Editoriaux
 Lu dans la presse
 Opinions publique
 Bréves
 Rendez-vous
 Interviews
 Flashs
 Courrier des lecteurs
 Sondages
 Forum
 Journal du rire

Contactez nous

L'arabo-intégrisme : une pensée totalitaire


Par : Moha Moukhlis

L'une des caractéristique principale de la pensée totalitaire et totalitariste est sa vision manichéenne du monde : celui qui n'est pas avec elle est automatiquement contre elle. C'est le propre de la pensée arabo-baâthiste recyclée en arabo-intégrisme qui estime que son unique vision du monde est la seule juste : la Vérité révélée. Cette topique est à l'image de Dieu, absolue, immuable et intouchable. L'on imagine aisément ses dégâts, une fois promue comme source d'inspiration pour la formation des futures générations, notamment par le biais de l'école. L'arabo-intégrisme se veut exclusif et exclusiviste. Une expérience morbide qui fait de la mort, par la violence et l'horreur, un moyen et une fin. Du nihilisme à l'état pur.

L'arabo-intégrisme exprime la situation d'une société (arabo-intégriste) bloquée, incapable de s'adapter, de changer pour accompagner les bouleversements du monde. C'est une pensée qui se replie sur elle-même et qui s'accroche à un passé fantasmé et anachronique, qui voudrait, pour avancer, faire marche arrière. Aveugle, figée et utopique, cette topique va jusqu'au bout de « sa » logique : la mort comme ultime recours. La violence comme unique réponse. La jubilation dans l'horreur du meurtre et du crime.

Elle juge l'Occident laïque et moderniste comme univers de la dépravation et de la déchéance. Vision qui se traduit chez les barbus par la notion de « Dar Al Harb ». Elle s'inscrit à contre courant de l'Histoire qui avance. Elle développe un discours moralisateur centré sur le cultuel et le rituel : elle ressemble à une coquille vide, rongée de l'intérieur, érodée par le temps qui inlassablement passe indifféremment. Elle n'a plus de repères et avance sans boussole aucune,  dans l'incertitude. La mort en constitue une forme de « révolte », une solution qui abolie le réel et résout les contradictions.

Dichotomique par son essence totalitaire, elle s'érige en lois divines implacables. Se positionne comme instance de jugement infaillible. Et au bout de sa limite, elle prône la violence et en fait un mode de résistance « héroïque ». Tel un personnage de tragédie, cette pensée despotique, consciemment ou inconsciemment, réalise qu'au bout du chemin pointe la mort inéluctable. Et pour juguler cette dernière, et parce que l'unique phénomène qu'elle sacralise est la langue (arabe), elle développe une rhétorique enflammée, hyperbolique et « oxymorique » comme subterfuge pour transcender  le réel. L'épithète et la métaphore deviennent des moyens de ralliement pour accéder à un ailleurs paradisiaque.

Des « penseurs » charognards et véreux, au service de cette doctrine de la mort alimentée par les wahhabites séoudiens continuent à développer un discours schizophrénique pour « épater » les consciences. Ils s'opposent à une laïcité et un modernisme que l'occident a promus comme valeurs universelles qui produisent le progrès et font avancer le monde. Inaptes à défendre la rupture, ils s'enlisent dans un « raisonnement » qui tourne en rond.

L'arabo-intégrisme est aux antipodes de la civilisation. C'est un discours grégaire, primitif. C'est la voix d'une meute qui aboie. C'est la barbarie érigée en mode de pensée. C'est la loi de la jungle. C'est la répression dans toutes ses formes. C'est la négation de la vie.

L'occident laïc a permis à l'humanité de sortir du sous développement, améliorer ses conditions de vie. Il a enfanté les droits de l'homme, de la femme, de l'enfant et du citoyen dans la douleur et dans le sang. Après des décennies de lutte et de combat. Il a innové pour inventer des moyens de transports terrestres, maritimes et aériens. Il a développé des technologies de pointe pour que nous puissions mieux dialoguer, mieux communiquer. Mieux vivre.  L'arabo-intégrisme fait exploser des voitures et des trains, détourne des avions, fait sauter des ponts, utilise des portables pour déclencher des bombes et fait des prières quotidiennes pour demander au créateur la destruction d'Israël, la mort des « mécréants »et de tous les « infidèles ». L'Occident s'attelle pour lutter contre l'esclavage des enfants et des femmes, l'arabo-intgrisme continue  éventre femmes enceintes, violer, sodomiser et massacrer des enfants. Partout dans le monde, l'arabo-intégrisme sème la mort. Fait de la religion son fonds de commerce. Kidnappe des communautés sous développées. Fructifie son commerce morbide. Au nom de Dieu.

Au Maroc, le pouvoir s'enlise dans ses propres contradictions. Il s'accapare le champ religieux pour légitimer ses politique et se trouve confronté à l'arabo-intégrisme qui, lui aussi, se pose comme alternative pour le régime. Des congrégations arabo-intégristes sont créées et agissent dans l'impunité totale. Elles servent de caisse de résonance aux discours exogènes et se livrent à la « benladinisation » des consciences au sein des lieux de culte transformés en podium pour distiller un discours de la haine et de la xénophobie.


Auteur: Moha Moukhlis
Date : 2007-03-31


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Moukhlis
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4811 fois

 

Les commentaires

Important :Prière noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant m04hnqwk ici :  
 
 

 
Maroc : S’il vous plait, circulez !
On peut désormais distinguer le Maroc de l’internet et celui de la rue et chacun d’entre eux est subdivisé en plusieurs autres. On peut traverser le pays d’un bout à l’autre et ne constater qu’un seul pays stable où chacun(e) travaille comme une fourmi laborieuse indifférente à ce qui se passe en dehors de la ligne où la colonie fait ses va-et-vient habituels.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-09-07

 

 
Maroc : Il faut exiger le droit d’être armé !
Mon père m’a raconté que juste au début du siècle dernier, à Haha Nord-est, lorsqu’ils allaient au souk de larb3a d’Ida Ouguerd, il leur arrive souvent d’entendre des coups de feu au milieu de la foule.  Personne n’est gêné outre-mesure et lorsqu’ils demandent aux passants des informations, souvent, on leur répond ceci : « X a rencontré son ami Y ! », comprendre par là qu’il a rencontré Y qui a assassiné un parent de X et ce dernier lui a tiré dessus pour se venger. ... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-08-29

 

 
“Amazigh, afrique, enjeux identitaires” à Tanger
L’association Twiza a inscrit cette année sa 10ème édition du festival Twiza sous le slogan « l’Afrique aux africains », du 14 au 17 Août 2014, ce qui a permis aux intervenants et au public venu nombreux de s’interroger et de se laisser questionner, sur le passé, le présent, et le devenir en tant qu’africains et amazighs. Le Festival Twiza a inauguré cette édition par une conférence sous le thème « Amazighité, Afrique, enjeux identitaires ». On attribue au grand roi Amazigh de la Numidie, Massinissa, la formule restée célèbre : "l’Afrique appartient aux Africains".... Lire la suite - - Auteur: Idder Idji - Date : 2014-08-22

 

 
Maroc : du discours et de la stratégie arabes et anti-amazighs.
Force est de constater que le régime arabe marocain ,ses médias , écoles, administrations, associations, syndicats, partis et mosquées adoptent un discours et une stratégie bien ficelés et appliqués  scrupuleusement dans tous les domaines vi-à-vis des militants , du discours et de la cause amazighs.... Lire la suite - - Auteur: Mohammed Hifad - Date : 2014-08-09

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.