Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Le Boycott sera-t-il l’arme pour régler le contentieux historique entre les Amazighs et la France ?

Depuis plus d’un mois, les marocains via les réseaux sociaux ont décidé de boycotter trois marques d’horizons différentes : la marque française de Centrale Danone, la marque marocaine pétrolière Afriquia et la marque marocaine d’eau Sidi Ali.

Que demandent-ils ces marocains ? C’est simple, la vie est chère, le chômage règne, la pauvreté s’est installé en maitre etc…alors ils veulons que les prix de ces marques baissent pour qu’ils soient adaptés à leurs ressources. « Puisque vous nous voulez pas trouver une solution à la pauvreté, alors baisser les prix » : une équation très simpliste, répond les activistes du boycotte sur les réseaux sociaux.

Puisque cette technique du boycott a marché cette fois ci, les activistes l’ont tout de suite étendu au boycott du plus grand festival de musique Mawazine qui s’organise chaque année pour un budget de 740 millions de DH, 70 millions d’euros.  Ils jugent que ces budgets sont plus utiles dans les hôpitaux et les écoles que dans les poches des milliardaires chanteurs et chanteuses.

Autrement dit, c’est l’idée du mouvement de protestation amazigh du Rif qu’on retrouve ici sous la forme du boycotte. Que demandaient les Rifains ? Des hôpitaux, des écoles, des routes et des usines.

La marque française étant trop touchée par ce boycotte et après plusieurs interventions des dirigeants marocains de la marque auprès des masses populaires sans résultat, Mr Emmanuel Faber, Président-Directeur Général de Danone, s’est complètement déplacé au Maroc car le problème peut devenir une arme politique contre la France.

Emmanuel Faber, Président-Directeur Général de Danone s'adresse aux Marocains

Surtout que la dernière a un contentieux historique avec la majorité de la population marocaines : les activistes Amazighs qui luttent pour les droits l’linguistiques et culturelles autochtones Amazighes considèrent la France leur ennemi juré. Ils la rendent responsable de :

  • La destruction des structures sociales des tribus amazighes,
  • La spoliation de leurs terres agricoles qui vont devenir par la suite un patrimoine du makhzen,
  • La marginalisation de leur langue et culturelle Amazighe
  • L’arabisation et l’islamisation forcée des Amazighs par le décret coloniale du 1er décembre 1934
  • La création du mouvement arabo-islamiste nationaliste qui fait allégeance au moyen orient   
  • La cession du pouvoir au Maroc à la fin de protectorat à ce mouvement nationaliste
  • La substitution de la langue Amazighe par la langue Arabe dans les écoles françaises dans le cadre du programme ELCO (Enseignements de langue et de culture d'origine) bien que l’Amazigh est la première langue parlée en France après le Français, selon les statistiques officielles françaises.
  • Les présidents français n’ont jamais caché la politique arabe de France, ils ne ratent pas l’occasion de dire Casablanca est la plus grande ville arabe du monde, le TGV marocain est le premier TGV arabe au monde.. etc. ce qui fâchent beaucoup les activistes Amazighs.
  • Bref la France, pour le mouvement culturel Amazigh, est le premier responsable de la politique d’arabisation et d’islamisation d’Afrique du Nord, beaucoup plus que l’Egypte de Jamal Abdennasser et de l’Arabie saoudite et la Qatar d’aujourd’hui.

Le ministre auprès du Chef du gouvernement Mr Lahcen Daoudi du parti islamiste PJD au pouvoir, a eu la maladresse de participer à une manifestation avec les ouvriers de Danone devant le parlement marocain demandant la fin du Boycotte a encore hisser le sentiment anti-français au près des Amazighs. Qualifiant ce geste contre la volonté du peuple et un acte d’alliance entre la France et le mouvement arabo-islamiste dès la période coloniale.

 
Le ministre proteste avec les ouvriers de Danone contre le Boycotte devant le parlement
 

Alors, et si un jour les nord africains décident de boycotter toutes les marques françaises vendues dans leurs pays ? est-ce que c’est le président français qui va faire une tournée en Afrique du Nord pour rencontrer les populations ?


Auteur: Amazighworld
Date : 2018-06-26


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 7226 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: mohammed hifad Le : 2018-06-26
Titre: Du boycott!
Pays: Morocco  


Citoyen conscient et critique.
Par Mohammed Hifad.
Le choix libre des produits que j’achète et que je consomme doit refléter ma position politique, ma philosophie dans la vie, ma vision du monde, mon sens de la justice, de l’éthique, de l’humanité, ma spiritualité et ma manière d’être et d’exister.
Le boycott encore en cours de certains produits par les Marocain.ne.s a réussi à cent pour cent.
C’est la première fois de ma vie que je vois un premier ministre marocain présenter les excuses de son gouvernement au peuple marocain.
Si c’était du temps de Hassan II, il l’aurait limogé , envoyé en prison et accusé d’avoir porté préjudice au prestige de l’Etat (هيبة )
Il faut continuer à boycotter discrètement au quotidien :
1/les nationaux et à leur tête le roi et les membres de la famille royale qui sucent le sang des Marocain.ne.s
2/les produits de nos colons :
a/ceux des Arabes
b/ceux des Français
c/ceux des Espagnols
d/ceux des alliés du régime prédateur :
-La France, l’Espagne, l’Angleterre, les Etats Unis,
-Les pays arabes
Ensuite,
3/les administrations et les institutions
Le parlement
Le gouvernement
Les élections
Puis,
4/les mosquées, les zaouïas, les sectes collaboratrices du régime prédateur.
Mohamed VI a pressenti ce ras le bol des Marocain.ne.s en faisant fuir ses capitaux vers les pays occidentaux , via les Etats bananiers africains .
Il a vu ce qui est arrivé à la fortune de Ben Ali, de Maamar Kadhafi , de Hosni Moubarak, de Saddam Hocine, etc.
Il fait croire aux Marocains qu’il va investir dans les pays africains pour faire gagner des sympathisants à la dite première cause nationale, à savoir le Sahara Occidental.
Le problème des Amazighs et de l’Amazighité n’est pas pour lui une première cause nationale , tant que les Amazighs n’ont pas leur gouvernement et leur armée en exil, comme le Polisario pour l’imposer aux despotes de Rabat et de Paris.
L’année 2018 est l’une des dates possible de la symétrie du coup d’Etat symboliquement réussi de Skhirate et celle des événements de 1894,1978 , 1984.
En ce moment, comme d’habitude, des hiboux, oiseaux de mauvais augure, viennent vomir devant le roi des borgnes les légendes des bédouins d’il y a quatorze siècle , aux frais du pauvre peuple marocain.
On ne donne pas la parole à des intellectuels comme moi pour concurrencer ces vampires d’un autre âge.
C’est exactement comme au début du siècle dernier où des ignorants s'entre-déchiraient entre eux à la Qarawiyyine pour savoir si la fourmi qui a parlé à Salomon dans le coran est mâle ou femelle, le jour de la signature du protocole du protectorat .
Rien n’a changé au pays de la stabilité ou plutôt de l’arrêt définitif au bord de la route du progrès.
Nous sommes gouvernés par des ignorants protégés par la France, l’Espagne, l’Angleterre et les Etats Unis.
L’ignorance est officielle et sacralisée.
Mais il ne faut pas se tromper d’ennemis et de cibles !
Telle est notre amère réalité !
Foulouste.
Lundi 21 mai 2018.
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: aghilas-kosseila Le : 2018-06-28
Titre: tout a ete bien dit
Pays: Algeria  

azul fellawen ,le boycott est une arme redoutable comme nos ennemis de toujours ,meme les russes il faut les boycotter en realité sont tous les memes ,agim tanemirt a amazighworld et egalement a si mohamed hifad....il faut un boycott solidaire et agressif...tanemirt ar timlilit.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 2m1vkevm ici :  
 
 

 

D'autres articles :

















 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.