Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Ministère des Habous, La vaccination serait une fatalité divine


Par Moha Moukhlis, AmazighWorld.org
Date : 2021-11-13


Des postes Facebook ont partagé la lettre émise par le Ministère des Habous marocain et des Affaires Islamiques (signé par Moha Ouamane / Secrétariat général) et dans laquelle ce dernier a sommé les Délégués régionaux de son département de consacrer le prêche du vendredi 05 novembre 2021 – sur tous le territoire du royaume – à la vaccination, en invitant les marocains à se dépêcher pour se faire vacciner. Le Délégué régional d'Azilal de ce Ministère à réagit en adressant une lettre aux «prêcheurs» de la province d’Azilal pour qu’il traite de la vaccination lors de leur prêche du 05/11/21.

Après la répression des anti-pass qui ont manifesté dans plusieurs villes du pays, on appelle la religion à la rescousse. La lettre du Ministère précise que la vaccination (première, deuxième et troisième dose) est obligatoire, verset coranique à l’appui. La lettre s’apparente à une sorte de Fatwa déguisée qui soustrait la maladie du COVID du domaine scientifique (médical) pour lui donner des dimensions métaphysiques : la vaccination serait donc une fatalité divine.

Le Ministre a érigé une décision politique en décision fatale à laquelle nous devrions obtempérer. Quant à l’arrogance du Ministre de la santé, elle se fait agressive et arbitraire : le fameux Conseil scientifique dont nous ignorons la composition et les prérogatives exactes évite de s’exprimer dans les médias. Nous ignorons aussi les relations qui pourraient exister entre ses membres et les laboratoires et l’industrie pharmaceutique en général.
Cette situation ambiguë exaspère les réactions des citoyens qui manifestent une peur et une angoisse légitimes, d’autant plus que les réseaux sociaux citent des cas de paralysie, de cécité et de décès qui seraient liés à la vaccination. La communication du Ministère de tutelle manque de pédagogie et s’apparente à une dictature sanitaire. Et sans verser dans le « complotisme », je dirai que des zones floues persistent et la répression ou l’exploitation de la religion ne peuvent pas ramener la sérénité. La conscience citoyenne a progressé. Il ne faut pas l’ignorer.



Suivez-nous sur notre nouvelle page Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
Les autres articles de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 20433 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant yymdxbg6 ici :  
 
 

 

D'autres articles :





L’esprit
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2019-05-12


Mise au point
Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2018-07-19




AID AL ADHA
Auteur: Assermouh Ahmed - Date : 2017-09-22






 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.