Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Lettre du MCA

…L’effort individuel vers la perfection n’est pas seulement « le commencement de tout » il est la continuation et l’aboutissement de tout. Il englobe, il édifie et il conserve tout l’organisme qu’est l’identité, et seul il a ce pouvoir. C’est pour lui que s’applique la formule de vie civile d’une nation, car elle n’a été créée que pour le conserver comme valeur révélée originelle.

Et lorsque se perd dans un peuple le besoin d’un perfectionnement général des individus dans l’esprit qui a fait naître cette nation, alors progressivement disparaissent toutes «institutions civiles» car il n’y a plus rien à conserver.

 

… Notre peuple s’est donné un nom «Amazigh» ; il y’a là plus d’un nom, il y’a là une idée qui vaut pour tout son avenir. Vous vitupérez impitoyablement le Maroc pour son manque d’organisation. Mais qui jusqu'à présent qui l’a empêché de s’organiser, tout au long de ces  derniers siècles et tout particulièrement des cinquante dernières années? Qui, si non vos pareils,  les nationalistes arabes qui depuis qu’ils sont arrivés, n’ont cessé de croître et prospérer sur la terre de Tamazgha et qui maintenant nous obsèdent plus que jamais? Qui  refuse railleusement de reconnaître jusqu'à l’existence de ces évidences, qui se refuse à les discerner? Qui a prétendu refaire notre peuple en s’imaginant « l’élever jusqu'à soi», en en faisant tout un peuple d’arabes et de musulmans à son image, un peuple soumis, en détachant de temps en temps de la masse du peuple un individu après l’autre pour le pervertir et en faire un arabe ne fusse que par les basques de son uniforme que par le tarbouche et la barbe? Je ne veux pas dire par là qu’un arabe est un homme pervertit; (je laisse le soin d’un tel jugement aux arabes eux-mêmes), je dis seulement que transformer un  amazigh en arabe comme le prétendent  les arabistes de tout bord; C’est la plupart du temps le pervertir, purement et simplement. Or c’est bien là à quoi se ramène tout l’idéal de leur programme d’action : détacher de la masse un individu après l’autre- voyez l’absurdité! Les quatre vingt millions d’hommes de notre peuple, ils voudraient ainsi les effeuiller et les refaire? Se peut- il que vous pensiez sérieusement que notre peuple, dans toute sa masse, consentirait à devenir quelque chose d’aussi impersonnel que ces messieurs «berbères arabes».

 

P S – j’ai oublié seulement de dire que j’ai un peu truque ce texte de Dostoïevski (1880) c’est une manière aussi de  rendre hommage à ce grand écrivain.

 


Auteur: U3ISA
Date : 2006-10-29


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de U3ISA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 6606 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant gv18g1w9 ici :  
 
 

 
Sondage : la région de Souss/Maroc va-t-elle restée pour toujours un réservoir électorale pour les partis politiques panarabes, Islamistes ou nationalistes ?
La région de Souss au Sud du Maroc est considérée, jusqu’ici, le plus grand réservoir électoral du Maroc. Tous les partis politiques qui ont pu acquérir le cœur des habitants de la région arrivent au pouvoir sans rival. En effet la région à deux atouts capitaux, une grande densité de la population et une grande dispersion des Soussis dans le reste du Maroc par le biais du commerce qui est l’une des spécificités de la région. .... ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-01-13

 

 
Amazigh Kateb: Je ne suis pas Arabe, je suis Africain
Les chiens ne font pas des chats. Tel père, tel fils. En effet, ce sont deux locutions qui qualifient le mieux l’artiste franco-amazigh, Amazigh Kateb, fils de l’illustre et regretté écrivain Kateb Yacine, qui saurait probablement aujourd’hui fier de son fils, auquel il a donné pour prénom Amazigh. Ce dernier porte aujourd’hui bien son nom, et n’hésite pas, avec le même franc-parler et la même force de conviction... Lire la suite - - Auteur: Hicham Anshad N - Date : 2015-12-20

 

 
Le changement en Afrique du Nord..est-ce possible?
Le nouveau site qui prône le changement en l'Afrique du Nord, est apparemment animé par des personnes pleines de bonnes intentions. Ils posent des bases concrètes et avant-gardistes, mais sans dire exactement de quelle façon parvenir à ce changement et dans combien de temps?. leurs idées modernes et mûrement réfléchies découlent du bon sens. C'est une très bonne chose de savoir ce site refuser d'être " attrape-tout " mais plutôt concentré sur tout ce qui touche l'Afrique du Nord. Il se veut ouvert au dialogue en acceptant toute sorte d'idées de remarques et de critiques etc... ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2015-09-27

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.