Arabe
English
 
 
Tamazighte: une culture et une civilisation
 
 Poésie
 Traditions
 Yennayer
 Langue
 Environnement
 Religions
 Contes
 Activités culturelles
 Prénoms amazighs
 Tadsa/ Rire
 Histoire
 Bibliothèque
 Dictionnaire
 Toponymie
 Centre de telechargement

Observatoire de la presse

La langue des tribus sénegalaises Zenaga

Le langage dont nous allons donner une grammaire est celui des tribus ZENAGA (des tribus Sénégalaises) faisant parti de la confédération des TRARZA, Comme les Tendra, les Ouled-Diman, Les Abou-El-Hadj, etc. Il ressemble, croyons nous, à celui des chleuh du Sud Du Maroc…...
Par le général Faidherbe Paris 1877. Le Zenaga – des tribus Sénégalaises- contribution à l’étude de la langue berbere.

Etude sur la Zenatia de l'Ouarsenis et du Maghreb Central

Tandis que plusieurs dialectes berbères se maintiennent intacts protégés par les montagnes, le désert ou l'hérésie, il en est d'autres qui, privés de ces appuis, s'éteignent de jour en jour, supplantés par l'arabe. Il est donc urgent de les recueillir avant qu'ils n'aient totalement disparu, car ils forment les anneaux qui relient entre eux les groupes demeurés compacts, et l'on peut ainsi reconstituer dans une certaine mesure la carte du domaine occupé jadis par le berbère et déterminer la parenté respective des principaux dialectes. C'est à cette catégorie qu'appartiennent ceux qui sont étudies ici la A'chacha, R. H'alima, Ouarsenis et Haraoua n'ont plus qu'une courte période à vivre; les deux premiers même ne sont plus parlés que par les vieillards et seront éteints à bref délai. Leur importance est grande, néanmoins, car leur parenté avec le dialecte des B. Menacer  indique jusqu’où s’étendait la Zenatia avant l’invasion de l’arabe ... Par René Basset, Paris 1895

Grammaire, dialoguse et dictionnaire touaregs

La mission dont M. de Motyliuski avait. éte chargé par le Ministère de instruction publique. l'Institut et le gouvernement génélal de l’Algérie, n'vait pas seulement pour but l'exploration scientifique du pays touareg au point de vue de la linguistique, de la sociologie et de la géographie. Elle devait avoir des résultats pratiques et le plus important a été la composition d'une grammaire, de dialogues et d'un dictionnaire qui, jusqu'à présent, ont manqué aux officiers chargés d'administrer les Oasis Sahariennes .
La mort imprévue de M. de Motylinski ne lui a pas permis de publier ce travail. J'ai dû le remplacer comme je l'avais fait, il y a treize ans, en faisant paraître les documents laissés par M. Masqueray, enlevé, lui aussi, par une fin prématurée, ...
Par René Basset, Alger 1908

Le Zenatia du Mzab, de Ouaregla et de L'oued-Rir. Par René Basset, Paris 1893

L'étude sur la zenatia du Mzab, de Ouargla et de l'Oued-Rir' fait partie des résultats de la mission qui me fut confiée en 1885 par M. Tirman, alors gouverneur général de J'Algérie. Cette mission comprenait également des recherches sur les manuscrits arabes des zaouias et des oasis du Sud: elles ont fait l'objet d'un mémoire paru il y a six ans; il ne me reste plus à publier que les données linguistiques que j'ai amassées à Ghardaïa et à Ouargla sur le haoussa, et que j'ai complétées en 1886 et en 1887 à Teniet-el-Had et à Tiharet. Déjà, d'ailleurs, pour ce qui concerne le berbère, j'ai fait paraître, en 1888, deux travaux dont les matériaux avaient été recueillis au cours même de cette mission. ...
Par René Basset, Paris 1893

Le Djbel Nefousa, transcription, traduction française et notes avec etude grammaticale Par A. DE CALASSANTI - MOTYLINSKI

Le dialecte parlé par les Nefousa porte le nom de Temazir’t ou de mazer’. Les Berbères du Djbel s’appellent Imazir’en , en singulier Mazer’ qu’ils prononcent souvent mazik’. En l’etat actuel des études berbères, il devient presque inutile de faire remarquer que mazer’ est le meme mot que l’amaher’ ou amacher’ des Touaregs et que temazir’t, tamacher’t, tamachek’ et tamachok’ ne sont que des modifications phonétiques d’une forme provenant de la meme racine


Par A. DE CALASSANTI - MOTYLINSKI , Paris 1898

Tamazight entre le marteau des linguistes et l'enclume des politiques

L'écriture de tamazight, restée pendant longtemps otage des linguistes dans un système de transcription phonétique, devient aujourd'hui l'affaire de tous ceux qui la pratiquent quotidiennement et de tous ceux qui produisent et lisent en cette langue.

Pour transcrire tamazight, les linguistes utilisent un système phonétique qui consiste à attribuer un signe particulier à chaque son donné. Cette notation utilisée par les phonéticiens est basée soit sur l'Alphabet Phonétique International (API), soit sur un système géco-latin inventé par les ethnologues européens

Transcription de Tamazight entre les caractères latin et arabe

La question de l’enseignement de tamazight est indissociable de la question de la graphie à adopter pour l’écrire. Au Maroc où elle n’est pas enseignée , on l’écrit actuellement en trois caractères : le Tifinagh, les caractères latin et arabe. Ceci fournit une preuve supplémentaire à ceux qui ne voient en Tamazight qu’une « source de division » et un ensemble hétéroclite de « dialectes et de patois ». La question du choix de la graphie est d’autant plus sensible et épineuse que l’adoption de l’un des trois systèmes de notation est souvent dicté par des convictions idéologiques, généralement déguisées en avantages «techniques» et «scientifiques».   Par Mohamed Boudhan 

Tamazight entre le culturel et le linguistique

La culture se définit , dans son acception anthropologique général , comme étant l’ensemble des œuvres , aussi bien intellectuelles et symboliques que matérielles , que les humains ont crées et produites. La construction d’une maison ou d’un pont est un aspect de la culture , au même titre que les mythes , les comportements ou les modes vestimentaires. De ce point de vue , la notion de culture tend à se confondre avec celle de civilisation. Il va de soi que la langue n’est donc qu’un élément dans ce grand ensemble qui est la culture. Elle est un produit culturel parmi tant d’autres. Son rapport à la culture est celui de la partie avec la totalité.  .... Par Mohamed  Boudhan 

Problèmes de reconstruction et d'enseignement  du Guanche Aux Iles Canaries
L’Archipel canarien situé sur la côte africaine au large du sud marocain comprend les îles de : Grande Canarie , Tenerife , Fuerteventura , Lanzarote , La palma , la Gomera et El Hierro. Par l’élément essentiel qui les caractérise , elles sont considérées comme une extention de la chaîne de l’Atlas prolongeant l’orientation de celle-ci d’est en ouest.  Brahim Guarani
Le joli verbe Agh
Avec la permission de notre ami Assu Ouhani je me permets de reproduire le tableau (son tableau) des diffèrents temps de conjugaison, que je trouve intérressant mais incomplet, pour mémoire et illustration pour les remarques qui vont suivre:    HAH
A propos du lexique 
Les lexiques en usage actuellement comportent des transcriptions de mots où l’article est lié au radical. (exemple, argaz au lieu de a rgaz et tamghart au lieu de ta mghart ). Le résultat de cette pratique est la confection d'un dictionnaire ségrégationniste du point de vue genre. C'est-à-dire que les noms au masculin sont bien séparés des noms au féminin (aucune liste ou page ne comporte aussi bien des mots au masculin que des mots au féminin)...par Hocine CHERADI
Les particules d’orientation d, nn en tachelhit  Parler d’Imi Mqqurn

ecrit : Abdellah EL QOUL (mémoire de licence 1995-1996). Faculté des lettres et des sciences humaines Agadir.   Sous la direction de : Mr  Abdellah  Mountassir     Abdellah EL QOUL

Ecrire ou griffonner ?

Pour obtenir le son « é » en français, combien, à votre avis de façons graplliques peut-on utiliser pour l'obtenir?. Nous ne vous laisserons pas réfléchir plus longtemps pour vous donner, ici celles que nous connaissons :     Lahcen BAHBOUH

Thématisation et focalisation en Chleuh

En berbère « Chleuh » , en usage dans le Sud- Ouest marocain , on peut distinguer quatre énoncés : 

  • l’énoncé de basse (ou neutre , ou standard ) : sujet après le verbe. immut ufqir : il est mort le vieux , le vieux est mort.

  • la thématisation : le sujet est alors avant le verbe pour mettre l’accent sur lui. afqir , immut : le vieux , il est mort.

  • la focalisation standard : afqir a immutn : c’est le vieux qui est mort.

  • la focalisation inverse   : a immutn d ufqir : qui est mort c’est le vieux. Imazighen  ASSA

La mission impossible
Malgré qu'une certaine unanimité s'est faite et continue de se faire sur l'importance pour imazighen d'utiliser la graphie latine pour écrire tamazight, certains donneurs de leçons, animés d'une volonté suspecte, continuent vainement de semer les doutes au sujet d'un vrai faux problème de " choix " du caractères.   ... Lahbib Fouad
Signification de «lM» dans les mots composés amazighs
1- Ddem (le Sang en arabe et en tamazight): Pluriel: idammen en tamazight et dimaa en arabe.ddem = d-im = c'est le Samg 
La représentation vocalique dans les parlers berberes du Rif
L’une des particularités marquantes des parlers du Rif marocain est sans nul doute le vocalisme qui se distingue de celui des autres parlers berbères par sa complecité apparente, résutat, semble-t- il, de transformations diachroniques.  En général, les parlers rifains se cactérisent par un système phonologique comportant deux sous- ensembles :..... Dr Mohamed Chtatou (Communication au colloque des 26-27 avril 1993 à l'INALCO, Paris). 

 

A space for studies about Amazigh grammar

To participate, send your productions to amazighWorld

Espace pour études de la grammaire amazighe

Pour participer, envoyez vos travaux à amazighWorld

Asarag n Tjerrumt : Tiwizi i Tmazight

Azenat ed tawwuri nnun i amazighWorld

Headquarters : Amazigh World (Amadal Amazigh ), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002 Amazigh World. All rights reserved.