Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L'istiqlal : un parti de l'independance ou du colonialisme?

MAROC

Le combat contre l'officialisation de l'amazighe en Afrique du nord est une constante des pouvoirs en place. Comme en témoignent les propos de Boutefliqa et auxquels font écho ceux de M. Abbas El Fassi, leader du Parti de l'Istiqlal. La première réactions à ses déclarations est venue de l'AMREC.

 

AMREC

Communiqué de dénonciation

 

L'Association Marocaine de Recherche et des Echanges Culturels (AMREC) a été surprise par les faits relatés par plusieurs médias et relatifs aux déclarations de Monsieur Abbas El Fassi, Secrétaire général du Parti de l'Istiqlal sur la question amazighe, à l'occasion des travaux de la neuvième session de l'université d'été organisée par la jeunesse istiqlalaienne, à Bouznika, du 08 au 11 septembre 2005 et où il a déclaré que: «  le Parti de l'Istiqlal militera pour que l'Amazighe ne soit langue officielle ».

Face à cette déclaration dangereuse contre l'officialisation de tamazighte, langue du peuple amazighe du fait de l'histoire et de la réalité, le Bureau national de l'association s'est réuni le vendredi 29 septembre 2005 à Casablanca. Après examen de la question, il porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale ce qui suit :

 

Premièrement : Partant de la position constante de l'association sur la nécessité d'officialiser l'Amazighité, qui constitue une revendication partagée par toutes les composantes du mouvement amazighe et adoptée par des couches larges de la société, l'association s'interroge quant aux motifs qui sont à la base de cette position antinationale et dans l'état actuel des choses où le Maroc œuvre pour se réconcilier avec soi même en rompant avec toutes les positions et pratiques d'exclusion et de mépris à l'égard de l'Amazighité ;

Deuxièmement : l'association estime que ce genre de positions et de déclarations provocatrices et irresponsables sont de nature à menacer la paix sociale et la sécurité culturelle ;

Troisièmement : l'association considère que les tracasseries et les blocages qui s'opposent à l'intégration de l'Amazighe au niveau législatif, dans l'enseignement, les médias et les divers services publics – en dépit de la volonté Royale qui affirme la nécessité de revaloriser l'amazighité – sont essentiellement tributaires de la non officialisation de l'Amazighe dans la constitution ;

Quatrièmement : l'association affirme que l'officialisation de l'Amazighe, identité, langue et culture au côté de la langue arabe, reflète l'identité marocaine et la souveraineté nationale comme elle confirme la pluralité et la justice et garantit l'égalité des chances qui permet à toutes les composantes de la société de participer au développement global.

Et tout en dénonçant toutes les positions et pratiques hostiles à l'amazighité, l'association appelle toutes les composantes du mouvement amazighe à davantage de solidarité et de prise de conscience et appelle tous les démocrates pour soutenir l'amazighié en tant que cause nationale juste.

 

Pour le Bureau national

Le Secrétaire général :

Brahim Akhiat

 


Auteur: Moha Moukhlis
Date : 2005-10-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 5590 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant g8pxljef ici :  
 
 

 
Si la polygamie était autorisée en US, Clinton et Lewinsky allaient-ils se marier?
Le ministre marocain des relations avec le Parlement, Lahbib Choubani, fêtera bientôt sa deuxième lune de miel avec sa collègue ministre déléguée auprès du ministre de l’enseignement supérieur, Soumia Benkhaldoun. « En secondes noces », non parce qu’il a divorcé ou est veuf, mais parce qu’il a déjà sa première femme. La loi islamique lui donne droit au maximum à 4 ou 9 selon les Madahibes de l’islam.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2015-05-03

 

 
Tibratin n umussu amazigh, Tabrat 1 : Amazighité, Société
Rappelons aussi, pour ne plus avoir à le répéter, que le combat du mouvement culturel amazigh n’atteindra un niveau suffisant qui lui permettra d’imposer ses revendications majeures tant qu’il ne mobilise pas les millions d’amazigh qu’il prétend défendre. Cette mobilisation est bien mesurable et quantifiable dans le temps et dans l’espace. C’est-à-dire qu’il est aisé de savoir la quantité de gens mobilisés et de quantifier leur participation active dans la lutte pour l’amazighité. ... Lire la suite - - Auteur: Hamid Lihi - Date : 2015-04-30

 

 
La féderation FNAA recrute des formateurs (trices) pour l’animation de dix ateliers de formation
Dans le cadre du projet : « Dynamique Amazigh pour la promotion de la démocratie et la diversité culturelle au Maroc », cofinancé par MEPI : Middle East Partnership Initiative, la Federation Nationale des associations amazigh: FNAA est à la recherche des formateurs(trices) pour l’animation de dix ateliers de formation. ... Lire la suite - - Auteur: Fédération Nationale des associations amazighes - Date : 2015-02-16

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.