcher le morceau et dit tout haut ce qui se dit tout bas et a mis directement les pieds dans le plat : l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Emirat et la Turquie sont complices des groupes terroristes islamistes, Daech/ISIL compris. C’est à la plus glorieuse université de Havard, à l’École Kennedy de l'Institut gouvernemental de Politique, le jeudi 2 Octobre 2014 que le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, a choisi de faire une déclaration politique très forte des états unis sur le monde entier et le conflit au moyen orient. Ce qui a laissé son audience bouche baie. Il a parlé de .... ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed El ouazguiti - Date : 2014-10-06

 

 
Après le Maroc, l’Algérie sera-t-elle sincère dans sa volonté de se réconcilier avec l’identité Amazighe d’Algérie ?
Intervenant à la cérémonie d’ouverture du colloque international ‘‘Massinissa, au cœur de la consécration du premier Etat Numide’‘, organisé à l’initiative du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), au centre culturel M’hamed-Yazid, Mme Benghebrit la ministre de l’Education a annoncé que son département était disposé à travailler de concert avec le HCA pour ‘‘améliorer, répartir et généraliser l’enseignement de la langue amazighe à travers les établissements scolaires’‘. Et elle annonce l’ouverture, au collège d’enseignement moyen (CEM) Kerboua d’El Khroub, de la première classe d’enseignement de Tamazight ........ Lire la suite - - Auteur: AmazighWorld - Date : 2014-09-23

 

 
Le 30 Aout 2014 : rendons-nous hommage à notre drapeau
Le 30 août de chaque année est l’anniversaire du drapeau amazigh. Le 30 Août 1997, au moment de la première assemblée générale du Congrès Mondial Amazigh eu lieu aux îles Canaries à Tafira, les amazighes de toutes les régions de Tamazgha/ Afrique du Nord et de la diaspora ont adopté le drapeau amazigh avec ces trois couleurs : le bleu qui symbolise la méditerranée, le vert la côte nord d’Afrique et le jaune le grand désert Africain : le pays des Amazighs Touaregs. La lettre Zed en Amazigh qui symbolise l’alphabet Tifinagh et en même temps ce lien de parenté de ces trois grandes régions d’Afrique u Nord.... Lire la suite - - Auteur: AmazighWorld - Date : 2014-08-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.