Arabe
English
 
 
 
 Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

Lettre du MCA

…L’effort individuel vers la perfection n’est pas seulement « le commencement de tout » il est la continuation et l’aboutissement de tout. Il englobe, il édifie et il conserve tout l’organisme qu’est l’identité, et seul il a ce pouvoir. C’est pour lui que s’applique la formule de vie civile d’une nation, car elle n’a été créée que pour le conserver comme valeur révélée originelle.

Et lorsque se perd dans un peuple le besoin d’un perfectionnement général des individus dans l’esprit qui a fait naître cette nation, alors progressivement disparaissent toutes «institutions civiles» car il n’y a plus rien à conserver.

 

… Notre peuple s’est donné un nom «Amazigh» ; il y’a là plus d’un nom, il y’a là une idée qui vaut pour tout son avenir. Vous vitupérez impitoyablement le Maroc pour son manque d’organisation. Mais qui jusqu'à présent qui l’a empêché de s’organiser, tout au long de ces  derniers siècles et tout particulièrement des cinquante dernières années? Qui, si non vos pareils,  les nationalistes arabes qui depuis qu’ils sont arrivés, n’ont cessé de croître et prospérer sur la terre de Tamazgha et qui maintenant nous obsèdent plus que jamais? Qui  refuse railleusement de reconnaître jusqu'à l’existence de ces évidences, qui se refuse à les discerner? Qui a prétendu refaire notre peuple en s’imaginant « l’élever jusqu'à soi», en en faisant tout un peuple d’arabes et de musulmans à son image, un peuple soumis, en détachant de temps en temps de la masse du peuple un individu après l’autre pour le pervertir et en faire un arabe ne fusse que par les basques de son uniforme que par le tarbouche et la barbe? Je ne veux pas dire par là qu’un arabe est un homme pervertit; (je laisse le soin d’un tel jugement aux arabes eux-mêmes), je dis seulement que transformer un  amazigh en arabe comme le prétendent  les arabistes de tout bord; C’est la plupart du temps le pervertir, purement et simplement. Or c’est bien là à quoi se ramène tout l’idéal de leur programme d’action : détacher de la masse un individu après l’autre- voyez l’absurdité! Les quatre vingt millions d’hommes de notre peuple, ils voudraient ainsi les effeuiller et les refaire? Se peut- il que vous pensiez sérieusement que notre peuple, dans toute sa masse, consentirait à devenir quelque chose d’aussi impersonnel que ces messieurs «berbères arabes».

 

P S – j’ai oublié seulement de dire que j’ai un peu truque ce texte de Dostoïevski (1880) c’est une manière aussi de  rendre hommage à ce grand écrivain.

 


Auteur: U3ISA
Date : 2006-10-29


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de U3ISA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4819 fois

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant hxcjsadh ici :  
 
 

 
Tribune en faveur du referendum écossais pour l'indépendance
L’Europe n’est pas morte. Elle bouge encore. Nous le voyons tous, elle bouge et de l’intérieur. D’aucuns la pensaient sclérosée, en déconstruction,  à deux doigts d’imploser sous l’effet conjugué des souverainismes et de l’égoïsme des Etats. Finalement, le recul historique du budget de l’Union Européenne et la folle percée des mouvements eurosceptiques aux dernières élections européennes n’auront pas eu raison d’elle! Malgré toutes les difficultés conjoncturelles et systémiques que l’on connait et ses nombreuses imperfections, l’Europe fait encore rêver puisque deux nouveaux Etats devraient rejoindre la famille des membres de l’Union Européenne. Je veux parler de l’Ecosse et de la Catalogne. ... Lire la suite - - Auteur: Pèire COSTA - Date : 2014-09-17

 

 
Maroc : S’il vous plait, circulez !
On peut désormais distinguer le Maroc de l’internet et celui de la rue et chacun d’entre eux est subdivisé en plusieurs autres. On peut traverser le pays d’un bout à l’autre et ne constater qu’un seul pays stable où chacun(e) travaille comme une fourmi laborieuse indifférente à ce qui se passe en dehors de la ligne où la colonie fait ses va-et-vient habituels.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-09-07

 

 
Maroc : Il faut exiger le droit d’être armé !
Mon père m’a raconté que juste au début du siècle dernier, à Haha Nord-est, lorsqu’ils allaient au souk de larb3a d’Ida Ouguerd, il leur arrive souvent d’entendre des coups de feu au milieu de la foule.  Personne n’est gêné outre-mesure et lorsqu’ils demandent aux passants des informations, souvent, on leur répond ceci : « X a rencontré son ami Y ! », comprendre par là qu’il a rencontré Y qui a assassiné un parent de X et ce dernier lui a tiré dessus pour se venger. ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-08-29

 

 
“Amazigh, afrique, enjeux identitaires” à Tanger
L’association Twiza a inscrit cette année sa 10ème édition du festival Twiza sous le slogan « l’Afrique aux africains », du 14 au 17 Août 2014, ce qui a permis aux intervenants et au public venu nombreux de s’interroger et de se laisser questionner, sur le passé, le présent, et le devenir en tant qu’africains et amazighs. Le Festival Twiza a inauguré cette édition par une conférence sous le thème « Amazighité, Afrique, enjeux identitaires ». On attribue au grand roi Amazigh de la Numidie, Massinissa, la formule restée célèbre : "l’Afrique appartient aux Africains".... Lire la suite - - Auteur: Idder Idji - Date : 2014-08-22

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.