Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Maroc : Libérez tous les détenus politiques Rifains


Le 30 juillet 2020 à l’occasion de la «fête du trône», une vingtaine de prisonniers politiques Rifains, arbitrairement détenus depuis plus de trois ans dans les prisons marocaines, ont bénéficié d’une mesure de «grâce royale» et ont été remis en liberté.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) félicite les personnes libérées et leurs familles et leur renouvelle son soutien total mais refuse que cette remise en liberté soit consentie au nom d’une « grâce » car cela signifierait que les détenus Rifains étaient coupables. Or ils sont tous innocents et ont été condamnés sans motif légitime, lors de procès non équitables. Si la justice avait été respectée, aucun Rifain n’aurait dû être arrêté, ni emprisonné car ces personnes n’ont fait que participer en 2016 et 2017, à des manifestations pacifiques au cours desquelles ils n’ont fait qu’exercer leur droit et leur liberté d’opinion et d’expression reconnus par le droit marocain et le droit international.

Compte tenu de cela, le CMA considère cette vague de libérations des membres du mouvement populaire du Rif, comme un aveu du gouvernement marocain d’avoir commis une grave injustice.

Le CMA rappelle par ailleurs qu’il reste encore en prison plus de vingt membres de ce mouvement, dont certains ont été condamnés à vingt ans de prison sans aucun motif valable. Aussi, le CMA exige une nouvelle fois leur libération immédiate et sans conditions.

La répression du mouvement populaire Rifain est absurde et inacceptable. Elle représente une plaie saignante pour les droits de l’homme au Maroc qu’il est urgent de soigner en libérant tous les détenus Rifains et en réparant les lourds préjudices qu’ils ont subi, eux et leurs familles.

Le CMA appelle le conseil national des droits de l’homme et les organisations de défense et de promotion des droits de l’homme au Maroc à une forte mobilisation pour faire libérer le dernier groupe de détenus politiques Rifains et mettre ainsi un terme au dramatique abus que constitue leur maintien en prison.

Paris, 25/07/2970 – 5/08/2020

Le Bureau du CMA.


Auteur: CMA
Date : 2020-08-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 3000 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant xumg7gkr ici :  
 
 

 

D'autres articles :



Maroc : non au racisme d’Etat
Auteur: CMA - Date : 2020-07-21














 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.