Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L'istiqlal : un parti de l'independance ou du colonialisme?

MAROC

Le combat contre l'officialisation de l'amazighe en Afrique du nord est une constante des pouvoirs en place. Comme en témoignent les propos de Boutefliqa et auxquels font écho ceux de M. Abbas El Fassi, leader du Parti de l'Istiqlal. La première réactions à ses déclarations est venue de l'AMREC.

 

AMREC

Communiqué de dénonciation

 

L'Association Marocaine de Recherche et des Echanges Culturels (AMREC) a été surprise par les faits relatés par plusieurs médias et relatifs aux déclarations de Monsieur Abbas El Fassi, Secrétaire général du Parti de l'Istiqlal sur la question amazighe, à l'occasion des travaux de la neuvième session de l'université d'été organisée par la jeunesse istiqlalaienne, à Bouznika, du 08 au 11 septembre 2005 et où il a déclaré que: «  le Parti de l'Istiqlal militera pour que l'Amazighe ne soit langue officielle ».

Face à cette déclaration dangereuse contre l'officialisation de tamazighte, langue du peuple amazighe du fait de l'histoire et de la réalité, le Bureau national de l'association s'est réuni le vendredi 29 septembre 2005 à Casablanca. Après examen de la question, il porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale ce qui suit :

 

Premièrement : Partant de la position constante de l'association sur la nécessité d'officialiser l'Amazighité, qui constitue une revendication partagée par toutes les composantes du mouvement amazighe et adoptée par des couches larges de la société, l'association s'interroge quant aux motifs qui sont à la base de cette position antinationale et dans l'état actuel des choses où le Maroc œuvre pour se réconcilier avec soi même en rompant avec toutes les positions et pratiques d'exclusion et de mépris à l'égard de l'Amazighité ;

Deuxièmement : l'association estime que ce genre de positions et de déclarations provocatrices et irresponsables sont de nature à menacer la paix sociale et la sécurité culturelle ;

Troisièmement : l'association considère que les tracasseries et les blocages qui s'opposent à l'intégration de l'Amazighe au niveau législatif, dans l'enseignement, les médias et les divers services publics – en dépit de la volonté Royale qui affirme la nécessité de revaloriser l'amazighité – sont essentiellement tributaires de la non officialisation de l'Amazighe dans la constitution ;

Quatrièmement : l'association affirme que l'officialisation de l'Amazighe, identité, langue et culture au côté de la langue arabe, reflète l'identité marocaine et la souveraineté nationale comme elle confirme la pluralité et la justice et garantit l'égalité des chances qui permet à toutes les composantes de la société de participer au développement global.

Et tout en dénonçant toutes les positions et pratiques hostiles à l'amazighité, l'association appelle toutes les composantes du mouvement amazighe à davantage de solidarité et de prise de conscience et appelle tous les démocrates pour soutenir l'amazighié en tant que cause nationale juste.

 

Pour le Bureau national

Le Secrétaire général :

Brahim Akhiat

 


Auteur: Moha Moukhlis
Date : 2005-10-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 8389 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 4582rknb ici :  
 
 

 
De passage à Mogador
Je suis allé à Mogador aujourd'hui et j'ai rencontré mes deux amis le Professeur Mohamed Bougous et Mourad Raham le patron de l'hôtel Quieta qui nous a offert un bon verre de thé dans le magnifique salon de son hôtel , un Riad qui fait un heureux lien entre modernité et tradition marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-09-25

 

 
Face à face : Marine le Pen et Nicolas Sarkozy, Scénario événementiel possible
Le Président Nicolas Sarkozy élu en 2007, au niveau de la 7e année de la décennie , doit revivre, malgré lui, d’une manière passive , la langue et les mains liées par la dynamique de la symétrie , comme par envoûtement , en bien ou en mal , ses propres actions , sentiments et pensées de la situation initiale des élections présidentielles de 2007.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-09-25

 

 
Il faut changer les pouvoirs avant les religions
Je pense qu’il ne faut pas trop s’occuper de nos religions polythéistes ou monothéistes, sans discrimination, comme c’est le cas partout à travers le monde actuellement , mais il faut le faire d’abord pour nos dictatures respectives aussi bien dans le tiers monde que dans les dites grandes démocraties. ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2016-09-17

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.