Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Cela ne peut s'imaginer que dans un Pays conquis!

L'élève RACHID O., du Lycée Abdelkrime El Khattabi à AGADIR (Maroc) a été giflé par son professeur de l'éducation islamique, le dénommé said boundarat. Motif: Rachid a osé répondre, à une question du "prof", dans sa langue maternelle l'AMAZIGH!!! Non seulement Rachid a été giflé, donc profondément blessé dans son amour propre, mais il a également été présenté au conseil de discipline qui lui a infligé un  renvoi de   15 jours!!! La question du dit prof est la suivante:  où sont tes devoirs? Rachid  répond spontanément: "hatent id" ,  ce qui veut dire: les voici"" !!! Quelle pédagogie! Quelle tolérance! Qelle civilisation! on n'adhère pas à l'islam on le subit! Cet acte de colonialisme hideux devra avoir la suite qu'il mérite.
A.Assermouh.


Auteur: Ahmed Assermouh
Date : 2005-03-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ahmed Assermouh
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4966 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
N°: 1--- ????????  
juste pour vous dire qu\'on est en train de subir les concequences de la colonisation et de la separation des (betaills) p?ur pouvoir ma?triser les MAROCAINS. vivent tt les MAROCAINS mes freres qu\'ils soient berber ou rebeux rifins ou sahraouis noires ou metisse vivent musilment ou juifs. le message est claire ttoollaaiirraannccee  
Par: adri Le : 2011-01-26
 

 
N°: 2--- Buba  
Et pourquoi vous avez ciohsi un pre9nom profonde9ment frane7ais Mer Lucien si vous haefssez les Frane7ais?!Vous semblez ne pas eatre d\'accord avec Ibn Kaldoun avec son ce9le8bre ouvrage Histoire des Berbe8res dont voici un extrait pour que vous puissiez vous cultiver un minimum et connaeetre ce que sont les autochtones de l\'Afrique du Nord : Citons ensuite les vertus qui font honneur e0 l\'homme et qui e9taient devenues pour les Berbe8res une seconde nature; leur empressement e0 s\'acque9rir des qualite9s louables, la noblesse d\'e2me qui les porta au premier rang parmi les nations, les actions par lesquelles ils me9rite8rent les louanges de l\'univers, bravoure et promptitude e0 de9fendre leurs hf4tes et clients, fide9lite9 aux promesses, aux engagements et aux traire9s, patience dans l\'adversite9, fermete9 dans les grandes afflictions, douceur de caracte8re, indulgence pour les de9fauts d\'autrui, e9loignement pour la vengeance, bonte9 pour les malheureux, respect pour les vieillards et les hommes de9vots, empressement e0 soulager les infortune9s; industrie, hospitalite9, charite9, magnanimite9, haine de l\'oppression , valeur de9ploye9e contre les empires qui les menae7aient, victoires remporte9es sur les princes de la terre,de9vouement e0 la cause de Dieu et de la religion; voile0, pour les Berbe8res; une foule de titres e0 une haute illustration, titres he9rite9s de leurs pe8res et dont l\'exposition; mise par e9crit, aurait pu servir d\'exemple aux nations e0 venir,  
Par: Buba Le : 2012-03-20
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant rf1wv58h ici :  
 
 

 
L’acteur Ahmed Baddoujj, figure emblématique du film amazigh, est aujourd’hui gravement malade. Le protagoniste de «Tamghart ouwrgh» risque une paralysie faute de moyens.
La scène cinématographique amazighe vit des moments difficiles. Ahmed Baddoujj, l’un des plus célèbres acteurs ayant marqué des empreintes indélébiles dans le cinéma amazigh, a été hospitalisé pour subir une opération d’urgence. «Ahmed Baddoujj est l’une des figures de la scène cinématographique amazighe et marocaine. Il a consacré sa vie à l’amour de son métier et il a tant apporté et donné par son engagement. Sa maladie vient encore ouvrir le débat sur les conditions de l’artiste amazigh marocain ...... ... Lire la suite - - Auteur: Redaction - Date : 2007-09-25

 

 
Musique : Nouvel album du chanteur amazighe Karim El Marssi
« Tabrat » est le titre du nouvel album du chanteur amazighe Karim El Marsi. Un album qui rassemble dix chansons qui traitent de l’identité amazighe dans ses diverses expressions. Un album engagé, qui chante l’amazighité en tant que postures qui prônent des valeurs civilisationnelles se situant au cœur d’une  modernité en mouvement: la liberté, l’amour et la terre. Aux appels réitérés du poète à l’attachement à la langue et à la culture se conjuguent des aires et des mélodies qui associent les chants du terroir à l’universalité. Des rythmes sereins qui suggèrent une détermination et un espoir inscrits dans un devenir libérateurs.... Lire la suite - Date : 2007-08-14

 

 
Condoléances à Mohamed CHAFIK, le père de la Cause Amazighe au Maroc
La famille de Professeur Mohamed CHAFIK, le père de la cause amzighe au Maroc, est frappée par un Deuil inattendu qui nous émeut profondément. Nous avons appris avec émotion le décès de Monsieur Omar Chafik, 37 ans, survenu dimanche le 3 décembre 2006 au Canada. Omar est médecin dentiste d'expérience, écrivain de nouvelles, venant de terminer une Maîtrise en Administration, et travaillant comme gestionnaire à Chicoutimi au Canada. Il a laissé dans le deuil sa femme Layla et son adorable fillette de 5 ans Kenza Naïma Itto. Le destin vient bouleverser la famille de Mohamed CHAFIK qui est âgé de 80 ans.... Lire la suite - - Auteur: AmazighWorld - Date : 2006-12-25

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.