Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

De la mentalité amazighe et arabe au Maroc!

La déclaration d’Al Moqri Idrissi en décembre 2013 en Arabie Saoudite  qui qualifie le commerçant  Soussi  amazigh d’avare , ce que Hassan II avait déjà fait vis-à-vis des monarchies du Golf, a suscité diverses  réactions spontanées  chez les Amazighs en particulier et les marocains en général.

Je suis un modeste intellectuel amazigh et je suis fier d’être qualifié d’avare.

Il suffit de voir de plus près les choses dans le calme et la sérénité.

Comme un écossai, je ne jette pas l’argent par les fenêtres de l’intérieur mais de l’extérieur vers l’intérieur.

Un Amazigh a une mentalité de résident. Un arabe a celle d’un nomade.

Lisez attentivement les Prolégomènes d’Ibn Khaldoune (lire les Arabes vus par Iben Khaldoune, Un pays conquis par les arabes est bientot ruiné ) car rien n’a changé depuis.

Un résident sait qu’il ne peut compter que sur sa propre terre et qu’il ne pleut pas toujours. Il garde l’herbe et le blé des années des vaches grasses pour celles des vaches maigres.

Il gère parcimonieusement ses biens et ne fait jamais confiance au lendemain. Il ne mange pas à sa faim même s’il a tout en abondance et n’exhibe jamais sa richesse par expérience et  humilité. 

Il sait que s’il y a une bonne année de récoltes , elle sera suivie par cinq autres de disette.

Toutes les grandes richesses du Maroc se sont faites lors des années de disette.

Celui qui est économe, garde de la nourriture  et de l’or ,  achete des terres et des biens avec une bouchée de pain. Il peut acheter un champ avec un plat de nourriture. Lorsqu’un nomade arrive sur ses terres, il le chasse et l'éloigne de son bien précieux et unique.

L’avarice, dans ce sens, est la base  de la résidence et de la bonne gouvernance.

L’Arabe a une mentalité de nomade en continuel déplacement.

Si l’herbe et l’eau d’un endroit viennent à s’épuiser , il sait qu’il les trouvera à un autre endroit plus loin.Il consomme tout ce qu’il trouve sur place sans aucun souci pour le lendemain.Si un autre nomade arrive après lui au même endroit , il ne le chasse pas mais il partage avec lui et l’invite à l’accompagner à tel ou tel endroit qui est sa prochaine étape.C'est une aubaine que de trouver un compagnon en plein désert.

Il peut toujours se vanter d’être capable de tuer son cheval pour nourrir son invité  et lui montrer son hospitalité mais il sait qu’il va se nourrir lui-même et remplacer son ami le cheval par un autre ami et compagnon, un homme, pour continuer son errance.

 Il ne peut pas garder beaucoup de biens lourds et difficiles à déplacer mais juste le stricte minimum nécessaire pour traverser le chemin qui le sépare de son prochain lieu de campement.

La mentalité des Arabes n’a pas changé non plus dans ce sens. J’étais effaré d’apprendre que l’un d’entre eux a perdu , en une seule nuit, au casino en France, l’équivalent de tout ce qui a été dépensé pour la guerre du golf.

 Même s’ils sont devenus des résidents , ils sont des nomades à l’intérieur d’eux-mêmes .Ils sont prêts à se déplacer pour le moindre prétexte. Ils ne sont pas des aventuriers pour rien : cela fait parti de leur raison d’être.

Si l’Amazigh et le juif dans le Maroc arabe font du commerce, ce n’est souvent pas leur choix mais le pouvoir arabe leur en facilite l’accès  pour les éloigner de la politique et du pouvoir.

Une fois que l’économie a fini par devenir supérieure à la politique, les Arabes se sont emparés de l’économie .

Un commerçant amazigh ou juif , ne gère pas bien seulement son commerce mais tout un quartier ou douar avec ses habitants riches et pauvres.

Il prend en charge le salarié jusqu’à sa régularisation ou  la fin du mois. C’est à lui que le riche donne de l’argent pour le faire parvenir à celles ou ceux qui en ont besoin .C’est lui qui met au courant les habitants de la détresse d’une famille.C’est lui qui prend en charge les familles des absents. C’est lui qui informe les autorités sur tel ou tel problème dans son quartier ou douar .C’est lui qui prête de l’argent liquide en cas d’urgence avant la banque .C'est lui qui prend en charge les frais de  l'enterrement des démunis de son quartier ou douar.Il est une véritable institution .

Il est le cœur de son quartier ou douar et assure sa cohésion , son équilibre et sa solidarité plus que les Associations, les partis et l’Etat.

Les grandes surfaces ont eu raison de son commerce sans aucune intervention de la part de l’Etat prédateur et corrompu.

La majorité des habitants sont désormais livrés à eux-mêmes et ce n’est pas un hasard s’il y a de plus en plus d’agressions, de vol et de manifestations car un maillon essentiel de la chaîne  de cette société a été détruit sans aucune contrepartie ou alternative appropriée.

Al Moqri Idrissi Abou zaid, parlementaire arabo-islamiste du PJD

Si Molière, qui vivait de son art, faisait rire de l’avare  l’aristocratie française de son époque  pourrie et gaspilleuse de biens ,n'oublions pas que par la suite , la bonne gouvernance et l’avarice de la bourgeoisie ont eu raison de cette aristocratie et de son pouvoir.

Si Al Moqri Idrissi fait rire du riche commerçant amazigh économe ou avare  l’aristocratie religieuse pourrie et déchéante  de l’Arabie Saoudite et du Maroc pour les flatter et obtenir leur don ou aumône,il ne doit pas oublier que la bonne gouvernance ou l’avarice des Amazighs finiront par les  balayer , eux et leur mentalité et morale de nomades incultes  habitués à l'errance plutôt qu'aux palais et aux trônes des résidents civilisés .

==============

quelques documents et déclarations des leaders du parti islamiste marocain PJD

 

 

 

 

 


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2013-12-29


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13581 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: che bouazza Le : 2013-12-29
Titre: les amazighs sont aussi des nomades
Pays: France  

Faut-il répondre au racisme par le racisme. ..? Je vous rapelle qu\'une bonne partie des amazighs sont nomades !!! Les zenatas, les touraegs pour ne citer qu\'eux !!!  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: maroc38 Le : 2013-12-29
Titre: Blague
Pays: France  

Il faut arrêter de dire n\'importe quoi! Chaque Marocain pourra raconter une blague sur les soussis et leur supposée avarice! il n\'y a rien de scandaleux!
Les français raffolent des blagues sur les Ecossais (qui \"partagent\" les Soussis cette avarice); on n\'a jamais entendu les Ecossais se plaindre de leur traitement
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: ades Le : 2013-12-30
Titre: maroc unie
Pays: France  

 
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: mohammed hifad Le : 2013-12-30
Titre:
Pays: Morocco  

 
 
 

 
Commentaire N° : 5
Par: Abou Taha Le : 2013-12-30
Titre: Plutot de la desinformation
Pays: France  

 
 
 

 
Commentaire N° : 6
Par: mohammed hifad Le : 2013-12-31
Titre: Pour che bouazza et maroc38
Pays: Morocco  

 
 
 

 
Commentaire N° : 7
Par: aghilas-kosseila Le : 2013-12-31
Titre: derniers tirs des FEODAUX EN SURSIS
Pays: Algeria  

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant je0wngqx ici :  
 
 

 
Hommage aux victimes du 9 et 11 septembre 2001 : le Commandant Massoud et les 5000 victimes de World Trade Center
Il y a seize maintenant, les organisations de l’Islam politique ont orchestré deux attentats politiques meurtriers historiques espacés d’une seule journée : un à Afghanistan et l’autre à New York. Afghanistan, le dimanche 9 septembre 2001 : deux terroristes tunisiens du parti Ennahada ont assassiné le héros national Afghan le commandant Ahmad Shah Massoud. Ils sont Dahmane Abd el-Sattar (mari de l'islamiste Malika El Aroud d'origine marocaine) et Rachid Bouraoui el-Ouaer, deux hommes vivant à Bruxelles, en Belgique. Ils ont pu approcher Massoud grâce à une lettre de recommandation du Centre d'observation islamique ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-09-11

 

 
Ce que je crois
Une « civilisation » en déroute, repliée autour de ses minarets et scandant des slogans rhétoriques dont les dérives se traduisent par l’appel au meurtre et au terrorisme. C’est l’expression qui me semble adéquate pour qualifier la majorité des sociétés arabo-musulmanes aujourd’hui et qui sont en proie à des soubresauts inédits qui secouent leurs fondements. Elles refusent de regarder la réalité en face et se réfugient dans un discours accusateur creux qui tourne en rond.... Lire la suite - - Auteur: Moha MOUKHLIS - Date : 2017-08-10

 

 
Emmanuel Macron : QUE SUIS-JE ET QUE PUIS-JE ?
Emmanuel Macron, jeune chef d’état « Jupitérien » a chamboulé les normes et les procédures d’antan, propres à l’élection du président de la république française ! du moins le pense-t-on ! Tout doit être rénové comme tout doit être neuf !... Lire la suite - - Auteur: Ahmed Assermouh - Date : 2017-08-08

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.