Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L'istiqlal : un parti de l'independance ou du colonialisme?

MAROC

Le combat contre l'officialisation de l'amazighe en Afrique du nord est une constante des pouvoirs en place. Comme en témoignent les propos de Boutefliqa et auxquels font écho ceux de M. Abbas El Fassi, leader du Parti de l'Istiqlal. La première réactions à ses déclarations est venue de l'AMREC.

 

AMREC

Communiqué de dénonciation

 

L'Association Marocaine de Recherche et des Echanges Culturels (AMREC) a été surprise par les faits relatés par plusieurs médias et relatifs aux déclarations de Monsieur Abbas El Fassi, Secrétaire général du Parti de l'Istiqlal sur la question amazighe, à l'occasion des travaux de la neuvième session de l'université d'été organisée par la jeunesse istiqlalaienne, à Bouznika, du 08 au 11 septembre 2005 et où il a déclaré que: «  le Parti de l'Istiqlal militera pour que l'Amazighe ne soit langue officielle ».

Face à cette déclaration dangereuse contre l'officialisation de tamazighte, langue du peuple amazighe du fait de l'histoire et de la réalité, le Bureau national de l'association s'est réuni le vendredi 29 septembre 2005 à Casablanca. Après examen de la question, il porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale ce qui suit :

 

Premièrement : Partant de la position constante de l'association sur la nécessité d'officialiser l'Amazighité, qui constitue une revendication partagée par toutes les composantes du mouvement amazighe et adoptée par des couches larges de la société, l'association s'interroge quant aux motifs qui sont à la base de cette position antinationale et dans l'état actuel des choses où le Maroc œuvre pour se réconcilier avec soi même en rompant avec toutes les positions et pratiques d'exclusion et de mépris à l'égard de l'Amazighité ;

Deuxièmement : l'association estime que ce genre de positions et de déclarations provocatrices et irresponsables sont de nature à menacer la paix sociale et la sécurité culturelle ;

Troisièmement : l'association considère que les tracasseries et les blocages qui s'opposent à l'intégration de l'Amazighe au niveau législatif, dans l'enseignement, les médias et les divers services publics – en dépit de la volonté Royale qui affirme la nécessité de revaloriser l'amazighité – sont essentiellement tributaires de la non officialisation de l'Amazighe dans la constitution ;

Quatrièmement : l'association affirme que l'officialisation de l'Amazighe, identité, langue et culture au côté de la langue arabe, reflète l'identité marocaine et la souveraineté nationale comme elle confirme la pluralité et la justice et garantit l'égalité des chances qui permet à toutes les composantes de la société de participer au développement global.

Et tout en dénonçant toutes les positions et pratiques hostiles à l'amazighité, l'association appelle toutes les composantes du mouvement amazighe à davantage de solidarité et de prise de conscience et appelle tous les démocrates pour soutenir l'amazighié en tant que cause nationale juste.

 

Pour le Bureau national

Le Secrétaire général :

Brahim Akhiat

 


Auteur: Moha Moukhlis
Date : 2005-10-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4821 fois

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant nyp9br3c ici :  
 
 

 
Tribune en faveur du referendum écossais pour l'indépendance
L’Europe n’est pas morte. Elle bouge encore. Nous le voyons tous, elle bouge et de l’intérieur. D’aucuns la pensaient sclérosée, en déconstruction,  à deux doigts d’imploser sous l’effet conjugué des souverainismes et de l’égoïsme des Etats. Finalement, le recul historique du budget de l’Union Européenne et la folle percée des mouvements eurosceptiques aux dernières élections européennes n’auront pas eu raison d’elle! Malgré toutes les difficultés conjoncturelles et systémiques que l’on connait et ses nombreuses imperfections, l’Europe fait encore rêver puisque deux nouveaux Etats devraient rejoindre la famille des membres de l’Union Européenne. Je veux parler de l’Ecosse et de la Catalogne. ... Lire la suite - - Auteur: Pèire COSTA - Date : 2014-09-17

 

 
Maroc : S’il vous plait, circulez !
On peut désormais distinguer le Maroc de l’internet et celui de la rue et chacun d’entre eux est subdivisé en plusieurs autres. On peut traverser le pays d’un bout à l’autre et ne constater qu’un seul pays stable où chacun(e) travaille comme une fourmi laborieuse indifférente à ce qui se passe en dehors de la ligne où la colonie fait ses va-et-vient habituels.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-09-07

 

 
Maroc : Il faut exiger le droit d’être armé !
Mon père m’a raconté que juste au début du siècle dernier, à Haha Nord-est, lorsqu’ils allaient au souk de larb3a d’Ida Ouguerd, il leur arrive souvent d’entendre des coups de feu au milieu de la foule.  Personne n’est gêné outre-mesure et lorsqu’ils demandent aux passants des informations, souvent, on leur répond ceci : « X a rencontré son ami Y ! », comprendre par là qu’il a rencontré Y qui a assassiné un parent de X et ce dernier lui a tiré dessus pour se venger. ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-08-29

 

 
“Amazigh, afrique, enjeux identitaires” à Tanger
L’association Twiza a inscrit cette année sa 10ème édition du festival Twiza sous le slogan « l’Afrique aux africains », du 14 au 17 Août 2014, ce qui a permis aux intervenants et au public venu nombreux de s’interroger et de se laisser questionner, sur le passé, le présent, et le devenir en tant qu’africains et amazighs. Le Festival Twiza a inauguré cette édition par une conférence sous le thème « Amazighité, Afrique, enjeux identitaires ». On attribue au grand roi Amazigh de la Numidie, Massinissa, la formule restée célèbre : "l’Afrique appartient aux Africains".... Lire la suite - - Auteur: Idder Idji - Date : 2014-08-22

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.